Tahiti Infos

Communiqué du référent En Marche ! pour la Polynésie


PAPEETE, 10 avril 207 - La représentation locale du mouvement En Marche ! publie un communiqué au sujet des récentes déclarations de Marine Lepen sur les déportations dites du "vel d'hiv" :

La présidente du FN affirme que la France "n’est pas responsable du Vel d’Hiv". (Rafle et déportation de 13000 personnes de 2 à 60 ans vers les camps de la morts par le régime de vichy).
"C’est une faute grave", estime Emmanuel Macron alors que "certains avaient oublié que Marine Le Pen était la fille de Jean-Marie Le Pen" .

Pour mémoire, le père de la candidate frontiste (Jean-Marie Le Pen, fondateur du Front National) avait lui-même été inculpé pour des propos antisémites.

Au nom des traditions humaniste d’accueil, convictions profondes du peuple polynésien, la branche polynésienne du mouvement En Marche demande aux deux partis locaux qui soutiennent la Candidature de Marine Le Pen de se désolidariser publiquement de ce type de propos.

Heimana GARBET
Référent pour la Polynésie
Mouvement En-Marche
[email protected]
https://www.facebook.com/enmarchepf/?fref=ts

Rédigé par Communiqué le Lundi 10 Avril 2017 à 16:30 | Lu 726 fois