Tahiti Infos

Ce Mardi 29 Juin, La Polynésie française célébrait l'autonomie.

Papeete, 29 Juin 2010: Depuis 1985, la Polynésie française fête l'autonomie. Une célébration qui chaque année soulève de nombreuses polémiques au sein des différentes tendances politiques du Pays. Le président Gaston Tong Sang a exprimé à travers son discours le souhait de rassembler, autour de l'autonomie, l'ensemble des valeurs du Pays dans le respect de celles d'un Etat partenaire.


Ce Mardi 29 Juin, La Polynésie française célébrait l'autonomie.
Marquée par un passage éclair de celui-là même qui l'institua, Gaston Flosse, et l'absence de représentant de l'Etat, la fête de l'autonomie a réuni cette année quelques centaines de participants venus célébrer une cause hautement symbolique mais non moins polémique.
Edouard Fritch a répondu "présent" à l'invitation du président Gaston Tong Sang, ainsi que bon nombre de représentants de l'assemblée.
Les personnalités du Fenua se partageaient cette année entre Papeete et Raiatea ou se déroulaient également des festivités en l'honneur de l'autonomie.
Oscar Temaru et le Tavini Huiraatira préférant quant à eux attribuer à cette date une connotation de "deuil", se réunissaient vers 17 heures à Faa'a autour d'une réflexion sur le colonialisme et les conséquences du nucléaire.





Sobriété et convivialité, "maîtres-mots" de la cérémonie.

Accueillies devant la mairie de Papeete par Michel Buillard, fervent défenseur du statut, les autorités du Pays, menées par Gaston Tong Sang, se sont dirigées place de l'autonomie pour l'ouverture de la cérémonie.
Accompagné d'Edouard Fritch, de quelques ministres et représentants de l'assemblée, le président a procédé à la cérémonie du dépôt de gerbe sur la stèle de la place de l'autonomie. La procession s'est ensuite rendue dans les jardins de la présidence ou Gaston Tong Sang a prononcé un discours (disponible en pièce jointe).

"Loin d’être une fin en soi, l’autonomie est ce point à partir duquel nous avons la possibilité de nous développer et de construire nous-mêmes avec le soutien de la France, le Fenua dans lequel nous souhaitons continuer à vivre.

L’autonomie, c’est en effet, un choix de société et un choix de vie."
a-t'il exprimé, relevant ainsi l'importance pour le Pays d'adopter une démarche volontaire en faveur de ce statut.

Les festivités qui ont suivi se sont déroulées dans la plus grande sobriété, sans faste ni excès, eut égard aux difficultés que rencontrent en ce moment bon nombre de concitoyens, mais d'une manière conviviale et chaleureuse.

Rédigé par N M le Mardi 29 Juin 2010 à 20:05 | Lu 933 fois