Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Carnet de voyage - Makemo : gourmandises paumotu



Le délicieux carpaccio de kororis à l'orange. Nouvelle spécialité, le troca, que nous vous ferons bientôt découvrir.
Le délicieux carpaccio de kororis à l'orange. Nouvelle spécialité, le troca, que nous vous ferons bientôt découvrir.
TUAMOTU, le 21 avril 2016. Aux Tuamotu, le menu est bien souvent "riz-poisson". Nous sommes allés emprunter quelques recettes à des "fines gueules" de Makemo, histoire de vous faire partager des délices typiquement paumotu.

C’est dans l’île centrale de l’archipel des Tuamotu que Tahiti Infos vous emmène aujourd’hui pour le meilleur des motifs, les plaisirs de la table. À la pension Teanuanua, nous nous sommes initiés à des recettes délicieuses, qu'il eut été bien égoïste de ne pas partager avec vous.

Carpaccio de kororis à l'orange

Le korori, c'est ce muscle blanchâtre qui contrôle l'ouverture et la fermeture de la nacre perlière (Pinctada margaritifera). Récupéré sur les huîtres après récolte de la perle, ce muscle est délicieux et tendre si on sait le préparer.

Pour le carpaccio, rien de plus simple : faites décongeler les kororis ; lorsqu'ils sont encore fermes, émincez-les en fines lamelles, presque translucides. Posez-les sur un lit de salade verte coupée finement (à la dernière minute), cerclez le tout de quartiers d'orange, eux aussi émincés, et servez avec la même sauce qu'un carpaccio, sauce à laquelle vous aurez pris soin d'ajouter du basilic (miri) haché finement. Le mélange de saveurs entre le korori et l'orange est délicieux. Les amateurs rajouteront, s'ils le désirent, un peu d'ail, d'échalote et de coriandre…

Cassolettes de korori

Prenez 200 grammes de kororis par personne, hachez-les avec de l'ail et de l'échalote. Vous rajouterez un peu de miri (basilic) à votre mélange. Versez-y deux œufs frais et battez le tout énergiquement.
Moulez votre mélange dans des petits ramequins préalablement huilés et réservez.
Faite préchauffer votre four, placez les ramequins dans un bain-marie et enfournez le tout (vingt minutes si votre four est bien chaud, trente minutes au maximum).

Vous servirez votre préparation mi-cuite sur un coulis de tomates obtenu en faisant, au préalable, réduire des tomates et en les assaisonnant comme vous le souhaitez, mais avec pour base, à nouveau, du basilic frais. L'ensemble sera servi décoré de quelques feuilles de miri et devrait régaler vos papilles par sa finesse…

Vous trouverez facilement, à Tahiti, des noix de coco pour votre pain de uto, et des kororis au rayon "surgelés" de votre grande surface. Le basilic est, lui aussi, facile à trouver. Quant au reste des ingrédients (oranges, tomates…) pas de difficultés majeures non plus. Le seul problème sera de dénicher des feuilles de kahaia ; rabattez vous sur des feuilles de bananiers ou de nono et le tour sera joué !

Textes et photos : D. Pardon

Une appétissante cassolette de kororis.
Une appétissante cassolette de kororis.

À la base de nombreux plats savoureux, les kororis, muscles de la nacre perlière.
À la base de nombreux plats savoureux, les kororis, muscles de la nacre perlière.

Au menu de Nadia et Jean-Claude

Nadia et Jean-Claude Muller tiennent avec bonheur la pension Teanuanua avec l’incontournable et dévoué Henri. C'est à eux et à leurs proches que nous avons emprunté ces recettes typiquement paumotu. Pour vous donner une idée de ce qui vous attend à cette table d'hôtes gourmands et gourmets, sachez que l'on n'y mange pas de poulet ou de viande congelés (sauf si on en fait la demande expresse). Les repas du soir ne sont jamais les mêmes, quelle que soit la durée de votre séjour (un couple, en trois semaines, n'a jamais mangé la même chose deux fois). Sans vous imposer une litanie de recettes, voici un aperçu des plats servis : chaud/froid de thon, brochettes de mahi-mahi, blanquette de mérou, darne de thazard sauce champignon, salade de mokomoko, carpaccio de thon au miri et même un alléchant poe figue… À ce régime, on oublie vite les steacks frites.
Carnet de voyage - Makemo : gourmandises paumotu

Poissons de pêche
Poissons de pêche

Pain de uto

Le uto est cette grosse boule spongieuse qui se développe au cœur du coco germé. Pour faire un bon pain de uto, prenez quatre de ces amandes (par ailleurs très bonnes crues) et broyez-les avec un penu ou un morceau de bois (un morceau de palme de cocotier, si vous êtes à cheval sur la tradition) ; ajoutez-y quelques cuillères de sucre (pas trop) et un kilo de farine en poudre. Mixez le tout, versez sur votre mélange le contenu de cocos frais (de l'eau de coco), et pétrissez le tout fermement jusqu'à obtenir une pâte parfaitement bien homogène, surtout pas liquide (vous aurez donc soin d'ajouter l'eau de coco progressivement ; la pâte finale doit être un peu plus consistante que de la pâte à tarte).

Préparez un bon feu de bois (un barbecue fera l'affaire) et cueillez des feuilles de kahaia. Pétrissez de petites boules à partir de votre pâte, puis écrasez-les entre deux feuilles de kahaia pour en faire des galettes que vous disposerez sur le feu (sans flamme). Lorsque vous verrez les feuilles se séparer de la pâte (15 à 30 minutes de cuisson) votre pain de uto sera prêt à être dégusté tout chaud, avec un poisson cru par exemple ou un ume cuit, lui aussi, sur la braise.
Les pains de uto prêts à être dégustés
Les pains de uto prêts à être dégustés

EN CINQ CLICHES, LA PREPARATION DU PAIN DE UTO
On extraie la pulpe des cocos germés
On extraie la pulpe des cocos germés

On broie le uto, on y ajoute de la farine
On broie le uto, on y ajoute de la farine

Obligatoire, du sucre, puis de l’eau de coco
Obligatoire, du sucre, puis de l’eau de coco

Il ne reste plus qu’à confectionner une galette
Il ne reste plus qu’à confectionner une galette

La galete, avant d’être cuite, est  placée entre deux feuilles de kahaia.
La galete, avant d’être cuite, est placée entre deux feuilles de kahaia.

Makemo pratique :

Pour y aller
2 vols par semaine sur Air Tahiti, pas tous directs (jeudi et dimanche).

Combien de temps ?
Trois jours nous paraissent un minimum pour tout voir, en ayant le temps de profiter des activités offertes.

Pour y séjourner

Une pension de famille posée sur le sable, "Teanuanua Beach", ouverte en 2003, et tenue par Nadia, Jean-Claude et le “pilier”, Henri (sur une propriété de 11 hectares !).
9 bungalows (2 adultes, un enfant), un bungalow jardin familial (6 adultes et 3 enfants en mezzanine). 6 salles de bains, un bar/restaurant (les bungalows disposent du linge de maison, de moustiquaire aux fenêtres, et d’un ventilateur).

La pension est située sur un très grand motu, à 12 km de l'aérodrome et à 24 km du village. Le cadre est véritablement idyllique : cocotiers à perte de vue, plage de sable blanc et lagon couleur aigue-marine offrant toute la gamme des bleus. Cuisine familiale savoureuse et variée ; les repas sont pris en commun autour d'une (très) grande table sur la terrasse devant le lagon. Les activités sont centrées sur la vie du motu : baignade, kayak, découverte de la flore et de la faune…

Forfaits Séjours dans les îles (du 1er avril 2016 au 31 décembre) : à partir de 55 802 Fcfp /pers pour un séjour de 3 nuits (tarif comprenant : vol Tahiti / Makemo / Tahiti + transfert aéroport / hébergement / aéroport + hébergement en demi-pension + taxes).
Nuit supplémentaire avec demi pension à partir de 7250 F/pers.

Site : http://www.sejoursdanslesiles.pf
Tel : 87 25 61 43 ou 40 98 03 37
Carnet de voyage - Makemo : gourmandises paumotu

À faire
L'excursion au Komo Mokorea, à la seconde passe, au village fantôme de Punaruku (journée entière, fabuleuse escapade).

À acheter
Jean-Claude, Nadia et Henri sont devenus des apiculteurs “pros”. Avec plusieurs dizaines de ruches sur le motu de la pension, offrez-vous du miel de Makemo, à la couleur ambrée et au parfum subtil.

Rédigé par Daniel PARDON le Jeudi 21 Avril 2016 à 11:23 | Lu 1623 fois






1.Posté par Aotearoa le 21/04/2016 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Nouvelle spécialité, le troca, que nous vous ferons bientôt découvrir. "
merci de consulter la réglementation à l'adresse suivante : http://www.peche.pf/spip.php?article109

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies