Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Concours de l'Académie de l'Union, saisir "une chance extraordinaire"



Christine Bennett, professeure d’art dramatique au Conservatoire artistique de Polynésie française.
Christine Bennett, professeure d’art dramatique au Conservatoire artistique de Polynésie française.
TAHITI, le 3 avril 2021 - L’Académie de l’Union déniche les nouveaux talents ultramarins depuis 2018. Elle organise pour ce faire, dans les territoires d’outremer, un concours. Ce concours est une porte ouverte à une année de formation gratuite en France. Le prochain aura lieu le mercredi 2 juin.

L’Académie de l’union est une école supérieure professionnelle de théâtre du Limousin, en France. Elle est basée à Limoges.

Elle se déplace dans les outremers pour sélectionner des candidats invités à suivre gratuitement une année de formation à l’art dramatique pour préparer les concours d’entrée des écoles supérieures d’art dramatique. Il existe 12 écoles supérieurs d’art dramatique en France.

La première promotion recrutée (2018-2019) comptait dix élèves dont la Polynésienne Mahealani Amaru (lire aussi son portrait. Le prochain concours est organisé cette année. En Polynésie, les épreuves auront lieu le 2 juin prochain.

Christine Bennett, professeure d’art dramatique au Conservatoire artistique de Polynésie française encourage les candidats à se faire connaître. Elle dit rester disponible pour ceux qui souhaitent affiner leur préparation. Interview.

Pourquoi encourager-vous les candidats à se lancer dans l’aventure ?
"C’est une chance extraordinaire. Tout est pris en charge, y compris le billet d’avion pour aller à Limoges. Les jeunes sélectionnés sont pris en charge en sortant de l’aéroport. Ensuite, ils bénéficient pendant un an, au sein d’un groupe multiethnique, d'une formation de haut niveau. Ils ont fréquemment des intervenants qui sont de grandes pointures internationales dans leur domaine, à savoir le mime, le travail de clown, la danse…"

Quelles sont les épreuves ?
"Il y a une scène à préparer, un parcours libre et un entretien. Le parcours libre est l’occasion pour les candidats de montrer leur rapport avec leur culture, ils peuvent danser, chanter, déclamer, réciter un poème… Ils ont là la possibilité d’exprimer toute leur sensibilité. C’est ce qui est d’ailleurs important pour les organisateurs. Ils cherchent des jeunes gens ultramarins qui ont un potentiel lisible. Quelqu’un qui fait preuve d’une grande motivation et de talent a toute ses chances. Mahealani Amaru a séduit lors du parcours libre."

Pouvez-vous nous en dire plus que la scène à préparer ?
"Il s’agit d’une scène dialoguée de trois minutes. Elle est au choix du candidat, cela peut-être du théâtre classique, du contemporain, du théâtre en langue étrangère et donc en langue maternelle pour ceux qui le souhaitent. Mais alors il faut avoir suffisamment de présence, susciter suffisamment d’émotion pour se faire comprendre."

Qui peut s’inscrire ?
"Toute personne qui a plus de 18 ans, qui a son baccalauréat ou bien qui va avoir son baccalauréat. Il n’est pas nécessaire d’avoir fait du théâtre ou bien de suivre des cours au conservatoire pour pouvoir s’inscrire. Ceci étant dit, il faut être vraiment motivé car les organisateurs de ce concours, les membres du jury, sont exigeants."

Le milieu artistique est malmené en cette période de crise, comment envisager l’avenir dans ce secteur ?

"En effet, la situation est difficile. La carrière de comédien de toute façon est difficile, il faut se mobiliser, passer tout le temps de nombreuses auditions. Cette année de préparation à l’Académie de l’Union, quoi qu’il arrive, n’est pas une année de perdue. Les élèves apprennent énormément de choses, échangent entre eux tout au long de l’année, ils grandissent dans un environnement très cadré, au calme, à la campagne. Ils verront comment la situation évoluent, comment elle résonne chez eux sans avoir à débourser un centime. Il est si rare de pouvoir profiter d’une telle opportunité."

Vous dites rester disponible pour les candidats, c’est-à-dire ?
"Je suis prête à aider ceux qui me solliciteront notamment dans la préparation de la scène dialoguée. Je peux leur donner des conseils, les guider."

Pratique

Inscription en ligne.
FB : Conservatoire artistique de Polynésie française Te Fare Upa Rau
Tél : 40 54 14 14


Rédigé par Delphine Barrais le Samedi 3 Avril 2021 à 12:21 | Lu 2352 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Septembre 2021 - 14:13 1897 : Henri Gilbert, le marcheur fou de l’outback

Vendredi 17 Septembre 2021 - 14:09 ​PSG, fiscalité, énergies… Réformes imminentes

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus