Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Elections européennes: des parlementaires d'Outre-mer inquiets de la circonscription unique



Paris, France | AFP | mercredi 14/02/2018 - Des parlementaires ultramarins socialistes se sont inquiétés mercredi du vote par l'Assemblée nationale du retour à une seule circonscription nationale pour les élections européennes, synonyme selon eux de "recul" pour les Outre-mer.

"Il n’y aura donc plus de députés européens représentant les Outre-mer. Il faudra désormais que les Ultramarins négocient fermement pour être présents au sein des listes nationales et ainsi défendre les intérêts de nos territoires", a déploré la députée (Nouvelle gauche) de La Réunion et ex-ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, dans un communiqué.
"Il est essentiel pour notre croissance et notre développement que les institutions européennes prennent en compte et respectent nos spécificités", ajoute-t-elle, soulignant les dossiers "essentiels" à défendre à Strasbourg et à Bruxelles: "la défense de nos productions dans les négociations commerciales avec l'Australie ou la Nouvelle-Zélande, le soutien à nos filières agricoles, les quotas de pêche ou l’octroi de mer".
Elle rappelle que le groupe Nouvelle Gauche dont elle est une des porte-parole "a été le seul à proposer au gouvernement des amendements visant à maintenir la circonscription Outre-mer en parallèle à la circonscription continentale", lors du débat à l'Assemblée mardi. 
"Le gouvernement a malheureusement rejeté ces propositions", a-t-elle déploré, "ce qui sera lourd de conséquences pour les Outre-mer".
"Le gouvernement et la majorité présidentielle nous prouvent que +l’ère de la différenciation pour les Outre-mer+, si souvent promue, est manifestement à géométrie et intérêts variables", ajoutent dans un autre communiqué deux députées Nouvelle gauche de Guadeloupe, Hélène Vainqueur-Christophe et Victoire Jasmin, soutenues par le sénateur Victorin Lurel.
Avec la circonscription unique, les Outre-mer "seront condamnés à faire la quémande de places éligibles aux grandes listes nationales - avec peu de chances de succès", dénoncent-ils.

le Mercredi 14 Février 2018 à 06:10 | Lu 115 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Février 2018 - 05:31 Un froid sibérien, avant de nouvelles chutes de neige

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués