Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


De plus en plus de Français renoncent à se soigner, faute de moyens



De plus en plus de Français renoncent à se soigner, faute de moyens
PARIS, 30 septembre 2011 (AFP) - Près d'un tiers des Français (29%) ont dû renoncer à se soigner ou reporter des soins faute de moyens ces derniers mois, contre 11% seulement il y a deux ans, révèle un sondage CSA pour Europ Assistance publié vendredi.

A la question, "au cours de l'année écoulée, vous est-il arrivé de renoncer ou de reporter des soins médicaux pour vous ou un membre de votre foyer, en raison de difficultés financières?", 23% répondaient "oui" à cette question en 2010.

Avec 29% de réponses positives en 2011, la France est mal placée par rapport à ses voisins européens et aux Etats-Unis. Seuls les Polonais sont plus nombreux (36%) à dire qu'ils ont dû renoncer à des soins.

Ils sont 25% aux Etats-Unis, 19% en Italie, 15% en Allemagne, 10% en Autriche, 6% en Grande-Bretagne et 5% en Suède. Entre 2009 et 2011, la proportion a augmenté partout, sauf en Grande-Bretagne, ainsi qu'en Suède, en Allemagne et Autriche, où les chiffres sont relativement stables.

Les Français ont surtout dû renoncer à des "soins dentaires et des lunettes" (22%), des "soins courants" (12%), à "l'achat de médicaments" (6%), aux "soins lourds (opérations, examens ou traitements coûteux)" (5%).

A la question, "le système de santé actuel garantit-il l'égalité aux soins médicaux pour tous les citoyens?", 51% des Français répondent "non", contre 76% des Polonais, 67% des Allemands, 61% des Tchèques et des Américains, 57% des Italiens, 50% des Autrichiens, 40% des Britanniques et 21% des Espagnols.

Les Français ont une opinion mitigée de "l'organisation du système de santé" en général, auquel ils accordent la note de 5 sur 10. Les Autrichiens sont les plus satisfaits de leur système, avec une note de 6,2, suivis des Britanniques (5,6) et des Espagnols (5,4).

Les Américains, les Suédois, les Allemands, les Tchèques, les Italiens et les Polonais sont plus critiques que les Français envers leur propre système de soins.

Les Suédois sont par ailleurs ceux qui consultent le plus internet pour des "informations de santé", suivis des Américains (71%), des Autrichiens (58%), des Britanniques (57%), des Polonais (55%), des Tchèques, des Espagnols, des Italiens et des Français (45%), et enfin des Allemands (43%).

Les sondés ont également été interrogés sur leur confiance dans les "contrôles mis en place par les autorités sanitaires pour limiter les risques liés à la prise de médicaments". Les Français sont 58% à leur faire confiance, ce qui les place dans la moyenne des pays sondés. La France est secouée depuis plusieurs mois par l'affaire de l'antidiabétique Mediator, largement prescrit comme coupe-faim et soupçonné d'avoir provoqué la mort de 500 à 2.000 personnes.

Sondage réalisé en mai et juin par téléphone auprès de 5.500 individus de 18 ans et plus dans dix pays, représentatifs de la population (méthode des quotas).

jc/pz/er

Rédigé par AFP le Vendredi 30 Septembre 2011 à 05:51 | Lu 686 fois





Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies