Tahiti Infos

Des rames pour des rêves


Voir Ensemble - Mata Hotu No Porinesia a financé l'achat de 13 rames de va'a pour son équipe de rameurs.
Voir Ensemble - Mata Hotu No Porinesia a financé l'achat de 13 rames de va'a pour son équipe de rameurs.
L'association Voir ensemble – Mata Hotu No Porinesia vient de se munir de 13 rames grâce aux dons qu'elle a reçus. Lors d'une démonstration mercredi matin dans la rade de Papeete, le président de l'association a annoncé leur participation au Marathon Polynésie la 1ère Va'a. Il envisage également de s'aligner lors de la prochaine édition de la Hawaiki Nui Va'a. 

L'association Voir Ensemble - Mata Hotu No Porinesia a pu financer l'achat de 13 rames de va'a pour son équipe de rameurs, a annoncé son président, Diego Tetihia. Ils ont bénéficié de plus de 160 000 Fcfp de dons de particuliers, mais aussi de 135 000 Fcfp octroyés par l'Office des postes et télécommunications (OPT). Mata Hotu avait contacté l'OPT pour leur proposer un projet "bien ficelé" et bénéficier d'un soutien financier. La responsable de communication institutionnelle de l'OPT, Démécia Manuel, a expliqué que "le groupe soutient le sport depuis plusieurs années, et notamment le va'a". Selon elle, le constat a été fait : la pratique d'un sport est un réel vecteur pour l'insertion sociale des personnes. C'est donc tout naturellement que le groupe a octroyé cette dotation à l'association pour la soutenir dans sa pratique du va'a.
 
En effet, cette discipline est la grande favorite des malvoyants et des non-voyants de l'association, qui regroupe d'ores et déjà deux équipes composées de femmes et d'hommes. Les peperu sont des personnes voyantes, mais le reste de l'équipage est constitué de non-voyants et de malvoyants. Ils participeront au Marathon Polynésie la 1ère Va'a qui se déroulera le 28 mars prochain. 
Le président a aussi confié que le rêve des membres de l'association serait de participer à la mythique Hawaiki Nui Va'a cette année. Ils parcourraient donc les 20,5 kilomètres qui relient Tumara'a à Uturoa.

Habituellement, les membres de l'équipe se réunissent les mercredis et les vendredis après-midi. Mais le jour J se rapprochant, les deux équipages ont commencé à ramer tous les jours depuis un mois, entre 5h30 et 6h30. Ils parcourent
quotidiennement neuf kilomètres en faisant l'aller-retour entre la rade de Papeete et l'aéroport de Faa'a.
 

le Mardi 10 Mars 2020 à 17:16 | Lu 638 fois