Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Costa Rica : un médecin arrêté pour trafic d'organes vendus en Israël



L' hôpital Calderon Guardia de San José
L' hôpital Calderon Guardia de San José
SAN JOSÉ, 18 juin 2013 (AFP) - Un médecin-chef d'un des principaux hôpitaux publics du Costa Rica a été arrêté mardi, soupçonné d'appartenance à un réseau international de trafic d'organes, principalement des reins, vendus à des patients en Israël, a annoncé le Parquet.

Le procureur général Jorge Chavarria a expliqué à la presse que le médecin était Francisco Mora Palma, chef du service de néphrologie de l'hôpital Calderon Guardia, dans la capitale San Jose.

"Les personnes qui ont été les bénéficiaires des transplantations se trouvent en territoire israélien et certaines victimes ont été opérées ici, d'autres transférées en Israël (...) Nous avons été informés qu'au moins une personne était morte après avoir un prélèvement (d'organe effectué sur elle) en Israël", a-t-il raconté.

M. Chavarria a expliqué qu'il s'agissait d'une organisation internationale avec des ramifications en Israël et en Europe de l'Est, où le médecin recevait des informations sur les receveurs.

Au moins trois Costariciens payés pour donner un de leurs reins ont été identifiés.

"Ce que la loi sanctionne, ça n'est pas le don d'organes, mais l'organisation de la commercialisation de ce don", a précisé le magistrat. Un rein pouvait être payé 20.000 dollars, "mais les montants varient car les trafiquants cherchent à obtenir le plus grand bénéfice possible".

Un policier qui participait à la recherche de donneurs a également été interpellé.

La personne décédée était une femme qui a eu des complications post-opératoires : elle est morte au cours d'une escale en Europe.

En plus de l'hôpital Calderon Guardia, les autorités ont fait des perquisitions sur plusieurs sites, dont des cliniques privées, où des transplantations auraient eu lieu.

Rédigé par () le Mardi 18 Juin 2013 à 10:22 | Lu 377 fois






1.Posté par Jean pierre BEAULIEU le 19/06/2013 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un peu horrible, mais ce genre de trafic existe dans de nombreux pays du monde, la palme d'or en revient surement à l'Inde, ou, non seulement les donneurs sont rétribués avec des sommes dérisoires, mais certains n'hésitent pas à dire que beaucoup d'enlèvements la bas, se font dans ce but.

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies


















ranktrackr.net