Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Des entrepreneurs confiants au 4e trimestre 2020



Tahiti, le 3 mars 2021 - L’indicateur du climat des affaires se maintient en Polynésie au quatrième trimestre 2020, constate la dernière note de conjoncture économique publiée par l’Institut d’émission d’outre-mer, malgré le repli de la plupart des indicateurs économique au cours d'une année marquée par le crise Covid.

Mesuré à 113,1 fin 2019, l’Indicateur du climat des affaires (ICA) se maintient à 97,8 au quatrième trimestre 2020, après avoir plongé à 79,9 au début de la pandémie. Cet indicateur peut s’interpréter comme une mesure qualitative de l’activité marchande telle qu’elle est perçue par les chefs d’entreprises. Comme le souligne aussi l’IEOM dans sa note sur les tendances conjoncturelles au 4e trimestre 2020, la plupart des entreprises ont été interrogées avant l’annonce fin janvier des nouvelles mesures de restriction des déplacements entre la Polynésie et la métropole. Pour l’Institut cependant, si les professionnels interrogés rapportent une activité mitigée en fin d’année et n’envisagent pas d’amélioration significative pour les premiers mois de 2021, ils semblent confiants quant aux capacités de résilience de leurs entreprises. Malgré la crise économique, les entreprises poursuivent leurs investissements. Sur un an, l’encours de crédits d’équipement progresse de 8,1%. Dans ce contexte, au quatrième trimestre 2020, la situation du marché de l’emploi est stabilisée à un niveau inférieur de 5,3% par rapport à 2019, principalement grâce aux aides publiques.

Exportations record de perles

Malgré cet ICA qui se maintient, la consommation des ménages est en repli. Une tendance qui se répercute sur les importations en recul de 8,1% en glissement annuel pour les biens alimentaires et de 1,3% pour les autres biens de consommation. Parallèlement, l’encours d’épargne bondit de 9% en un an pour atteindre 453 milliards de Fcfp en fin d’année. Les ventes de productions du secteur primaire sont soutenues par la consommation locale, en dépit d’un effondrement de -29,1% des exportations de poissons et de -62,2% de vanille sur l’année. Victimes du dérèglement des flux commerciaux internationaux, les exportations de produits industriels polynésiens connaissent une baisse sur un an de -22% pour les produits de l’agroalimentaire. Au 4e trimestre, 6,3 tonnes de perles ont été exportées à la faveur de la suspension de la taxe à l’export. Mais le prix moyen au gramme de 220 Fcfp ne génère que 1,3 milliard de Fcfp de flux sur le trimestre.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 3 Mars 2021 à 15:26 | Lu 756 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Mai 2021 - 14:01 Prism lance son 6e appel à projets

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus