Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Education : le ministère assure que les "moyens" sont maintenus



PAPEETE, le 3 avril 2019. "Malgré (la) très importante baisse (des effectifs), les moyens tant en postes budgétaires que financiers ont toujours été maintenus depuis plusieurs années, y compris pour la rentrée scolaire prochaine avec un équilibre entre la suppression de 10 postes compensés par une dotation équivalente en heures supplémentaires", assure le ministère de l'Education.


Le ministère de l’Education a répondu, par communiqué, aux syndicats FSU, FNEC FP FO et UNSA. Mardi, les syndicats FSU, FNEC FP FO et UNSA ont décidé de ne pas siéger au comité technique paritaire. Ils dénoncent les "suppressions de postes" qui "vont entraîner une détérioration des conditions de travail des agents publics de l’éducation" et "la qualité de l’enseignement en Polynésie et donc la réussite de nos élèves".

"Contrairement aux assertions des organisations syndicales, les effectifs des élèves de la Polynésie française ne sont pas en hausse", assure le ministère de l'Education. "Au contraire, ils sont en baisse forte et régulière depuis plusieurs années : baisse de 575 élèves dans les écoles par rapport à l'année dernière et baisse totale de 1412 élèves depuis 2015 ; baisse de 170 élèves dans les collèges et les lycées par rapport à l'année dernière et baisse totale de 864 élèves depuis 2015."

"Malgré cette très importante baisse, les moyens tant en postes budgétaires que financiers ont toujours été maintenus depuis plusieurs années, y compris pour la rentrée scolaire prochaine avec un équilibre entre la suppression de 10 postes compensés par une dotation équivalente en heures supplémentaires", poursuit le ministère. "Ce maintien des moyens dans un contexte de perte forte d'effectifs d'élèves est au contraire un signe fort de soutien de la politique éducative de la Polynésie française par le ministère métropolitain de l’Education et de la jeunesse."

Les propositions qui devaient être faites à ce comité technique paritaire du 2 avril visaient non seulement à absorber la suppression de ces dix postes en réattribuant l'équivalent en heures supplémentaires aux établissements scolaires mais aussi à reconstituer les moyens de remplacement en cas d’absences de personnels pour la prochaine rentrée scolaire 2019, ajoute le ministère.

le Mercredi 3 Avril 2019 à 13:04 | Lu 818 fois

Tags : EDUCATION





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net