Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Doutes sur la solidité de la rotonde de l'hôpital



Le bâtiment de la rotonde du CHPF pourrait être évacué par mesure de précaution en raison de possibles problèmes de solidité des maçonneries.
Le bâtiment de la rotonde du CHPF pourrait être évacué par mesure de précaution en raison de possibles problèmes de solidité des maçonneries.
PIRAE, 28 février 2017 - Des carottages effectués sur les maçonneries de la rotonde de l’hôpital révèlent de possibles problèmes de structure du bâtiment.

Une contre-expertise est en cours alors que ces locaux qui abritent actuellement divers services, dont celui du centre d'appel SAMU, pourraient être évacués par mesure de précaution.

La décision sera prise jeudi au plus tard. Pour l’instant le bâtiment de la rotonde du CHPF, livré en 2011, après avoir obtenu une conformité et le classement en ERP (Etablissement recevant du public). Soixante-cinq personnes y travaillent au quotidien. C’est aussi là qu’est installé le centre d’appel du Service d'aide médicale urgente, ou SAMU. Et c’est à l’occasion des travaux pour l’installation d’une unité de dialyse de l’Apurad que l’alerte a été donnée, tout dernièrement, comme l'ont annoncé nos confrères de Polynésie 1ère mardi. Des carottages effectués sur les sols et les murs de la rotonde de l’hôpital révèlent de possibles problèmes de structure du bâtiment.

"Les analyses faites pour calculer les accroches de la mezzanine qui est en chantier ont révélé des résultats étonnants sur la structure du béton", nous indique la direction de l’hôpital. "On a constaté des divergences importantes entre ce qu’elles constatent et les conclusions livrées par TNAD, sur la base de prélèvements réalisés par le Laboratoire des travaux publics et d’une analyse faite par la Socotec avant l’ouverture au public du bâtiment. On se pose des questions".

Pour l’instant, la direction du CHPF attend les résultats d’une contre-expertise. La décision d’évacuer les services hébergés par ces locaux pourrait être prise jeudi. Une réunion s’est tenue sur place mardi après-midi en présence de Jacques Raynal, le ministre de la Santé.

Une décision d’évacuation, si elle devait être prise par mesure de précaution, impliquerait des problèmes d’ordre technique, notamment en ce qui concerne le déplacement du centre d’appel du 15. Le bâtiment accueille également des agents du service des moyens généraux de l’hôpital, des employés du service des dépenses engagées et 8 agents du Trésor.

"On y est depuis 3 ans", nous indique un agent. "On n’a jamais remarqué aucun signe de faiblesse du bâtiment".

Rédigé par JPV le Mardi 28 Février 2017 à 15:03 | Lu 5822 fois






1.Posté par Kriss le 28/02/2017 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De mieux en mieux ... après la gare maritime, l'hôpital. Quelle incompétence pour des projets qui ont couté plusieurs milliards ... et qui ont permis à certains de s'en mettre plein les poches !

2.Posté par Pito le 28/02/2017 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sous quelle mandature ont été fait les travaux ? Sous Oscar Temaru et sous Gaston Flosse.......cherchez l'erreur !!!!!

3.Posté par Le Vieux le 28/02/2017 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec Bouigue cela ne serait jamais arrivé. Il a fait des chantiers dans le monde entier. Seul deux ou il n'a pas pu aller jusqu'au terme. L'hôpital de Tahiti et un barrage au Canada. Ici on sait pourquoi Flosse l'a viré. Il a voulu imposer a Bouigue d’employer des Polynésiens, et surtout de les former. Bouigue a dit qu'il n'était pas là pour faire de la formation mais pour construire un hôpital dans les délais et exigence financières impartis. C'était les ferrailleurs a lui des Portugais ou rien. Flosse a dit non. Bouigue est parti. En gros c'est cela, plus d’éventuels pots de vins que Bouigue aurait refusé de verser. Mais là rien n'est certain. Toujours est-il que c'est les Polynésien qui ont construit l’hôpital, les délais ont explosés, quant au coût il a été multiplié par X ! La suite on la connait, inondations, malformations etc, etc . Allez bonne journée rires. .

4.Posté par Paroa le 28/02/2017 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il me semble que le marché avait été remporté par Bouygue, une entreprise française et c'était sous le gouvernement Flosse. Il aurait voulu faire des modifications, et ils ne se sont pas entendus sur la façon de faire et de la correction du budget. Le marché passé entre l'entreprise et le territoire(M.Flosse) a été dénoncé. Si on est dans la situation actuelle faudrait s'en prendre au gouvernement Flosse de l'époque. Faudrait qu'il paie tous solidairement(tout les ministres en fonctions sous M.Flosse).

5.Posté par TAAHOA le 28/02/2017 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

àPoste 3 : Veux-tu dire que les Polynésiens sont des incompétents ?

6.Posté par zozo le 28/02/2017 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

attendons la contre expertise ! Si elle confirme les défauts, on pourra se féliciter que pour une fois le je m'en foutisme et sans doute l'affairisme crapuleux aura été détecté avant qu' il y ait des conséquences .Bon la suite ça devrait être d'aller faire la manche à PARIS pour réparer . Juste histoire de récuperer l'argent du RSPF LOL La polynesie a inventé l' autonomie bananière !!!!

7.Posté par tuams le 28/02/2017 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entreprise SMPP Bureau de controle SOCOTEC Laboratoire LTPP; à qui la faute. Il faut faire nommer un Expert independant demetropole ou de NC par le Tribunal...

8.Posté par Fiu le 28/02/2017 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Taahoa... il'veut dire qu'il y a des incompétents ici commme ailleurs... ne vas pas'chercher autre chose... Merci d'avance..

9.Posté par simone grand le 01/03/2017 07:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que les responsables de ces malfaçons paient. C'est la meilleure manière de dissuader de futurs petits malins avides de gros sous

10.Posté par John Devan le 01/03/2017 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

+ 1 Zozo :
quand on met du plus de sable dans le béton, ça permet de faire des économies et de rétribuer les copains.
c'est comme les enrobés sur les routes...
le BTP pourri dans toute sa splendeur...
mais si en plus, l'EAD et d'autres services du territoire ont validé un bâtiment non conforme, alors là ça prend une autre dimension...

11.Posté par Teva le 01/03/2017 09:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Taahoa...un travailleur ici ou ailleur est un travailleur...mais les chefs polynesien sont totalement incompetant...aucun doute regardons simplement tous les ouvrages realises doivent etre reconstruits...lol

12.Posté par emere cunning le 01/03/2017 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Le Vieux,
Je ne sais pas comment tu peux encore défendre vos multinationales, a fortiori Bouygues dont les combines pour se remplir les poches et doubler les marchés sont archi connues en Afrique et de par le monde ; inutile de dire que ça y va les pots-de-vin aux présidents de ces pays, il n'y a que toi pour l'ignorer. Tu me déçois.

@ Paroa,
Nos malades seraient encore dans la vieille bâtisse amiantée de Mama'o sans les gouvernements de G Flosse qui en était LE MOTEUR. Il n'y a qu'à voir aujourd'hui les pépères (pour rester polie) que Fritch, Bouissou, Tevaro & co sont devenus, tous bons qu'à se balader et saupoudrer leur clientèle SANS RIEN CONSTRUIRE DE VALABLE.

13.Posté par Dr. Funk le 01/03/2017 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chers colonisées de la colonie, Le vieux, Teva et Taahoa vous, parlez des « Polynésiens », c'est qui ces gents ? Je les trouve ou ? Comment je peux les distinguer ? De la couleur de la peau, la taille, la langue, la croyance, le prénom ou la compétence ? Emere il/elle est Polynésienne ? Ou Français/Française ? Difficile à saisir !! Merci en avance de m'éclairer sur ce sujet !

14.Posté par Droulet le 01/03/2017 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@le Vieux
Je vis que tu connais bien le sujet, et tu te souviens sans doute qu'il y a eu un certain moment un manque de ferraillages qui avaient loupé le bateau, mais on a quand même coulé le béton SUR ORDRE direct du Président , donc pas étonnant que ça craque....au fait le président c'était bien G'F, qui s'était improvisé, lui , l'élu des dieux, chef de chantier, architecte grutier etc..
@pito
L'hôpital c'est Flosse à 100%, quand Oscar est arrivé, tout était bouclé
@TAAHOA
On va dire que les locaux qui ont bossé n'étaient pas tous compétents et c'est normal , des grosses boîtes comme Bouygues trimbalent leur personnel sur les gros chantiers et ces gens là sont rodés.u
@emere
Puisque Bouygues avait été viré par papa G.F, qui donc a pu se "remplir les poches" comme tu écris si bien ?

15.Posté par Arsenik le 01/03/2017 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Emere, c'est vrai que bouygues est connu pour ses pots de vin, Afrique, Amérique du sud....
Pour ça qu'ils sont venus ici aussi hahahahah.....Après Ils n'ont pas du s'entendre avec Monsieur 10% qui en demandait trop
LOL

16.Posté par Voyaguer le 01/03/2017 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Dr Funk
Tu as bien raison, c'est comme les français ça devient difficile a reconnaître...

17.Posté par emere cunning le 02/03/2017 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Droulet, Le Vieux, Arsenik
Merci Arsenik, faut arrêter de jouer les idiots du village = en plus de leurs combines archi rodées (p 12), c’est connu, la FrancAfrique et ses multinationales, Bouygues en tête de file, versent des pots-de-vins aux présidents africains (si vous avez zieuté leurs palaces parisiens) pour s’approprier leurs matières premières, terres et tout ce qu'elles peuvent embarquer. Hélas pour elles, ça n’a pas marché chez nous, ils ont tout plaqué et sont repartis. C’est dire si VOTRE « monsieur 10% » n’a existé que parce que ce sont VOS pratiques et usages… comme VOS VRAIS emplois fictifs de VOTRE ex premier ministre Fillon, et Marine (dont l'immunité vient d'être levée).... tena te boomerang ! Comment qu'ils disent déjà les enfants… c’est celui qui dit qui l’est. Oia hoa, e mahana to te 'uri.

18.Posté par emere cunning le 02/03/2017 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Droulet, Le Vieux, Arsenik,
G Flosse, lui, s’est soucié des polynésiens COMME TOUJOURS, il a voulu imposer à Bouygues d’embaucher et former des locaux en plus de ses portugais PAYES AU RABAIS bien qu’expérimentés. Et c’est tout à son honneur de surveiller l’avancement de tout ce qu’il entreprend. Les architectes et ingénieurs ne sont pas si nuls pour couler du béton sans ferraillage. C’est dingue ce que vous être capables d’inventer pour casser tout ce qui n’est pas vos gros pito, vous êtes vraiment à l’image de vos magistrats. Ils ont bien tenté de lui chercher des noises, but it didn’t work (that I remember) ; je me rappelle surtout des auditions et perquisitions menées exclusivement à charge, ils étaient carrément minables. G Flosse devrait les enregistrer et les filmer à l’avenir.

19.Posté par zozo le 02/03/2017 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mt jacqueline EMERE plus anti France que les indépendantiste
MDR !!! quand il soutenait jacques chirac et les essais nucléaires s'étaient sans doute pour le bien des POLYNESIENS LOL
G FLOSSE ne s'est toujours soucié que d'une personne ; lui même ! Il suffit de voir comment il traite ses EX et ceux qui ne sont plus d'accord avec lui. Essaye un jour de le critiquer dans un de tes posts et tu verras. Demande à la groupie du blog tahoeraa - tavini elle te dira comment il agit .Allez encore un effort et le tahoeraa n'aura plus rien à envier au FN .G FLOSSE à coté de jean marie ça aurait du chien !!! et toi à coté de MARINE belle photo de famille recomposée

20.Posté par emere cunning le 03/03/2017 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut arrêter le paapaaroro mon petit zozo, tu débloques à fond la caisse.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 07:48 Les syndicalistes ne lâcheront rien

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués