Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Carnet de voyage : Ua Pou, l’île aux doigts de géant



Une vue des pics de Ua Pou depuis la piscine de la pension Pukue’e, à Hakahau. Le paradis après une longue randonnée !
Une vue des pics de Ua Pou depuis la piscine de la pension Pukue’e, à Hakahau. Le paradis après une longue randonnée !
MARQUISES, le 12 février 2016. De tous les paysages des Marquises, les sommets de Ua Pou, en forme de pains de sucre ou de doigts, voire de clochers pour certains, sont les plus célèbres. Tahiti Infos vous présente les plus connus d’entre eux. Pour les amateurs de randonnées extrêmes…

Si vous avez des fourmis dans les mains en regardant ces somptueux sommets, sachez qu’ils ne sont pas tous inviolés, loin de là. Presque tous ont reçu, en un peu plus d’une décennie (de 1988 à novembre 2001), la visite d’alpinistes allemands confirmés, qui les ont méthodiquement escaladés.

Une double naissance

Tahiti Infos, plus modestement, s’est contenté de retracer l’historique de ce massif.
Sa genèse, en termes de géologie, est peu banale : Ua Pou a été formée par une première éruption volcanique ; la lave émise était de type hawaiien, un basalte très fluide (comme à Tahiti), le volcan formant un bouclier arrondi).

Par un caprice mal expliqué des géologues, une seconde phase éruptive se manifesta bien plus tard, avec une émission de lave beaucoup moins visqueuse, du trachyte, ayant formé, par intrusion dans le premier volcan, de grandes dents verticales. Cette lave est donc sortie de terre presque dure et froide et a donné le jour à ces pitons qui couronnent aujourd’hui Ua Pou.

Pour les visiteurs, plusieurs chemins de randonnée ont été aménagés, dont une traversière magnifique, nécessitant trois à quatre heures de marche, qui permet de frôler les plus beaux sommets, dans des paysages à couper le souffle. Le départ s’effectue du fond de la vallée de Hakahau et l’arrivée se fait à Hakahetau.

Des sommets très difficiles

Plutôt que de tenter de restituer par des mots la magie de ces pics, nous avons préféré laisser parler quelques photos.
Bien sûr, pour un touriste, il ne saurait être question de partir à l’assaut de ces sommets, techniquement très difficiles. En revanche, apprendre à les connaître, à regarder la lumière de fin d’après-midi les dorer à souhait, peut être un excellent prétexte pour aller découvrir Ua Pou, une île aussi délicieuse que discrète.

En attendant, savourez ces clichés très aériens et laissez-vous tenter par quelques jours au cœur de l’île marquisienne à très grand spectacle…

Textes et photos : Daniel Pardon

Une vue des pics de Ua Pou depuis la piscine de la pension Pukue’e, à Hakahau. Le paradis après une longue randonnée !
Une vue des pics de Ua Pou depuis la piscine de la pension Pukue’e, à Hakahau. Le paradis après une longue randonnée !

La conquête des sommets de Ua Pou

Vers Hakahetau

Poutetainui (970m) : 1-11- 2001
Le Pouce (920m) : inviolé (à notre connaissance)
Matahenua (1028m) : inviolé
Oave (1230m) : 8-1-1988
Le Nombril (1050m) 6-1-1998
Pouaki : 1035m (inviolé)
Poumaka : (979m) 8-11-1996
Totaamahiti (800m) 10-11-1996
Poutemoka (683m) : 13-10-1999

Vers Hakatao

Motu Takaae (229m) 18-2-1988
Pouhekaei (603m) : 17-1-1988
Poutoake (464m) 12-8-1995

Vers Hohoi

Poutoko (830m) : inviolé
Tekohepu ( ?) : inviolé

Une vue classique des sommets de Ua Pou, depuis le village de Hakahau : de gauche à droite, le Oave (1230m), le Matahenua (1028m), le fameux Pouce (920m, encore inviolé) et la grande dent de Poutetainui (970m) vue de profil.
Une vue classique des sommets de Ua Pou, depuis le village de Hakahau : de gauche à droite, le Oave (1230m), le Matahenua (1028m), le fameux Pouce (920m, encore inviolé) et la grande dent de Poutetainui (970m) vue de profil.

L’essentiel sur Ua Pou

Pour y aller

Vols sur Air Tahiti (en ATR Papeete-Nuku Hiva, puis en Twin Otter Nuku Hiva-Ua Pou).
Renseignements : Air Tahiti, ou http://www.sejoursdanslesiles.pf

Pour y loger

Pension Leydj (Hakatehau) 40 92 53 19 (maka@mail.pf)
Pension Vehine Hou (Hakahau) 40 92 53 21 (heato@mail.pf)
Pension Chez Dora (Hakahau) 40 92 53 69
Pension Pukue’e (Hakahau) 40 92 50 83 (pukuee@mail.pf)
Pension Hakamoui Plage (vallée de Hakamoui) 40.92.53.28 (danyhakamoui@gmail.com)

Le conseil Tahiti Infos

Très aérée, la pension Pukue’e, située sur les hauteurs de Hakahau, domine le village et le port. La vue y est vraiment magnifique et la détente absolue, le soir dans la piscine, après une journée de randonnée.

Pour les randonnées

Les marcheurs seront, évidemment, au paradis. Une remarque toutefois ; Ua Pou est une île vraiment très vaste et les approches peuvent être avantageusement faites en 4x4 pour consacrer véritablement tous ses efforts aux randonnées en pleine nature. (Évitez de marcher des heures sur des routes poussiéreuses).
Vous préférez le cheval ? Il y a tout ce qu’il vous faut à Ua Pou, où la location de chevaux et de guides est possible. Demandez à la pension où vous résidez de vous mettre en contact avec les professionnels.

Et les “nono” ?

Bon, allez, on se dit tout ? Ben oui, il y a des “nono” à Ua Pou, au moins sur deux plages parfaitement connues de tout le monde. Pour ne pas vous faire dévorer vivant (bonjour les plaies, après), évitez-les (la plage aux requins par exemple, aussi belle que redoutable, et les requins n’y sont pour rien !). Sinon, on est aux Marquises ; bébêtes fréquentes (moustiques, entre autres). Répulsifs indispensables.

Vous avez dit guêpes ?

Oui, il y a des guêpes en quantité à Ua Pou, et il est prudent de s’engager dans des brousses épaisses en prenant quelques précautions. Les personnes allergiques doivent pouvoir être soignées sur place, car on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise.

Petit caprice de Dame Nature, qui a sculpté elle-même cet étrange tiki géant dans la forêt au pied du mont Oave, montrant ainsi la voie aux sculpteurs de Ua Pou.
Petit caprice de Dame Nature, qui a sculpté elle-même cet étrange tiki géant dans la forêt au pied du mont Oave, montrant ainsi la voie aux sculpteurs de Ua Pou.

La grande double dent de Poumaka mesure 979 mètres de hauteur et n’a été vaincue qu’en novembre 1996. Ses conquérants ont bivouaqué dans le creux de la cime.
La grande double dent de Poumaka mesure 979 mètres de hauteur et n’a été vaincue qu’en novembre 1996. Ses conquérants ont bivouaqué dans le creux de la cime.

Rédigé par Daniel PARDON le Vendredi 12 Février 2016 à 13:33 | Lu 2967 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies