Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Conférence Pacific Energy à Auckland



NOUVELLE-ZELANDE, le 07/06/2016 - La deuxième conférence "Pacific Energy 2016", co-organisée et cofinancée par l’Union Européenne et la Nouvelle-Zélande, a démarré, lundi soir, sous le haut patronage du ministre néo-zélandais des Affaires étrangères et du commerce, Murray McCully, et du commissaire européen pour la coopération internationale et le développement, Neven Mimica, avec une présentation sur l’énergie par le ministre néo-zélandais en charge des énergies et du transport, Simon Bridges.

Le ministre Heremoana Maamaatuaiahutapu, à la tête de la délégation de la Polynésie française, a rencontré, à cette occasion, le ministre McCully et le commissaire Mimica ainsi que d’autres personnalités politiques du Pacifique présentes pour cette ouverture officielle.

La conférence a formellement débuté, mardi matin, avec l’allocution du ministre néo-zélandais et surtout du commissaire européen Mimica qui a mis l’accent sur le partenariat entre l’Union Européenne, les gouvernements de la région et le secteur privé œuvrant afin de garantir l’accès à l’électricité à tous. "Le développement durable de l’énergie est une condition sine qua non pour la croissance économique et énergétique dans la région. Et nous voulons à tout prix construire de solides partenariats pour atteindre des résultats dans les trois prochaines années", a déclaré le commissaire européen.

Le fil conducteur de cette conférence a été le fort engagement de l’Union Européenne, aux côtés du gouvernement néo-zélandais, pour accompagner les projets des états du Pacifique en matière d’énergie, mais aussi dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche. Cette conférence concerne surtout les Pays ACP mais la délégation polynésienne se devait d’être présente afin de mieux appréhender les projets de développement dans la région pour les trois prochaines années. Le cas de Tuvalu a été mis en exergue, pour l’ensemble des projets mis en œuvre ces deux dernières années, financés par l’Union Européenne et la Nouvelle-Zélande.

Rédigé par D'après un communiqué le Mardi 7 Juin 2016 à 16:16 | Lu 731 fois







1.Posté par Pavlova le 07/06/2016 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et hop une petite ballade en plus sur notre dos et on se demande quel est le resultat...tout les ministres veulent imiter leur chef tous ils aiment les voyages, autant en profiter des fois que c'est ephemere.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués