Tahiti Infos

Delta a largement remplacé les trois autres variants préoccupants (OMS)


JUAN MABROMATA / AFP
JUAN MABROMATA / AFP
Genève, Suisse | AFP | mardi 21/09/2021 - Le variant "préoccupant" Delta, présent dans 185 pays, a largement pris la place des trois autres variants "préoccupants", Alpha, Bêta et Gamma, qui représentent désormais chacun moins de 1% des cas séquencés, a déclaré mardi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Tous les virus, y compris le SARS-CoV-2 responsable du Covid-19, mutent avec le temps.

L'apparition, fin 2020, de variants qui présentaient un risque accru pour la santé publique mondiale a conduit l'OMS à caractériser des variants "à suivre" et d'autres comme "préoccupants", afin de hiérarchiser les activités de surveillance et de recherche au niveau mondial.

"Le virus prédominant qui circule actuellement est le variant Delta", a déclaré la directrice de l'équipe technique Covid-19 à l'OMS, Maria Van Kerkhove, lors d'une séance de questions/réponses sur les réseaux sociaux.

Les trois autres variants préoccupants - Alpha, Bêta et Gamma - représentent ainsi chacun moins de 1% des séquences actuellement disponibles, selon l'OMS.

"Ce virus est devenu plus fort, il est plus transmissible et il est en train de concurrencer, de remplacer les autres virus qui circulent", a-t-elle ajouté, en précisant qu'il avait été signalé dans 185 pays.

L'OMS a décidé de nommer les variants "à suivre" ou "préoccupants" à l'aide de lettres de l'alphabet grec, afin d'éviter toute stigmatisation d'un pays en particulier et de permettre au grand public de prononcer les noms plus facilement.

Actuellement, l'OMS considère que quatre variants sont "préoccupants".

L'organisation considérait par ailleurs jusqu'à présent que cinq autres variants (Êta, Iota, Kappa, Lambda et Mu) étaient "à suivre". Mais trois d'entre eux - Êta, Iota, Kappa - viennent d'être déclassés, a annoncé Mme Van Kerkhove.

le Mercredi 22 Septembre 2021 à 06:25 | Lu 336 fois
           



Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.