Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Concerts de hautbois et piano les 15 et 20 janvier



Le hautboïste Jérôme Guichard est actuellement professeur au Conservatoire national supérieur de Lyon.
Le hautboïste Jérôme Guichard est actuellement professeur au Conservatoire national supérieur de Lyon.
PAPEETE, le 13 janvier 2017 - L’année musicale 2017 de l’Association Musique en Polynésie débute par une série de concerts donnés par le hautboïste Jérôme Guichard, qui sera accompagné par la pianiste Laurence Lao. Rendez-vous est donné aux mélomanes le 15 janvier au Méridien, puis le 20 janvier au Conservatoire artistique.


L’Association Musique en Polynésie démarre l'année 2017 avec deux concerts au programme, dimanche et vendredi prochain. Le hautboïste Jérôme Jérôme Guichard et la pianiste Laurence Lao interpréteront des œuvres choisies parmi les compositeurs suivants : Chopin, Kalliwoda, Kreisler, Kubo, Mendelssohn, Nlelsen, Poulenc, Ravel, Saint-Saëns et Schumann. De quoi ravir les amoureux de musique classique.

JÉRÔME GUICHARD : UN PARCOURS PRESTIGIEUX

Originaire de Nancy, il étudie le hautbois, avant d’entrer au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe de Pierre Pierlot puis dans la classe de Maurice Bourgue. Il obtient ses premiers prix de musique de chambre et de hautbois à l’unanimité en 1988 et 1989. Il se distingue aux concours internationaux de Genève et Trieste (demi-finale en 1988), Manchester en 1989 (deuxième prix ex aequo) et à Prague en 1991 (finaliste, prix spécial). Lauréat de la fondation Yamaha en 1991, il remporte le premier grand prix du concours international de Tokyo la même année. Jérôme Guichard joue avec Jean-Pierre Rampal et Pierre Pierlot (Théâtre des Champs -Élysées en 1992), avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France (salle Gaveau en 1993), avec l’Orchestra Sinfonica Simon Bolivar (cycle 1994 des concerts de la fondation Beracasa au Venezuela), avec l’Orchestre Symphonique de Minsk en 1993, 1995 et 1997, et l’Orchestre de Québec en 1997. Il est régulièrement invité par l’Orchestre de l’Opéra de Lyon, l’Orchestre de l’Opéra Bastille de Paris, l’Orchestre National de France, la WDR de Cologne... Emmanuel Krivine, qui le dirige, le nomme en 1997 premier hautbois solo de l’Orchestre national de Lyon.

Son engagement dans la musique contemporaine l’amène à travailler avec des compositeurs tels que Lutoslawski (1993), Mefano (1990 et 1993), Ligeti (en 2000) et Berio (2001), et avec les ensembles 2E2M et TM+. Il se produit dans différents festivals, participe à plusieurs académies internationales et enseigne dans des masters-classes en France, en Europe et au Japon. Professeur à l’École Normale de musique de Paris de 1989 à 1994, il est titulaire de la classe de hautbois au Conservatoire national de région de Nancy de 1988 à 1998. Il est actuellement professeur au Conservatoire national supérieur de Lyon.


Parallèlement à l'enseignement, Laurence Lao a repris le chemin des représentations.
Parallèlement à l'enseignement, Laurence Lao a repris le chemin des représentations.
LAURENCE LAO : À DEUX, TROIS OU QUATRE MAINS

Née également à Nancy, elle commence à étudier le piano avant d’entrer à l’École Normale à Paris dans la classe de Germaine Mounier en Licence de Concert, pour devenir également l'élève d'Edson Elias en musique de chambre et participer à de nombreux stages auprès de Jean-François Heisser. Préférant le répertoire de musique de chambre, elle joue à Nancy de nombreuses années à deux pianos, avec Luc Michel avec qui elle interprète notamment le concerto pour deux pianos de Poulenc. Puis en trio piano violon saxophone, en piano et flûte à Tahiti avec Gérard Bourgogne, à quatre mains avec Nelly Couturier, pour enfin se donner entièrement à l’enseignement et à la transmission de son savoir auprès de jeunes musiciens. Regrettant la scène, elle reprend cependant depuis deux ans le chemin des représentations en jouant dans diverses formations, avec notamment Isabelle Debelleix dans un répertoire de piano à quatre mains. Parallèlement, elle crée avec son mari La Boutique du Piano.

Infos pratiques

Dimanche 15 janvier, à 17 heures
Le Méridien Tahiti

Vendredi 20 janvier, à 20 heures
Conservatoire artistique

Réservations adhérents : 87 78 93 07 (Moeata) / 87 78 60 51 (Yolande)
Non adhérents : billetterie ouverte une heure avant les concerts

Rédigé par Dominique Schmitt le Vendredi 13 Janvier 2017 à 12:46 | Lu 1322 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Mai 2018 - 12:00 Le paquebot Insigna en escale à Papeete

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués