Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Edouard Fritch imprime un style nouveau à la Présidence de la Polynésie française



PAPEETE, le 18 septembre 2014. Il l’avait annoncé lors de son investiture, Edouard Fritch devenu président de la Polynésie française, applique un nouveau mode opératoire à la tête du Pays. Il n’est pas Gaston Flosse, il est Edouard Fritch «avec mes convictions propres, ma sensibilité, ma manière de faire» avait-il déclaré le 12 septembre dernier. Une façon de faire qui rompt avec des habitudes, un certain protocole érigé par son prédécesseur. Ainsi, ce jeudi matin pour son discours d’ouverture de la session budgétaire, il ne répond pas à l’invitation de venir s’exprimer au pupitre. «Je souhaite prononcer mon discours entouré de mes ministres».

Alors bien sûr, il met en avant, à plusieurs reprises, la continuité de l’action de son gouvernement avec celui de son prédécesseur. Edouard Fritch et Gaston Flosse sont après tout issus de la même majorité, du même mouvement politique et le nouveau président a été adoubé comme héritier désigné. Mais cette continuité et ce lignage autorisent néanmoins quelques variations du programme orange établi pendant les élections territoriales de mai 2013. «La même majorité est toujours présente, plus unie que jamais, mais un nouveau gouvernement que je préside doit aujourd’hui conduire aux destinées de notre pays» explique Edouard Fritch depuis la tribune gouvernementale.

Il veut ainsi faire de l’année 2015, «une année pas comme les autres» et formule le vœu que le vote du budget primitif 2015 devienne «un acte de transparence et de vérité». Il reprend cette volonté de transparence dans son discours quand il aborde les grands projets de développement, particulièrement celui du Tahiti Mahana Beach dont l’aboutissement est vital. «Il s’agira de nous assurer que notre population soit étroitement associée à ces projets dont elle sera convaincue du bien-fondé. Une totale transparence auprès de l’opinion publique est le meilleur moyen d’en assurer la réussite. C’est la raison pour laquelle je proposerai au gouvernement la création d’un comité en charge du suivi de ces grands projets, afin de mettre toutes les chances de réussite de notre côté, par la transparence, par l’implication de tous les acteurs, y compris les élus».

Et pour rompre définitivement avec le style de son prédécesseur dans la marche et la gestion du Pays, Edouard Fritch adopte une attitude foncièrement bienveillante envers les communes, là où Gaston Flosse en 18 mois de pouvoir, n’avait eu de cesse de renvoyer les tavana vers l’Etat pour assumer leurs nouvelles compétences de gestion des déchets, mise en place de l’assainissement et distribution de l’eau potable. Dans son discours à la tribune gouvernementale Edouard Fritch annonce ainsi que le Pays va soutenir les investissements portés par les 48 communes polynésiennes. «Les nouvelles compétences qui leurs sont dévolues impliquent des investissements massifs et coûteux, engageant leur situation financière sur plusieurs années et qu’elles ne peuvent pas supporter seules». Pour aider ces communes, il propose de rembourser la dette du Pays concernant le FIP, sur quatre ans au lieu de huit à raison d'un milliard de Fcfp annuel au lieu des 500 millions de Fcfp prévus. «Cela constituera un véritable ballon d’oxygène pour toutes nos communes, sans distinction partisane, dans le cadre d’investissements créateurs d’emplois et qui bénéficieront à l’ensemble de nos populations, où qu’elles soient». Enfin, Edouard Fritch entend négocier avec l’Etat un contrat de projet spécifique Etat/Pays/Communes pour les années 2014-2020, ce qui serait une grande nouveauté. Visiblement, le nouveau président de Polynésie française veut rallier à lui les maires dont certains sont également des élus territoriaux à Tarahoi.

Pour lire le discours en entier d'Edouard Fritch, CLIQUER ICI

Rédigé par Mireille Loubet le Jeudi 18 Septembre 2014 à 11:47 | Lu 3502 fois







1.Posté par simone grand le 19/09/2014 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Courage Edouard
Simone

2.Posté par MR TARTONPION le 19/09/2014 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Redonnez du bon sens aux projets pharaoniques svp .
pour qu'on ne soit pas obligé d'avoir un taux de remplissage de 80% pour être rentable.
peut être qu'un re dimensionnement s'impose ?

3.Posté par tupai le 19/09/2014 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le changement c'est bien, c'est ce que tout le monde attend, finis les délires du vieux, mais en même temps, il reste présent à l'assemblée, quel culot, il devrait se cacher ! Mais gaston ne changera pas, pire, il continuera à s'imposer. Je plains édouard, avoir ce fantôme sur le dos continuellement, il va finir pas disjoncter. Il ferait mieux de caser son ex-beau papa je ne sais où, mais loin, très loin, qu'on ne le voie plus et qu'on n'entende plus ...

4.Posté par tamatoas le 19/09/2014 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A poste 3 Tupai

envoi le même message à Marcel Junior , lui qui doit au vieux son poste à l' assemblée sans le consentement d' Edouard !

5.Posté par xxl le 19/09/2014 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Edouard, c'est visiblement ce que tous attendaient d'une nouvelle présidence, maintenant il faudra résister aux pressions qui ne manqueront pas de se faire.
Quand à Gaston, il me semble qu'il avait dit qu'il voulait prendre sa retraite aux Gambier, ce serait bien, parce que même en bonne santé je ne le vois pas revenir dans 3 ans, ce serait quelque peu insensé.

6.Posté par Jacques BEY le 20/09/2014 07:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis le néolithique, on n"a jamais vu une équipe de fayots gagner quoi que ce soit...

7.Posté par emere cunning le 20/09/2014 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et oui mon pauvre tupai, et xxl
vous aimeriez bien qu'il disparaisse le plus loin possible pour vous laisser une petite chance d'exister, n'est ce pas ?
Par hasard tupai, tu ne serais pas de ceux qui ont mis le feu à sa maison ou incité vos moutons (comme pour la ville) à le faire ? Simple question, pour l'heure. Et tu avoueras qu'il y a de quoi se la poser vu votre haine sans borne pour cet homme.
Et alors, que ne feriez vous pour diviser Gaston Flosse et Edouard Fritch... Depuis le temps qu'on vous voit tous à l'oeuvre avec vos journaleux obligés roa de blablater sur 3 pages pleines (pour ne pas faire faillite comme les Nouvelles de France) qu'ils ont vu choa le fantôme à Gaston Flosse hanter l'Assemblée, et son parfum par ci, et sa voiture par là !!! Et rebelote chaque jour que Dieu fait, depuis des lustres. C'en est incroyable, maladif, débile !

8.Posté par Gabs le 20/09/2014 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ma chouchoute... je n'aimerais pas qu'il disparaisse...................... je VEUX qu'il disparaisse !


9.Posté par tupai le 22/09/2014 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ma pauvre ! surtout pas besoin de ce corrompu, et pas besoin de les diviser, le corrupteur en chef s'en charge dès bien !!!! pauvre édouard, courage quand même !

10.Posté par emere cunning le 23/09/2014 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Gabs,
" je VEUX qu'il disparaisse !"
T'inquiètes, on a compris qu'on avait à faire à des démonCRASSES, les roitelets Oscarito, Taubira, Thorel, Sarko and co.
Mais ne venez pas après ça nous parler de démocratie et de Justice dans ce pays.

11.Posté par tupai le 24/09/2014 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

elle a oublié Richard !

la démocratie dans notre pays il faut le rappeler, c'est permettre à un homme convaincu de corruption de fabriquer en cachette à Paris son propre mode de scrutin pour être sûr de gagner les élections. Un grand moment de démocratie à destination des taïpouettes, voilà la démocratie dont rêvent les zozos, on vous la laisse et vivement l'ONU, il y aura bientôt une réunion à New York

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Septembre 2021 - 21:13 ​Les Raromata'i contre Tong Sang

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus