Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Christchurch (NZ): Deux jours après le séisme, les travaux s’organisent


CHRISTCHURCH, lundi 6 septembre 2010 (Flash d'Océanie) – Deux jours après le séisme de magnitude 7 qui a frappé tout près de la ville de Christchurch (île du Sud de la Nouvelle-Zélande), samedi aux aurores, un effort de solidarité nationale s’est mis en place afin d’achever le rétablissement des services essentiels et de commencer à réparer les énormes dégâts causés aux infrastructures, dont les chaussées, les ponts et plus de cinq cent bâtiments.


Christchurch (NZ): Deux jours après le séisme, les travaux s’organisent
Des portions de voie ferrée ont aussi été complètement déformée par le tremblement de terre et sont depuis impraticables.
Selon les premières estimations, les dégâts pourraient dépasser la barre du milliard d’euros.
Lundi, les travaux étaient encore rendus difficiles par l’arrivée de conditions météorologiques particulièrement défavorables, avec pluies torrentielles et vents violents pouvant dépasser les cent kilomètres heure, inondant plusieurs axes routiers.
Les lignes électriques et téléphoniques étaient toujours en voie de rétablissement lundi, alors que, depuis le séisme initial de samedi, une cinquantaine d’autres, de magnitudes parfois supérieures à 5, est aussi survenue, provoquant des débuts de panique parmi les habitants de cette région.
Selon le centre sismologique national, ces répliques devraient se poursuivent pendant plusieurs jours encore.
Les autorités de la ville de Christchurch, après la mise en place initiale d’un état d’urgence post-séisme, ont décidé lundi de proroger cet état au moins jusqu’à mercredi.
Trois centres de regroupement ont été ouverts par la Croix Rouge locale ce week-end, au bénéfice des quelque deux cent cinquante personnes temporairement déplacées du fait de la destruction partielle ou totale de leurs résidences.
L’Armée du Salut, pour sa part, déclare avoir servi plus d’un millier de repas depuis samedi.
Entre-temps, le gouvernement national a décidé de nommer un haut-commissaire spécialement chargé des questions relative à ce séisme et à la situation qu’il a créée.
En fin de week-end, les estimations faisaient état d’une soixantaine de milliers de personnes toujours privées d’eau courante et d’une dizaine de milliers privées d’électricité.
Deux cas de gastroentérite ont été signalés, incitant les services sanitaires à renforcer leurs consignes concernant l’absolue nécessité, dans l’état actuel des choses, de faire obligatoirement bouillir l’eau avant de la consommer.
Lundi, la plupart des administrations de Christchurch, ainsi que les écoles, ont gardé portes closes.
La plupart des employés, tous secteurs confondus, ont reçu pour consigne de rester chez eux et de consacrer ce temps libre à leurs familles et leurs domiciles.
Un cordon de sécurité est toujours en place dans le centre de Christchurch.
L’hôpital de Christchurch a fait savoir que jusqu’à nouvel ordre, toutes les opérations chirurgicales considérées comme non-urgente ont été déprogrammées.

pad

Rédigé par Pad le Dimanche 5 Septembre 2010 à 14:30 | Lu 1424 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués