Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Dominique Sorain est le nouveau haut-commissaire



Dominique Saurin, aux côtés de la ministre des Outre-mer.
Dominique Saurin, aux côtés de la ministre des Outre-mer.
PAIRS, le 10 juillet 2019. Dominique Sorain, préfet hors classe, préfet de Mayotte, délégué du gouvernement a été nommé ce mercredi haut-commissaire de la République en Polynésie française. Ce proche du gouvernement Macron connaît bien l'outre-mer : il a été directeur de cabinet de la ministre des Outre-mer et préfet à La Réunion et Mayotte.

Dominique Sorain, né le 31 juillet 1955, marié et père de deux enfants, sera le nouveau haut-commissaire en Polynésie française. Il a été nommé ce mercredi en conseil des ministres à Paris. Il était jusqu'ici préfet de Mayotte mais aussi délégué du gouvernement.

Dominique Sorain était arrivé à Mayotte en mars 2018 pour représenter le gouvernement face à une crise sociale sans précédent dans l'île. Il était auparavant directeur de cabinet de la ministre des Outre-mer.

A noter qu'entre 2009 et 2014, il a aussi été préfet des Vosges, dans l'Eure et à La Réunion.

Diplômé de l'Ecole d'administration des Affaires maritimes, il a d'abord travaillé au ministère de la Mer avant d'intégrer en 1992 le ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche et s'est spécialisé dans le domaine de la pêche et des cultures marines. Il est devenu secrétaire général du ministère de l’Agriculture en 2005.

Dominique Sorain, qui arrivera dans les prochaines semaines au fenua, aura pour mission de préparer la venue du président de la République en 2020. Emmanuel Macron a confirmé vendredi dernier son déplacement en Polynésie après les municipales, en avril 2020, notamment pour y organiser un « One planet summit » sur les problématiques des pays du Pacifique.

Le nouveau haut-commissaire devra aussi travailler avec le Pays pour aboutir à la création du Centre de mémoire et de réflexion autour des essais nucléaires et de leurs conséquences.

Autre dossier important : le transfert au Pays de la gestion des aérodromes de Bora Bora, Rangiroa et Raiatea et la désignation d'un nouveau concessionnaire pour la gestion de l'aéroport de Tahiti.

Le haut-commissaire devra aussi faire face au mécontentement des associations Moruroa e tatou et 193 qui dénoncent les dernières modifications apportées à la loi Morin, qui doit indemniser les victimes des essais nucléaires.

Enfin , la question de la dépollution de Hao devrait aussi être évoquée avec le gouvernement Fritch. En février, lors d'une réunion avec la ministre française de la Santé, Edouard Fritch avait souligné : "Nous considérons que le rythme des travaux de dépollution est lent, trop lent » avant d’interpeller « Est-ce l’absence de crédits ou une certaine indifférence aux problèmes des 1030 habitants de Hao ?".

René Bidal, ancien haut-commissaire de la République en Polynésie française, est lui maintenant préfet de Maine-et-Loire.


A noter parmi les autres nominations du jour :

Laurent Prevost, préfet du Val-de-Marne, est nommé haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie.

Magali Charbonneau, ancienne directrice de cabinet du haut-commissaire en Polynésie de 2009 à 2011, est nommée secrétaire générale de la préfecture de la région Île-de-France

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 10 Juillet 2019 à 08:53 | Lu 19535 fois

Tags : ETAT





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués