Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Espèces invasives contre espèces endémiques



PAPEETE, le 5 janvier 2016 - Tu as certainement entendu ces dernières semaines des messages diffusés à la radio notamment qui invitent les Polynésiens à lutter contre les espèces invasives. Petite fourmi de feu, miconia, merle des Moluques,…de nombreuses plantes et de nombreux animaux que tu croises tous les jours ne sont pas originaires de nos îles. Ils ont été importés et menacent aujourd’hui les plantes et animaux " endémiques ".

Sur toutes les terres du globe, il existe des espèces endémiques. Ce sont des plantes ou des animaux propres à un territoire donné, on ne les retrouve donc pas ailleurs dans le monde. Il n’existe nulle par ailleurs sur la planète. Au total il y a plus de 1 500 espèces endémiques en Polynésie comme le Monarque de Tahiti, le Tiare Apetahi, … C’est une richesse pour le fenua mais aussi pour la planète terre car cela maitient la biodiversité.

Il existe aussi des espèces qui ne sont pas originaires du territoire sur lequel elles vivent. Elles ont été importées par l’homme, volontairement ou non. Le cocotier, le mape, le uru, la vanille, l’oranger, mais aussi le rat, la petite fourmi de feu, le merle des moluques (ou martin triste), etc. Toutes ces plantes et ces animaux ont été apportés parce qu’ils étaient bons à manger, qu’ils servaient à se soigner, à s’habiller ou bien encore parce qu’ils étaient beaux, qu’ils chantaient bien ou bien qu’ils aidaient à lutter contre d’autres espèces devenues gênantes. Le merle des moluques a été importé pour chasser une guêpe qui s’attaquait aux fruits. Certains se sont glissés sur les embarcations sans que l’homme ne s’en aperçoive, comme le rat.

Parmi les espèces importées, certaines se sont bien intégrées, comme les orangers par exemple. D’autres par contre ont pris la place des espèces endémiques. On les appelle alors "espèces invasives" ou "pestes". La petite fourmi de feu par exemple étend son territoire sur les îles qu’elle habite comme Tahiti, Moorea ou Rurutu. Elle est capable de dévorer des animaux de la taille d’un oiseau u d’un bébé tortue. Il y a aussi le miconia, le rat noir, le merle des moluques. Au total en Polynésie, il y a près de 50 espèces dites invasives, végétales et animales.

Il est important de protéger les espaces naturels de l’introduction d’espèces "étrangères". Cela signifie ne pas rapporter de plantes qui vivent ailleurs dans le monde, mais aussi de ne pas transporter de terre, de graines, d’oiseaux entre les îles de Polynésie.

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 5 Janvier 2016 à 10:53 | Lu 2783 fois







1.Posté par sam le 06/01/2016 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'ai consulté l'article en espérant y trouver la liste des 50 espèces dites invasives végétales animales, j'ai perdu mon temps.
Bcp de blabla pour rien, article pauvre, incomplet: dommage la rédactrice était fatiguée surement !

2.Posté par Invasives le 08/01/2016 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Sam, tu trouveras beaucoup d'informations complémentaires sur le site de la DIREN : http://www.environnement.pf/les-especes-envahissantes-0

3.Posté par MICROSTRING le 10/02/2016 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui Sam, un article qui ne nous révèle rien que nous ne sachions déjà...

4.Posté par Na M le 11/02/2016 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour cet article a été tiré de notre rubrique "journal des enfants", elle s'adresse a un jeune public ce qui explique que l'on n'entre pas dans une explication détaillée,
merci bien cordialement

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Février 2020 - 19:15 Page enfant : Tout savoir sur les ours

Mardi 21 Janvier 2020 - 16:04 Page enfant : Marco Polo l’aventurier

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies