Tahiti Infos

Epidémie d'arrêts maladie à la CPS


Tahiti, le 18 août 2021 - La Caisse de prévoyance sociale enregistre plus de 8 000 arrêts maladie sur les 17 premiers jours du mois d’août.

L’emballement vertigineux de l’épidémie de Covid causé en Polynésie par la propagation du variant s’accompagne d’une redoutable fuite en avant des dépenses maladie. La Caisse de prévoyance sociale enregistre plus de 8 000 arrêts en l’espace d’un peu plus de quinze jours, entre le 1er et le 17 août. "C’est un record, un chiffre considérable. Effectivement, qui est sous-évalué parce qu’une partie des arrêts n’a pas encore été déposée. Donc on est sur une tendance exponentielle. Sur ce début de semaine, c’était plus de 3 000, sur une journée, une journée et demi. C’est considérable", a alerté Vincent Fabre, le directeur de la caisse d’assurance maladie polynésienne, interrogé mercredi par nos confrères de TNTV, en conférence de presse. En temps normal, la CPS gère autour de 4 000 arrêts maladie par mois. Le volume record enregistré pour cette première quinzaine d’août devrait générer un surcoût de 300% des dépenses de la Caisse pour la seule tranche des arrêts de travail. Un accroissement des dépenses estimé pour l’heure à 94 millions de Fcfp.
A l’intérieur de ces arrêts maladies, on a quelques arrêts de “précaution”. Il va falloir qu’on soit très attentif à ça”, a indiqué Vincent Fabre à nos confrères de la Mission. “En tout cas, la CPS va procéder à des contrôles auprès (…) de certains assurés et auprès de certains prescripteurs, pour s’assurer de la validité de ces arrêts”.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 18 Août 2021 à 19:43 | Lu 2293 fois