Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


De gros retards dans la distribution des colis et du courrier



De nombreux Polynésiens attendent l'arrivée de leur colis mais trouvent leur boite aux lettres vide.
De nombreux Polynésiens attendent l'arrivée de leur colis mais trouvent leur boite aux lettres vide.
PAPEETE, le 29 novembre 2017. La grève à Air France, effective depuis le 10 novembre, entraîne des retards importants dans l'acheminement des lettres et des colis. A l'approche des fêtes de fin d'année, les consommateurs regardent avec inquiétude le courrier arriver au ralenti. Air France assure que le fret, à l'exception des animaux, reprendra dans le vol qui arrivera ce vendredi à Papeete.


Nouvelle déception, la boite aux lettres est encore vide ce mercredi matin pour Tiare (le prénom a été modifié). Le 18 novembre, elle s'est fait envoyer un colis par Chronopost. Cette boite contient une lampe qui était nécessaire pour le spectacle de danse d'une de ses amies. Pour être sûre de l'avoir à temps, elle a donc payé 80 euros (9 500 Fcfp) pour la recevoir rapidement. Malheureusement le colis n'est toujours pas arrivé et le spectacle a eu lieu sans la lampe…
La grève à Air France à Papeete, depuis le 10 novembre, a mis la pagaille dans la livraison du courrier. Habituellement, Air France et Air Tahiti Nui prennent en charge le courrier, les colis et le fret entre Paris et Papeete via Los Angeles. Aujourd'hui, seule la compagnie au tiare l'achemine.

Les magazines aussi touchés

"Il y a une semaine et demie de retard sur le volume traité habituellement", indique Teihotu Arles, responsable des centres de tri de l'OPT. Il explique : "En moyenne, tout au long de l'année nous recevons 6500 colis et paquets par semaine, et de mi-novembre à mi-janvier près de 10 500 colis et paquets par semaine, nous sommes sur les deux dernières semaines tombé à 4 500 colis et paquets par semaine. Le trafic lettres est lui aussi affecté, mais en moindre mesure que le transport de marchandise par la voie postale."

Du retard est aussi à prévoir sur l'acheminement des magazines. "Les imprimés (journaux, publicités, etc) sont considérés comme des lettres et sont souvent affranchis en "économique" et ne sont pas prioritaires par rapport aux autres envois", ajoute Teihotu Arles.

Depuis mi-novembre, peu après le début de la grève, un avion de la compagnie portugaise Hi Fly effectue la liaison Los Angeles-Papeete. Cela signifie que s'il y avait du fret, il faudrait décharger le fret de l'avion d'Air France qui a effectué le tronçon Paris-Papeete avant de charger l'avion de Hi Fly. Jusqu'ici Hi Fly, ne peut pas acheminer colis, paquet et fret pour une question de "timing" pour que la procédure demandée par les Etats-Unis puisse être réalisée explique Air France. Mais la compagnie assure ce mercredi pouvoir reprendre ce vendredi "le fret en palettes mais pas le transport des animaux en soute". Les consommateurs polynésiens vont donc guetter avec beaucoup d'attention ce que contiendront vendredi sur la piste de l'aéroport de Tahiti Faa'a les soutes de l'avion de Hi Fly.

En effet, à cette période de l'année, Air Tahiti Nui a une marge de manœuvre limitée pour absorber un surplus de marchandises à transporter. Elle achemine au compte-gouttes le fret en souffrance. Selon nos informations, en début de semaine, 200 m3 de fret était en attente à Paris. Si Air France peut bien de nouveau prendre en charge le fret, cela permettra de limiter l'explosion de ce chiffre et de commencer un rattrapage. Si ce n'est pas le cas, ce chiffre risquerait de vite augmenter avec les commandes de Noël qui vont venir s'ajouter.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 29 Novembre 2017 à 15:22 | Lu 8333 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués