Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Earth Hour Tahiti : "Citoyens : Vers une révolution sociale en Polynésie ? "



Olivier Pôté, directeur de la fondation FACE, au centre entouré des membres de l'association Hotuarea Nui à Faa'a.
Olivier Pôté, directeur de la fondation FACE, au centre entouré des membres de l'association Hotuarea Nui à Faa'a.
Papeete, le 19 mars 2018 - Dans le cadre de l'évènement Earth Hour Tahiti, une conférence a lieu lundi 19 mars à 17 heures dans les locaux de la Chambre de Commerce, d'Industrie, des Services et des Métiers à Papeete. Animée par Olivier Pôté, directeur de la fondation Agir contre l'exclusion, la conférence abordera la thématique " Citoyens : Vers une révolution sociale en Polynésie française ? ".

"Du concret", tel est le maître-mot d'Olivier Pôté, le directeur de FACE (Fondation Agir Contre l'Exclusion), chargé d'animer la conférence ce soir sur l’engagement citoyen, dont le thème est " Citoyens : Vers une révolution sociale en Polynésie française ? ". Et rien de plus pertinent que les témoignages des principaux intéressés pour parler ouvertement de leurs expériences. "L'idée de la conférence est de donner la parole à des personnes qui réalisent des actions concrètes au quotidien. On souhaite montrer au public qu'il se passe des choses dans les quartiers faites par les associations, par les jeunes et par les entreprises", explique avec dynamisme le directeur de la fondation.
A cette fin, Olivier Pôté, qui a implanté la fondation FACE en Polynésie en 2016 pour mobiliser les entreprises afin de favoriser l’innovation sociale et d’apporter un soutien actif à des initiatives locales de lutte contre les exclusions, a prévu trois tables rondes. Elles réuniront différents acteurs concernés qui s'engagent au quotidien pour faire évoluer la société polynésienne.

DES JARDINS PARTAGES

Le directeur de FACE mise sur la présence des associations de proximité, car elles sont, selon lui, "un vivier de bonnes idées pour favoriser l’engagement citoyen !". Et effectivement, il semble bien que les deux associations invitées à participer au débat, Hotuarea Nui et Arii Heiva Rau, soient des acteurs privilégiés dans les quartiers. "Nous avons développé plusieurs actions comme le recyclage de vêtements ou les jardins partagés. Les gens peuvent déposer leurs tissus usagés dans des bornes, puis on les revend à bas prix ou on les donne aux familles sinistrées ou encore on les recycle. On allie ainsi le social à l'économie et cela évite aussi qu'ils soient jetés dans la nature", souligne Yannick Tevaearai, le président de l'association Hotuarea Nui, à Faa’a.
"J'ai appris plein de choses grâce à l'association, j'ai notamment suivi des cours de couture", ajoute Janessy, qui termine bientôt son service civique au sein de Hotuarea Nui.
Une autre initiative très intéressante est celle des jardins partagés. Et la mise en place par l'association de ces faapu est un challenge réussi : ils permettent à des personnes de manger des légumes bio, pour pas cher, et les cultures de lopins de terre leur a apporté de la motivation. "Ces faapu partagés redonnent confiance à des jeunes en échec scolaire, souvent désœuvrés. Grâce à ses potagers, les jeunes voient rapidement leurs efforts récompensés. On espère développer ces projets, notamment en commercialisant des paniers de fruits et légumes bio", explique Olivier Pôté pour qui ces initiatives peu coûteuses sont un bon exemple d'insertion dans la société et sont souvent un premier pas vers la vie professionnelle. Ils apportent de la cohésion sociale dans le quartier et favorise une prise de conscience de la richesse de la nature. Bref du gagnant/gagnant !
Autres acteurs présents lors de la conférence de ce soir, plusieurs entreprises adhérentes de la fondation, qui vont également apporter leurs témoignages. "On fait souvent venir des cadres des entreprises au sein même des quartiers, cela montre à ces jeunes que l'on vient vers eux, à leurs contacts. Enfin, des jeunes des quartiers interviendront également lors de la conférence, car ils se bougent. Ils sont porteurs de sens et… porteurs de projets", conclut avec optimisme Olivier Pôté.

Un cycle de conférence pour une réflexion plus globale
Dans le cadre de l'évènement Earth Hour Tahiti, le promoteur de l'évènement, Jerry Biret, a souhaité apporter une réflexion plus globale sur l'environnement à travers quatre conférences organisées dans l'amphithéâtre de la Chambre de Commerce, d'Industrie, des Services et des Métiers à Papeete. Chacune des conférences est consacrée à une thématique différente, à savoir : l’océan, l’énergie, les citoyens et les déchets, et permettra au public de débattre et de dialoguer.

Infos pratiques :


Lundi 19 mars à 17 h : Olivier Pôté, directeur de la fondation FACE, sur la thématique " Citoyens : Vers une révolution sociale en Polynésie française ? ".

Mardi 20 mars à 17 h :
Dominique Morvan, chef d’édition à Univers Polynésiens, sur la thématique " Energie : Pour une stratégie énergétique en phase avec la Nature ".

Mercredi 21 mars à 17 h : Noelyn Faussane, gérante de l’Epicerie ECO Vrac, sur la thématique "Traitement des déchets, le dossier impossible ".

Jeudi 22 mars à 17 h :
Hinano Murphy, présidente de l’association Te Pu Atiti’a de Moorea, sur la thématique " Océan : La langue et la culture, moyens de préservation de l’environnement".

Dans l'amphithéâtre de la Chambre de Commerce, d'Industrie, des Services et des Métiers à Papeete de 17 h à 18 h 30.


Rédigé par Pauline Stasi le Lundi 19 Mars 2018 à 09:17 | Lu 860 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Avril 2018 - 14:58 Le handicap sera à l'honneur mardi à Mahina

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués