Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


De nombreux dossiers en chantier aux Raromatai



Raiatea, le 18 janvier 2021 - Suite au conseil des ministres décentralisé du 13 janvier à Uturoa, deux ministres – Nicole Bouteau et René Temeharo - et le président de l'Assemblée, Gaston Tong Sang, ont visité les quatre communes de Raiatea et Taha'a les jours suivants. De nombreux dossiers ont été abordés.
 
Jeudi dernier, la ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, a  parcouru la commune de Taputapuatea, dirigée par Thomas Moutame, pour faire le point sur les dossiers en cours. Une commune qui l'intéresse plus particulièrement, car c'est là que se situe son "bébé" le jardin botanique. Au même moment, le ministre de l'Équipement, en charge des transports terrestres, René Temeharo, parcourait Tumaraa, la commune de Cyril Tetuanui, sur la côte ouest, pour également faire le point sur les attentes. En point d'orgue, la nouvelle marina et le débarcadère de Fetuna. Puis tous se sont retrouvés au marae de Taputapuatea pour discuter des futurs aménagements en relation avec les exigences internationales de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). À l'issue du déjeuner, les ministres ont changé de commune, pour terminer la journée.
 
Le lendemain, seul le ministre de l'Équipement a visité les sites de la commune de Uturoa où là aussi, l'urgence est l'étude du dossier "faille de Tepua" qui menace, depuis l'an passé, de s'effondrer sur les habitations inférieures. Mais le terrain étant situé en zone privée, l'État doit être consulté, car l'ampleur des travaux de réhabilitation est conséquente. Un arrêté municipal a déjà été pris l'an dernier pour évacuer les habitations menacées, mais tous n'ont pas obtempéré, il y a donc des vies en danger.
 
En milieu d'après-midi, la délégation a pris la direction de Taha'a, afin de faire le tour de l'île avec la tāvana, Patricia Amaru, pour débattre des dossiers en cours. En priorité, la rénovation du quai de Patio, au nord de l'île où se situe la mairie, tout près du chapiteau communal. Un vieux quai vétuste qui s'effondre et qui a bien besoin d'un lifting en béton… D'ici la fin du trimestre, au pire avant la fin du semestre, le quai devrait être remis à neuf.
 
Dans l'ensemble, ministre et élus sont satisfaits de cette rencontre. Comme l'a souligné le ministre René Temeharo, "On sent ici aux Raromatai une synergie incroyable de la part des équipes municipales avec la volonté de développer et d'entretenir leurs communes. Nous pouvons rassurer la population de notre soutien. 2021 et 2022 seront deux années charnières dans le bien-être à même d'assurer une bonne reprise de l'activité économique".

Les maires ont la parole

Thomas Moutame
Tāvana de Taputapuatea
"Nous avons préféré construire nos propres va'a traditionnels"
"Plutôt que d'investir dans des bateaux en plastique, nous avons préféré construire nos propres va'a traditionnels, ce qui peut avoir en effets secondaires, des créations d'entreprises pour ces jeunes formés à cette construction navale".

À propos de la construction de va'a en bois latté de 3 mètres propulsées par des moteurs électriques.
 
 
Cyril Tetuanui
Tāvana de Tumaraa
"La grande nouveauté sera la future piste cyclable en bord de mer"
"On trouve un débarcadère à Fetuna, une commune du sud de l'île, plutôt oubliée dans les projets communaux, ne serait-ce que par son éloignement. Sinon le projet de la marina, en remplacement de l'ex-projet qu'une association a fait capoter pour diverses raisons, tient le haut du pavé. Cette fois aucune contestation possible, pas d'expropriation, pas de conséquence sur la faune et la flore, le projet étant situé à la darse de Tevaitoa, où se trouve la mairie. On va creuser au bord de mer et ensuite ouvrir la dernière barrière pour que la mer s'engouffre dans la future marina. Des travaux de bitumage et d'assainissement sont prévus, dans un schéma classique d'entretien, au même titre que les autres communes. La grande nouveauté sera aussi la future piste cyclable en bord de mer, pour faire sauter les irrégularités d'occupation du domaine public par des riverains peu scrupuleux. Enfin le balisage lumineux du lagon, assez complexe dans notre zone, va être revu et corrigé."
 
Matahi Brotherson
Tāvana de Uturoa
"La réhabilitation du site de l'ancien hôtel Hawaiki Nui"
"Nous avons évoqué la réhabilitation du site de l'ancien hôtel Hawaiki Nui, qui aura forcément à terme une vocation touristique. La demande est forte en ce sens. Très importante aussi, la pose des corps-morts dans des zones lagonaires, en concertation avec les professionnels des bases marines, sera effectuée rapidement. Nous savons que pour une frange de la population, c'est un sujet à controverse qui a engendré, à Tumaraa, des troubles à l'ordre public. Sinon, comme partout ailleurs, bitumage des servitudes, aménagement des bas-côtés dans le centre-ville, etc".
 
Patricia Amaru
Tāvana de Tahaa
"La priorité c'est le bitumage du tronçon routier"
"Nous avons fait le tour de l'île dans la journée de samedi avec la délégation – aussi grand que Raiatea, 80 km à cause de la découpe du littoral – et la priorité pour moi c'est le bitumage du tronçon routier aux alentours de la baie de Faaaha. Un dossier qui traîne depuis des années. Enfin le bout du tunnel… La rénovation du quai de Morifenua nous fait plaisir aussi et devrait voir sa concrétisation d'ici le milieu d'année."

Rédigé par JPM le Lundi 18 Janvier 2021 à 09:41 | Lu 900 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus