Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Coronavirus: Mayotte passe au stade 3, 79 cas supplémentaires en 48 heures



Paris, France | AFP | jeudi 30/04/2020 - Mayotte, devenu le département d'Outre-mer avec le plus grand nombre de personnes touchées par le Coronavirus, est passée au stade 3 de l'épidémie, avec 79 cas supplémentaires en 48 heures, a annoncé jeudi l'Agence régionale de santé (ARS).

Au total, Mayotte compte désormais 539 malades déclarés (dont 235 guéris), 4 malades en réanimation, et 4 décès. 

Il s'agit du premier territoire ultramarin en termes de nombre de personnes infectées, devant La Réunion (420 cas, pas de décès).

Le stade 3 correspond à une circulation active du virus sur l’ensemble du territoire, rappelle l'ARS dans un communiqué. 

"Le mur épidémique est devant nous", avait déclaré la directrice de l'ARS de Mayotte, Dominique Voynet, la semaine dernière.  

Dans ce territoire ultramarin de l'océan Indien, marqué par une grande pauvreté et des capacités sanitaires limitées, l'ex-ministre écologiste avait indiqué qu'elle n'était "pas très pour" un déconfinement à partir du 11 mai, alors que sur l'île à majorité musulmane, les habitants, qui observent le jeûne du ramadan, pourraient saisir l'occasion pour se réunir. En outre, l'île se trouve confrontée en parallèle à une épidémie de dengue.

Dans un avis rendu début avril, le conseil scientifique, qui assiste l'exécutif dans la crise, avait classé Mayotte dans "une catégorie à part".

Il a évoqué une situation "particulièrement préoccupante: plus de 80% de la population vit sous le seuil de pauvreté, 30% des habitations n'ont pas l'eau courante et l’offre de soins est limitée", mettant en balance la jeunesse de la population (un habitant sur deux a moins de 18 ans) et une forte prévalence de l'obésité et du diabète, qui sont des facteurs de risque.

Pour le député LR de Mayotte, Mansour Kamardine, "le gouvernement doit (...) passer à l’action : puisqu’il recommande de tester massivement, qu’il fasse en sorte qu’on puisse tester massivement, puisqu’il recommande de porter des masques, qu’il fasse en sorte que l’on dispose de masques, puisqu’il recommande de confiner les cas avérés, qu’il fasse en sorte qu’on confine les cas avérés", écrit-il dans communiqué publié mercredi. 

"Aujourd'hui, le système de santé à Mayotte n'est pas saturé", a déclaré la secrétaire d'Etat auprès du ministère de la Santé Christelle Dubos dans un Facebook live mercredi sur Outre-mer la 1ere. "Mais nous savons que la situation est très évolutive, d'autant plus qu'il y a 15 jours de décalage à Mayotte par rapport à la métropole".

L'ARS de Mayotte "a sollicité des renforts au niveau national pour apporter plus de lits de réanimation", a ajouté Mme Dubos, "et c'est ce à quoi nous travaillons, avec notamment la mise en place d'un hôpital de campagne".

Concernant, la capacité de tests, elle a expliqué qu'elle était "aujourd'hui de 300 tests par jour", et que l'objectif était de "doubler" ce nombre.

le Jeudi 30 Avril 2020 à 06:15 | Lu 366 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus