Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

EARTH HOUR : "Traitement des déchets, le dossier impossible"



Noelyn Faussane, gérante de la future épicerie ECO Vrac.
Noelyn Faussane, gérante de la future épicerie ECO Vrac.
Papeete, le 20 mars 2018 - Dans le cadre de l'évènement Earth Hour, une conférence a lieu, mercredi, à 17 heures dans les locaux de la Chambre de Commerce, d'Industrie, des Services et des Métiers à Papeete. Animée par Noelyn Faussane, gérante de la future épicerie ECO Vrac, la conférence abordera la thématique "Traitement des déchets, le dossier impossible ".

" Il faut des alternatives différentes aux montagnes de déchets. Nous avons une chance extraordinaire de vivre à Tahiti dans des paysages magnifiques, ne gâchons pas notre paradis !", note avec entrain Noelyn Faussane, gérante de la future épicerie ECO Vrac, qui ouvrira ses portes à Papeete d'ici quelques semaines.
Sensibilisée dès son plus âge à l'écologie, la jeune femme de 25 ans, est revenue au fenua après des études en métropole consacrées à l'environnement. Et c'est justement lors de son séjour en France que Noelyn Faussane a découvert le principe de ces épiceries en vrac au nombre de 150 environ en France. Le fonctionnement de cette épicerie est très simple, les produits sont vendus sans emballage, le client n'achète que la quantité qu'il souhaite et met son produit directement dans un sac réutilisable ou recyclable, dans un bocal, une coupelle, etc. Rien qui ne puisse engendrer un déchet, car qui dit déchet, dit traitement de celui-ci que ce soit par l'enfouissement à Tahiti ou l'envoi en Nouvelle-Zélande, en Asie ou encore en métropole pour les recycler.
"Il y aura de nombreux produits d'épicerie classique, comme les céréales, le sucre, la farine, des pâtes, du riz, ainsi que des produits d'entretien, d'hygiène, du shampoing, de la lessive... Par contre, je ne vendrai pas de produits animaliers, car la réglementation est stricte et c'est compliqué de les vendre en vrac. Il y a aura également de l'huile et du vinaigre, ainsi que des produits locaux comme des couvre-plats en tissu, des savons artisanaux… Les produits seront issus localement ou bien seront importés de Nouvelle-Zélande", précise la jeune entrepreneure dont le projet déposé sur la plateforme de financement participatif C.REVA, a déjà reçu la contribution de 96 donateurs pour atteindre 195%.

"Les déchets coûtent à la terre ou au porte-monnaie"

Et comme le souligne Noelyn Faussane, "les déchets coûtent à la terre ou au porte-monnaie", alors la jeune entrepreneure propose en ouvrant son épicerie en vrac comme solution d'éviter tout simplement le déchet, car le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas. "Au lieu de faire toujours le même constat sur les déchets et les difficultés à les gérer, il faut essayer de trouver des alternatives et il en existe", explique la jeune femme optimiste qui va faire intervenir lors de sa conférence Sarah Dukan, à l'initiative du défi Zéro déchet. Depuis novembre, une vingtaine de familles polynésiennes a accepté de participer à cette opération de réduction de ses déchets quotidiens. Après plus de quatre mois, les résultats étaient plutôt très encourageants, puisqu'on pouvait noter une baisse de plus de 50% des déchets en moyenne.
"Il existe une vraie prise de conscience, il y a moins de déchets le long des routes. Les choses ont évolué en 2017. Il est important de consommer de façon responsable et intelligente, de réfléchir avant d'acheter sur ce que l'on va faire des doubles ou triples plastiques qui emballent le produit. Cette première réflexion permet d'ouvrir les yeux sur tous les déchets… Car on ne sait pas ce que deviennent tous ces déchets !", conclut la jeune femme.



Un cycle de conférences pour mieux appréhender l'environnement

Dans le cadre de l'opération Earth Hour Tahiti, le promoteur de l'évènement, Jerry Biret, a souhaité apporter une réflexion plus globale sur l'environnement à travers quatre conférences organisées dans l'amphithéâtre de la Chambre de Commerce, d'Industrie, des Services et des Métiers à Papeete. Chacune des conférences est consacrée à une thématique différente, à savoir : l’océan, l’énergie, les citoyens et les déchets, et permet au public de débattre et de dialoguer.
La première conférence, animée par Olivier Pôté, directeur de la fondation Agir contre l'exclusion, a eu lieu lundi 19 mars et portait sur " Citoyens : Vers une révolution sociale en Polynésie française ? ".


Infos pratiques :

Mardi 20 mars à 17 mars : Dominique Morvan, chef d’édition à Univers Polynésiens : " Energie : Pour une stratégie énergétique en phase avec la Nature ".

Mercredi 21 mars à 17 h : Noelyn Faussane, gérante de l’épicerie ECO Vrac, sur la thématique "Traitement des déchets, le dossier impossible ".

Jeudi 22 mars à 17 h à 18h30 : Hinano Murphy, présidente de l’association Te Pu Atiti’a de Moorea, sur la thématique " Océan : La langue et la culture, moyens de préservation de l’environnement".

Les conférences ont lieu dans l'amphithéâtre de la Chambre de Commerce, d'Industrie, des Services et des Métiers à Papeete de 17 h à 18 h 30.

Rédigé par Pauline Stasi le Mardi 20 Mars 2018 à 14:47 | Lu 1511 fois

Tags : EARTH HOUR





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués