Tahiti Infos

Epidémie de leptospirose déclarée en Polynésie française


Quand l'eau d'une rivière est marron, il est vivement conseillé de ne pas se baigner pour ne pas être en contact avec les bactéries.
Quand l'eau d'une rivière est marron, il est vivement conseillé de ne pas se baigner pour ne pas être en contact avec les bactéries.
PAPEETE, le 6 février 2015. Le bulletin de veille sanitaire hebdomadaire publié chaque vendredi par la direction de la santé du Pays fait état de 16 cas de leptospirose déclarés au cours du mois de janvier 2015 et place la Polynésie française en situation épidémique. En effet, au regard des statistiques depuis 2012, il apparaît que janvier 2015 avec 16 cas recensés de leptospirose représente un épisode marqué. L'an dernier en janvier 2014 il n'y a avait eu que 12 cas ; 21 en revanche pour janvier 2013 et seulement 9 pour janvier 2012.

Depuis janvier, deux décès ont été confirmés sur le territoire comme consécutifs à une leptospirose, 11 personnes ont été hospitalisées dont trois placées en réanimation. 12 cas concernaient des hommes, quatre des femmes. Le Bureau de veille sanitaire rappelle que la leptospirose est une maladie grave, parfois mortelle, causée par des bactéries pouvant pénétrer dans le corps lors de contacts de la peau avec de la boue ou de l'eau sale souillée par des urines d'animaux (rats, cochons, vaches, chiens…). Les recommandations sont d'éviter, autant que possible les contacts avec de l'eau boueuse, particulièrement de ne pas marcher pieds nus et de ne pas se baigner ou de pratiquer des sports aquatiques à l'embouchure des rivières.

Toutefois la leptospirose se soigne facilement avec des antibiotiques quand elle est diagnostiquée suffisamment tôt. Il convient de consulter rapidement un médecin quand chez une personne qui a été exposée à de l'eau souillée dans les trois semaines précédentes se développe une fièvre élevée qui apparaît brutalement et qu'elle s'accompagne d'un malaise, quand le patient a de fortes douleurs musculaires (articulations, ventre) et de forts maux de tête.

Rédigé par Mireille Loubet le Vendredi 6 Février 2015 à 15:04 | Lu 2976 fois