Tahiti Infos

Cyclone : Sensibilisation dans les quartiers de Taunoa


Pompiers, policiers municipaux et secouristes de Papeete feront le tour des quartiers exposés au vent, afin de les sensibiliser sur les gestes à avoir en cas de cyclone.
Pompiers, policiers municipaux et secouristes de Papeete feront le tour des quartiers exposés au vent, afin de les sensibiliser sur les gestes à avoir en cas de cyclone.
PAPEETE, le 08/10/2015 - Les pompiers de Papeete accompagnés de la fédération des secouristes et des policiers municipaux font le tour des quartiers exposés au vent. L'objectif est de sensibiliser ces familles sur les gestes à avoir en cas de cyclone. L'occasion aussi pour les soldats du feu de recenser les personnes qui vivent dans ces quartiers.

La campagne de sensibilisation a démarré, ce jeudi matin, dans le quartier Lagarde de Taunoa. Plus d'une trentaine de foyers ont été approchés. Brochures de prévention et feuilles de route, la commune de Papeete a pensé à tout. "L'objectif de la mairie est de prévenir la population et de passer dans les quartiers exposés au vent, notamment sur le littoral", explique Sergio Bordes, chef de corps des sapeurs-pompiers de Papeete.

Que faire avant, pendant et après le passage du cyclone, des messages précis pour que cette partie de la population soit prête. Dans le quartier Lagarde, très peu de familles se sont pas préparées. "J'ai juste entendu parler de ce cyclone et j'espère qu'il va dévier ailleurs (rires)", nous confie Wilma.

À quelques pâtés de maisons plus loin, Evelyne et son mari tiennent le même discours : "on se demande déjà si ce cyclone arrivera vraiment ou pas". En revanche, les messages de prévention ont bien été reçus : "On doit au moins préparer la pharmacie de secours, la nourriture, les torches, des cordes… Ils nous ont dit qu'ils nous préviendront deux jours avant et il faudra, en attendant, que nous attachions nos maisons et si ce n'est pas vraiment solide, il va falloir qu'on cherche un abri plus sûr. Pendant le cyclone, il ne faudra surtout pas sortir et on nous a conseillé de couper le courant, l'eau, le gaz…", raconte Evelyne.

LES ARBRES DOIVENT ETRE ELAGUES

Vers le fond du quartier Lagarde, les pompiers sont tombés sur deux vieux arbres, traversés par un câble électrique. Une situation qui inquiète les soldats du feu et qui préfèrent mettre en garde les propriétaires. "Il va falloir élaguer cet arbre et on va demander au propriétaire de le faire, sinon, on trouvera des bénévoles au sein de la commune pour aider cette famille à être en sécurité. À partir du moment, où ça se trouve à l'intérieur d'une cour, c'est du privé, cela devient plus compliqué, parce qu'ils doivent faire appel à des sociétés privées. C'est sûr que ce n'est pas évident, élaguer un arbre de cette taille, c'est assez coûteux", explique le chef de corps des sapeurs-pompiers de Papeete, Sergio Bordes.

Tous les quartiers de Taunoa seront sensibilisés. Demain, pompiers, policiers municipaux ou encore les bénévoles de la fédération des secouristes, se rendront dans les quartiers de Taupea Hotu et de Pékin.
"Voici un cas typique de danger réel parce qu'on voit bien qu'il y a le câblage d'EDT qui passe à travers cet arbre. Il va falloir l'élaguer", prévient Sergio Bordes.
"Voici un cas typique de danger réel parce qu'on voit bien qu'il y a le câblage d'EDT qui passe à travers cet arbre. Il va falloir l'élaguer", prévient Sergio Bordes.

Avant de se rendre sur le terrain, les équipes se sont retrouvées au poste de secours de la brigade de Papeete, pour une dernière mise au point.
Avant de se rendre sur le terrain, les équipes se sont retrouvées au poste de secours de la brigade de Papeete, pour une dernière mise au point.

Le premier rendez-vous a été fixé au collège de Taunoa, où attendait le référent du quartier Lagarde, Michel Temauri, président de l'association "A Ti'a Taunoa".
Le premier rendez-vous a été fixé au collège de Taunoa, où attendait le référent du quartier Lagarde, Michel Temauri, président de l'association "A Ti'a Taunoa".

Plusieurs centaines de brochures ont été imprimées pour toucher le plus de monde.
Plusieurs centaines de brochures ont été imprimées pour toucher le plus de monde.

Outre l'aspect sensibilisation, les pompiers prennent également note de chaque détail du foyer (nombre d'habitants, numéro de la maison…)
Outre l'aspect sensibilisation, les pompiers prennent également note de chaque détail du foyer (nombre d'habitants, numéro de la maison…)

Des jeunes bénévoles de la fédération des secouristes se sont également joints à l'opération
Des jeunes bénévoles de la fédération des secouristes se sont également joints à l'opération

Les équipes ont rencontré plusieurs dizaines de familles, ce jeudi et le message est bien passé auprès de ces populations.
Les équipes ont rencontré plusieurs dizaines de familles, ce jeudi et le message est bien passé auprès de ces populations.

Seul à la maison en journée, ce grand-père de famille prend très au sérieux ces alertes au cyclone. Il fait de son mieux pour sécuriser sa maison.
Seul à la maison en journée, ce grand-père de famille prend très au sérieux ces alertes au cyclone. Il fait de son mieux pour sécuriser sa maison.

Sergio BORDES, chef de corps des sapeurs-pompiers de Papeete
Sergio BORDES, chef de corps des sapeurs-pompiers de Papeete
Il y a trois étapes préparatoires avant l'arrivée du cyclone. Le chef de corps des sapeurs-pompiers de Papeete, nous en dit plus...
les_conseils_de_sergio_bordes_durant_les_differentes_phases_du_cyclone.mp3 Les conseils de Sergio Bordes durant les différentes phases du cyclone.mp3  (815.62 Ko)


le Jeudi 8 Octobre 2015 à 13:41 | Lu 3328 fois