Tahiti Infos

Colombie: deux policiers tués dans une attaque à l'explosif dans le périmètre d'un aéroport


Schneyder MENDOZA / AFP
Schneyder MENDOZA / AFP
Cúcuta, Colombie | AFP | mardi 14/12/2021 - Deux policiers et un assaillant présumé ont été tués mardi matin dans une attaque à l'explosif dans le périmètre de l'aéroport international de la ville de Cucuta, dans le nord de la Colombie, ont indiqué les autorités.

Un homme a franchi la clôture de l'aéroport pour se rapprocher des pistes, une première explosion a alors eu lieu, tuant l'individu et dispersant ses restes, selon la police locale.

"En reconnaissant la zone par la suite, nos experts artificiers ont identifié une valise" qui a également explosé et tué deux policiers, a déclaré aux médias le colonel Giovanni Madarriaga, chef de la police métropolitaine de Cucuta.

Les vols sur l'aéroport ont été suspendus dès la première explosion.

"Nous rejetons et condamnons cet acte terroriste qui, comme toujours, vise à la déstabilisation", a commenté le ministre de la Défense, Diego Molano, qui a laissé entendre que l'attaque pourrait avoir été planifiée depuis le territoire vénézuélien où, selon lui, opèrent des groupes rebelles colombiens.

Le ministre a rappelé que l'Armée de libération nationale (ELN) et les dissidents des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) opèrent à Cucuta et dans ses environs, région frontalière du Venezuela.

Ces organisations "planifient, financent et exécutent souvent leurs attaques en territoire vénézuélien et cherchent ensuite à les perpétrer en territoire colombien, malheureusement", a accusé le ministre, s'exprimant sur une télévision locale.

Au moins quatre attentats ont visé cette région depuis le milieu de l'année, dont des tirs d'armes automatiques contre l'hélicoptère dans lequel se trouvait le président Ivan Duque alors qu'il approchait de l'aéroport de Cucuta, le 25 juin. Ni le président ni les autres passagers n'avaient été blessés.

Mi-juin, l'explosion d'une voiture piégée près d'une base militaire avait fait 44 blessés. En août, un autre attentat à l'explosif contre un poste de police dans la ville même de Cucuta avait blessé 14 personnes, civils et policiers. Et le 11 septembre, cinq militaires ont été tués et six autres blessés dans une attaque similaire.

Des renforts ont depuis lors été déployés dans la région, où près de 13.000 militaires et policiers tentent d'y "neutraliser et démanteler ces groupes criminels", a souligné mardi M. Molano.

Dissidents des FARC, ELN et narcotrafiquants sont actifs dans cette zone, haut lieu de la production de cocaïne à partir des cultures de coca.

Bogota accuse régulièrement le gouvernement vénézuélien de Nicolas Maduro d'abriter, de protéger et de soutenir les groupes armés illégaux colombiens, ce que Caracas dément.

La Colombie et le Venezuela ont rompu leurs relations peu après l'arrivée au pouvoir d'Ivan Duque en août 2018, et les tensions restent très vives entre les deux pays.

le Mardi 14 Décembre 2021 à 05:42 | Lu 164 fois