Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Deux amendements polynésiens au projet de mariage pour tous



Deux amendements polynésiens au projet de mariage pour tous
Le député Edouard Fritch participe ce mardi à la commission des lois de l’Assemblée nationale, qui a débuté à 16 h, pour la discussion sur le projet de loi ouvrant le mariage pour tous.

Au cours de cette discussion, Edouard Fritch a fait une première intervention pour rappeler que si le droit civil, dans lequel s’inscrit le mariage pour tous, était bien une compétence régalienne de l’Etat, le législateur ne devait pas oublier les spécificités polynésiennes, et notamment celle d’une société profondément imprégnée des valeurs du christianisme, notant au passage que la loi sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat n’avait jamais été rendue applicable localement.

« De part sa culture propre, la Polynésie française est restée largement éloignée d’un certain nombre d’évolution de la société française, et notamment de l’émergence et du militantisme public des mouvements homosexuels visant à leur reconnaissance. Dans ce contexte, la loi sur le mariage pour tous, si elle n’a pas fait l’objet d’un débat de fond qui aurait pu préparer les esprits à une évolution non revendiquée venue de l’extérieur, apparaît comme pouvant être en rupture avec l’équilibre ancestral de la société polynésienne, au risque de heurter profondément les consciences ».

Edouard Fritch a également souligné que si la société polynésienne n’était pas fermée aux évolutions, il fallait lui laisser le temps « d’une acceptation commune qui ne peut résulter que de l’apprentissage et du débat ».

Avant de parler de mariage pour tous, le député a souhaité l’application intégrale des dispositions relatives au PACS qui « apparaît donc comme une étape nécessaire, telle qu’elle le fut en métropole, dans l’évolution des mentalités et de la société avant d’ouvrir, ultérieurement, le débat sur le mariage pour tous ». A l’heure actuelle, en effet, certaines dispositions du PACS n’ont pas été étendues à la Polynésie française, empêchant de contracter un PACS à Papeete.

Aussi, les trois députés polynésiens ont signé deux amendements visant à l’extension des dispositions manquantes du PACS, tout en excluant la Polynésie française du champ d’application de la loi sur le mariage pour tous.

Ces amendements seront discutés ultérieurement, la commission poursuivant ses travaux en séance de nuit puis demain, mercredi.

Rédigé par communiqué EF le Mardi 15 Janvier 2013 à 10:54 | Lu 1263 fois







1.Posté par TBC le 15/01/2013 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nos élus de l'assemblée de la Polynésie ont toujours bloqués le PACS en Polynésie. Aujourd'hui, on constate leurs esprits étroits!!! DEHORS et pas de retour par la fenêtre!!!

2.Posté par tevateva le 15/01/2013 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle tristesse et quel déchirement de constater « que la Polynésie de Monsieur Fritch » est un pays homophobe et fermé. Cette position que vous prenez est plus que choquante et fait peur. Pays des droits de l'Homme ou les artistes venaient se réfugier pour pouvoir être libre d'exercer leur art, il est dur de constater que même un pays aussi conservateur que le Portugal a plus de sens et d'intelligence que cette pauvre Polynésie de Monsieur Fritch. N'étant ni pour ni contre le mariage, je suis pour la liberté de choisir. Mais honnêtement à quand les lapidations publiques des homos chez nous ?Arrêter de nous servir votre discours réchauffé du " apparaît comme pouvant être en rupture avec l’équilibre ancestral de la société polynésienne, au risque de heurter profondément les consciences ». C'est absurde ! Foutez leur la paix, votre petite vie n'en sera jamais affectée. Alors mêlez vous de vos oignons ! Vous avez votre famille, vous vivez dans le bonheur, c'est bien, mais n'empêchez pas les autres de vivre leur vie. L'homosexualité n'est pas une dérive, on parle d'êtres consentants, comme vous et moi à la différence qu'ils aiment quelqu'un du même sexe, ils ne l'ont pas choisi c'e...

3.Posté par mcgiver le 15/01/2013 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@TBC, entièrement d'accord avec toi !
On aurait écouté ces "ringards/réacs" au siècle dernier, les femmes auraient encore trés peu de droits et seraient loin d'être les égales de l'homme. La tolérance et le respect de l'autre ne sont pas les qualités premières de ces personnes !
De plus, ils n'exposent aucun argument crédible en leur faveur et mentent sur la composition du projet de loi (suppression "père" et "mère").
Ils vont même jusqu'à conditionner les enfants, ce qui est sûrement le plus grave car un enfant n'est pas toujours capable de discerner le bon du mauvais, mais il enregistre ce qu'on lui inculque.
De toute façon, leur combat est perdu d'avance car le gouvernement, comme autrefois lors du PACS, du droit de vote pour les femmes ou du droit à l'avortement, ne reculera pas, et c'est trés bien ainsi.
La majorité des français est pour cette loi, ce ne sont pas 800 000 grenouilles de bénitier qui vont changer la donne et bloquer la promesse qu'a fait F.Hollande lors des élections Présidentielles.

4.Posté par 2w4l le 16/01/2013 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Concernant le mariage unissant l'homme et la femme, selon la Bible, c'est Dieu qui en est l'auteur et il interdit le mariage humain du même sexe mais l'homme veut faire autrement au nom de l'amour! soit disant, le pire c'est que des Religieux qui connaissent les écritures Biblique marient des humains du même sexe, à eux Tous, selon la Bible la sentence est claire, c'est la mort et non le jugement devant Dieu. On dit que l'amour entre deux êtres est éternelle! pourquoi donc ne pas respecter les règles du Dieu qui en est l'auteur car par amour il nous a donné ces règles et aussi le droit de choisir mais par entêtement l'homme veut réaliser ce que bon lui semble, ne se prendrait il pas pour Dieu? à méditer!

5.Posté par Sandra le 16/01/2013 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Liberté, Égalité, Fraternité ce sont les valeurs de notre société! Arrêtez de mélanger religion et société.Vos résistances cachent vos peurs ou un discours politique, élection oblige...
Je pensais que les Mahu, raerae et in facto les homo étaient bien accepté chez nous, je me rends compte qu'en fin de compte c'est de l'hypocrisie et que comme d'habitude il faut cacher ou ne pas en parler même si tout le monde le sait.
Vous rendez vous compte que vous refusez un droit à une partie de la population pour soulager votre conscience! J'aimerai bien qu'on me prouve par A+B que le mariage de Y et Z va perturber votre vie!

6.Posté par nina le 16/01/2013 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le projet de loi pour la supression du mariage institution entre un homme et une femme a des conséquences sur les lois bioéthiques.
Ce projet de texte n'est qu'un arbre qui cache la forêt = les conséquences comme la suppression des termes dans les textes de père et mère, homme et femme.
La suppression de l'indication du sexe des parents dans l'état civil, etc.

Il est important d'avoir un débat de société avant d'ouvrir la procéation médicale assistée sans condition de stérilité voire la gestation pour autrui (mère porteuse) [http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/01/04/ukraine-ventres-a-louer_1812237_3214.html]

"Selon Le Figaro, Pierre Bergé, fondateur du magazine homosexuel Têtu et actionnaire du Monde, a tenu des propos controversés lors de la manifestation en faveur du « mariage » homosexuel de dimanche dernier qui a moins rassemblée qu’espéré. Pierre Bergé a déclaré : « Moi, je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? ».
Lien http://www.ndf.fr/nos-breves/18-12-2012/mariage-homo-pierre-berge-choque-les-parlementaires

7.Posté par nina le 16/01/2013 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ceux qui sont intéressé par le sujet
Essai de Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France - Mariage homosexuel, homoparentalité et adoption : ce que l’on oublie souvent de dire - en ligne :

http://www.grandrabbindefrance.com/mariage-homosexuel-homoparentalit%C3%A9-et-adoption-ce-que-l%E2%80%99-oublie-souvent-de-dire-essai-de-gilles-bern

8.Posté par 2w4l le 16/01/2013 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sandra, dans le cas d'un accouplement par amour 1 homme + 1 homme = 0 enfant ou 1 femme + 1 femme= 0 enfant et 1 chien + 1 chien = 0 chiot maintenant projette toi dans le temps et imagine quel serait l'avenir de l'homme et de la femme et à tous les niveaux et vois ce qui peut se passer à l'échelle mondiale, ce que certains appel la démocratie se transformera en anarchie et ensuite il faudra trouver d'autres lois pour contrer l'homosexualité!
Dans la Bible (qui plus de 2500 ans) mondialement connu, c'est le livre le plus vendu au monde et traduite en plus de 230 langues, pratiquement chaque humain en possède même s'il ne croit pas en Dieu, en Genèse, Dieu créa l'homme et la femme, ensuite Dieu leur dit de peupler la Terre, il leur donna aussi des règles et un programme, à ce jour Dieu n'a pas changé mais l'homme a souvent enfreint les règles, il y a toujours eu des conséquences graves, voilà c'est juste un rappel.
Aussi et cela peut choquer, dites moi à quelle âge vous aviez eu votre premier baiser d'enfant? imaginez vous 2 garçons de 6 ans par exemples se donnant des baisers d'enfant, même juste pour rire, ça choquerait plus d'un! alors est-ce que c'est ça l'avenir???

9.Posté par Tehei le 16/01/2013 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'homosexualité n'est qu'une pratique différente du sexe , comme l'échangisme, l'amour à plusieurs, le sadomasochisme etc ........ et doit rester comme tel . Chacun est libre de sa sexualité , mais la norme reste l’hétérosexualité .
Et j'espère que cela ne changera pas .
Le mariage = un papa et une maman ou alors, envisageons un papa et des mamans §

10.Posté par Saphir le 16/01/2013 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très cher 2w4l,
Je suis en accord avec Sandra.
Maintenant, tout est une question de choix.
Mets-toi à la place des personnes homosexuelles. Crois-tu que nos attirances se contrôlent ? Pourrais-tu aimer quelqu'un ou quelque chose que tu ne sens pas ?
Chacun est libre d'aimer qui bon le semble. Ce n'est pas des homophobes tel que toi qui empêcheront deux êtres de même sexe s'aimer.

Et l'homosexualité n'est pas nouveau, fais des recherches sur internet, tu verra que cette "phénomène" existait bien avant que tu naisses.

Sinon il reste une solution radicale pour assurer la continuité de la "procréation de l'Homme" dans l'avenir : se débarrasser des homosexuelles.
Si tu as des enfants, j'espère qu'ils ne sont pas et ne deviendront pas homosexuelle. Ça serait triste d'abattre son propre sang ...

11.Posté par Moe le 16/01/2013 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Consternée de lire de telles choses!

1) La France AUSSI est une société "profondément imprégnée des valeurs du christianisme" (cf l'Histoire de la France même), si ce n'est peut-etre beaucoup plus que la Polynésie française !!

2) "Le passage de la loi sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat n’avait jamais été rendue applicable localement" : le principe de laïcité est l'un des principes fondamentaux de la République, République dont, que nous le voulions ou pas, nous faisons encore partie.

3) Force est de constater du caractère totalement hypocrite de la Polynésie française où, a-t-on besoin de le rappeler, vivent de manière libre et reconnue (et totalement acceptée et intégrée) les mahu?

Pour ce qui est des commentaires totalement extrémistes de toutes ces personnes accros a la religion, vous devriez accepter que certains ne croient pas en votre DIEU tout puissant (ce sera là, la preuve d'amour à votre prochain dont vous parlez tant). Accepter son prochain et l'aimer malgré tout, il me semble, si je me rappelle bien de mes cours de caté, que c'est une qualité dont Dieu ne se lasse pas.


12.Posté par TEIVATANE le 16/01/2013 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui me fait le plus rire, ce sont nos trois TARTUFFES qui vont voter contre cette loi, alors que Borlot a dit qu'il allait voter pour....

13.Posté par BIC le 17/01/2013 07:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

d'accord avec @Tehei "l'homosexualité n'est qu'une pratique différente du sexe , comme l'échangisme, l'amour à plusieurs, le sadomasochisme etc"
par contre je trouve que c'est choquant que les gays revendiquent de droit de louer le ventre de femmes pour avoir des enfants !

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués