Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Énorme projet d’aqueduc entre la Papouasie et l’Australie


PORT-MORESBY, 29 juillet 2010 (Flash d'Océanie) – Un énorme projet d’aqueduc entre les Hauts-Plateaux de Papouasie-Nouvelle-Guinée et l’État australien du Queensland (Nord-est du pays) est actuellement en cours, pour un montant d’investissement en capital estimé à quelque trente milliards de dollars australiens, selon le promoteur, l’homme d’affaires Fred Areal, lui-même originaire du Queensland.
Ce projet d’aqueduc couvrirait ainsi une distance de quelque trois mille kilomètres.


Énorme projet d’aqueduc entre la Papouasie et l’Australie
Parmi les facteurs ayant favorisé la pré-identification de cette région papoue : l’abonde des réserves d’eau douce, mais aussi la dénivelé naturel entre le point de départ (quinze cent mètres) et celui d’arrivée (trois cent mètres).
La région cible est celle du bassin Murray Darling, région cruciale au plan de l’agriculture australienne, mais qui est confrontée depuis plusieurs années à des sécheresses récurrentes.
L’eau acheminée (à hauteur de six Giga litres par jour) depuis la Papouasie-Nouvelle-Guinée serait essentiellement utilisée à des fins d’irrigation et d’alimentation du réseau des foyers.
La première phase de ce projet, à savoir une étude de faisabilité affinée, a fait l’objet d’un premier contrat signé en début de semaine entre le gouvernement papou (qui avait approuvé le projet, sur le principe, dès 2008) et la société Might and Power Australia Pty Ltd.

pad

Rédigé par PaD le Mercredi 28 Juillet 2010 à 17:10 | Lu 706 fois






1.Posté par Vahine Ura le 29/07/2010 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les papous vont se faire piquer leur eau et chambouler complètement du jour au lendemain l'équilibre environnemental de leur zone de vie,
pour des rondelles de métal et des rectangles de papier colorés ?

Ca n'a donc pas avancé d'un pouce, depuis que les colons refilaient des bimbeloteries en plastique sans valeur aux autochtones en échange de leurs trésors et ressources naturelles ?

Et puis, ce "pont" de 3000 km au dessus de la force des océans... Quels promoteurs charlatans osent faire croire que ça va résister aux tempêtes et ouragans ? Les mêmes que ceux qui ont prétendu créer des îles "extraordinaires" à Dubai ? Qui sont à toutes les vraies îles du monde le pendant de ce qu'est une grise banlieue sale est aux villages riants d'autrefois ?

Bah, au moins, quand ça cassera, ça ne déversera dans la mer que de l'eau douce, et on pourra déconnecter rapidement l'alimentation d'origine avant que l'écosystème marin du lieu de la fuite d'eau ne soit irréversiblement détruit.

Et tiens, en plus de transporter l'eau(r) des papous par dessus 3000 km d'océan pour arroser le désert (...)
- Il faudra aussi prévoir de rafraîchir la montagne du coin la plus haute, et d'y balancer des cristaux de gl...

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués