Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Carnet de voyage - Bora Bora : magie de la grotte de Anau



Avant le départ, l'objectif est bien visible à la base de la dent (creuse) du mont Otemanu. En moins de trois heures, le randonneur sera dans l'ombre de la grotte.
Avant le départ, l'objectif est bien visible à la base de la dent (creuse) du mont Otemanu. En moins de trois heures, le randonneur sera dans l'ombre de la grotte.
BORA BORA, le 11 décembre 2015. Le majestueux sommet Otemanu, à Bora Bora, ressemble à une dent, vu de loin. Or la dent en question a une carie à sa base, et c’est dans cette carie que nous vous proposons de vous emmener aujourd’hui. Vous y découvrirez la perle du Pacifique sous un angle exceptionnel. Pour prendre tout votre temps, réservez une journée pour l'ascension de la grotte de Anau, au-dessus du village du même nom. Attention, un guide certifié “haute randonnée” s'impose, car la partie terminale est un peu acrobatique.

Bora Bora, “son lagon, ses motu, ses bleus, ses plages” entend-on à longueur de conversations. La “perle du Pacifique” mérite indubitablement l'intérêt qu'on lui porte, mais elle offre aussi au visiteur curieux une attraction naturelle extraordinaire, la grotte de Anau. Suivez le guide, en l'occurrence Eric Pellé, de “Bora Bora Mountain Trek”…

L'antre d'un cent-pieds géant

Vue d'en bas, la grotte parait plutôt petite. En réalité, elle est d'une prodigieuse grandeur, même si sa hauteur est difficile à évaluer ; elle s'enfonce en effet assez profondément sous le mont Otemanu, en affichant une pente raide dans sa partie souterraine, sauf un tout petit rebord terminal, complètement au fond, qui permet de casser la croute et de se reposer.
Une légende dit que c'était là l'antre d'une énorme cent-pieds, monstrueux veri qui exigeait de la chair fraiche et dont les anciens finirent par se débarrasser, non sans mal. Tant que la bestiole demeurait dans son abri, les habitants de Anau ne risquaient rien, mais chaque descente de la bête s'accompagnait de la perte d'une vie humaine…

Moins de trois heures

Ce qui nous faisait le plus peur, avouons-le, au départ de cette petite aventure, ce n'était pas le cent-pieds géant, mais bien plutôt la pente, en plein soleil. Eric, notre guide, ne nous avait pas caché que la partie terminale était un peu technique et nous n'étions pas sûrs de tenir la cadence. En réalité, la grotte de Anau, sans aucun doute la plus belle excursion de Bora Bora, peut se faire, à la montée, en moins de trois heures, sans souffrir. Et la descente en moins de deux heures.

La première partie est la moins intéressante, dans un sous-bois rabougri, ne présentant pas grand intérêt et dont on est content de sortir pour enfin profiter de la vue.

Le sentier n'est pas encore très haut, à peine cent mètres au-dessus du lagon, que déjà se profilent des dégradés de bleus prometteurs. La grimpette se poursuit entre parties découvertes et sous-bois ici nettement plus riche et dense, preuve que, jadis, la montagne de Bora Bora était mise en valeur par l'homme ; des passages le long de rochers procurent même une relative fraîcheur, sachant qu'au retour, à la descente, le soleil se sera déplacé et aura rendu les mêmes parois beaucoup plus chaudes.

Baudriers et cordes fixes


La dernière partie est, de loin, la plus sportive, avec plus d'une dizaine de cordes fixes. La paroi n'est certes pas verticale, mais les cordes installées par Eric ne sont pas du luxe ; autre précaution indispensable sur cette randonnée, un baudrier et une corde reliant l'excursionniste au guide, un équipement indispensable pour une sécurité optimale ; enfin l'ultime grimpette se fait quasiment à couvert, sur une terre sableuse : une ligne horizontale sombre sur le sol, l’ombre du rocher, indique qu'à cet endroit, ce n'est plus le ciel que l'on a sur la tête, mais bien l'imposante paroi de basalte du Otemanu ; ça y est, on est entrés, sans presque s'en rendre compte, dans la grotte de Anau, dont le plafond est à plus de vingt mètres du grimpeur, un plafond qui rejoint le plancher dans un cul de sac une cinquantaine de mètres plus loin.

Un éblouissement…

Fatigue, sueur, efforts : en une seconde, comme par magie, on oublie tout. La seconde, c'est le temps qu'il faut pour se retourner et disposer alors, dans un extraordinaire éblouissement, d'un panorama unique sur un angle du lagon de Bora Bora, encadré par l'imposante masse de lave refroidie et à jamais figée : fantastique fenêtre à 550 mètres d'altitude environ, donnant directement sur le “paradis”, déclinant ses bleus les plus somptueux. Il ne reste plus qu'à se hisser sur le petit balcon terminal, à reprendre son souffle et à profiter de la vue chèrement gagnée…

Textes et photos : Daniel Pardon

Dès que la montée commence, sorti d’un premier sous-bois, la vue sur le lagon se révèle magnifique.
Dès que la montée commence, sorti d’un premier sous-bois, la vue sur le lagon se révèle magnifique.

La partie finale de la grimpette s’effectue contre la dent verticale du Otemanu. Singulier contraste entre la douceur du lagon et la brutalité de la parois de basalte.
La partie finale de la grimpette s’effectue contre la dent verticale du Otemanu. Singulier contraste entre la douceur du lagon et la brutalité de la parois de basalte.

L'entrée de la grotte lorsque l'on se trouve “à sa porte” ; l'effet d'optique du grand angle la fait paraître petite, mais entre le sol et la voûte, il y a bien vingt mètres de hauteur. Au premier plan, notre guide, Eric.
L'entrée de la grotte lorsque l'on se trouve “à sa porte” ; l'effet d'optique du grand angle la fait paraître petite, mais entre le sol et la voûte, il y a bien vingt mètres de hauteur. Au premier plan, notre guide, Eric.

Une fois dans la grotte, voici la vue que le visiteur prend en pleine figure en se retournant : les efforts de la grimpette sont effacés en un instant !
Une fois dans la grotte, voici la vue que le visiteur prend en pleine figure en se retournant : les efforts de la grimpette sont effacés en un instant !

Au fond de la grotte, des graffitis indiquent que les Américains, en 1942, venaient déjà se balader ici. Une Doris y a eu un rendez-vous… galant ?
Au fond de la grotte, des graffitis indiquent que les Américains, en 1942, venaient déjà se balader ici. Une Doris y a eu un rendez-vous… galant ?

Pour "faire" la grotte de Anau

- Eric prévoit la journée, avec un démarrage pas trop tardif, et une bonne heure de repos au sommet, pour profiter de cette vue unique.
- Les marcheurs entrainés peuvent envisager de faire l'excursion de 8h à 12h.
- Ne pas partir l'après-midi, la lumière ne sera pas aussi bonne.
- Evitez d'y monter un jour de pluie ; la pente sera dangereuse, et le paysage tristounet.
- Quel que soit votre rythme, emportez au moins 3 litres d'eau par personne.
- Prévoyez un casse-croute fortifiant au fond de la grotte, la descente est rapide, mais éprouvante (Eric le fournit).
- Au pied, portez des “nouilles” avec une bonne paire de chaussettes. Evitez les chaussures de sport qui sont des savonnettes.
- Eric a un diplôme de guide de haute randonnée. Ne partez pas seuls et ne partez pas avec des guides n'ayant pas ce diplôme, gage d'une sécurité nécessaire.

Notre contact : Eric Pellé
Bora Bora Mountain Trek
Te : 87 72 98 45

E-mail : borabora.mountaintrek@gmail.com
(Minimum : 2 personnes. Prix/journée : 14 000 Fcfp/pers.)

Un autre prestataire, que nous n’avons pas testé, propose lui aussi des randonnées en montagne à Bora Bora :
Polynesia Island Tour
Tel : 87 29 66 60

E-mail : polynesiaislandtours@mail.pf
Site : www.polynesiaislandtours.com

Bonne adresses de Séjours dans les îles

Pour profiter de Bora Bora côté terre, notre préférence est allée aux hébergements les moins chers proposés par Séjours dans les îles, sachant que vous avez un large choix d’hôtels très haut de gamme par ailleurs.

Village Temanuata Beach

Idéalement situé au bord d’une petite plage de sable blanc à la pointe Matira, le Village Temanuata Beach offre une dizaine de bungalows de style polynésien, implantés en bord de mer ou dans un luxuriant jardin. Certains d'entre eux sont spécialement conçus pour les familles et disposent d'une cuisine équipée. L'établissement propose un service de paniers petit-déjeuner et vous invite à vous rendre dans les nombreux snacks et restaurants alentour, pour prendre les autres repas. A proximité des grands hôtels, des commerces et des restaurants, le Village Temanuata est une adresse sympathique pour découvrir Bora Bora.
Séjour Vol + 1 nuit à partir de 38 693 Fcfp/pers.

Hôtel Matira (2 étoiles)

Idéalement située face à la plage de Matira, une grande propriété plantée de fleurs d'hibiscus, de tiare et de jasmin, révèle de spacieux bungalows en teck. Chacun dispose d'une grande terrasse pour lézarder ou admirer les magnifiques couchers de soleil derrière l'île de Maupiti. Il est possible de se faire servir le petit déjeuner en bungalow à condition de le réserver la veille. Pour les autres repas, le restaurant Fare Manuia se trouve à quelques mètres de l’hôtel et propose d’excellents hamburgers le midi et une copieuse cuisine française le soir. Vous apprécierez l'accueil chaleureux de Miranda et de sa famille, dans une atmosphère simple.
Séjour Vol + 1 nuit à partir de 36 193 Fcfp/pers.

Hôtel Le Maitai Polynesia (3 étoiles)

Le Maitai Polynesia est niché contre la montagne luxuriante, à proximité de la plage de Matira. Il dispose de 74 chambres. Toutes les unités sont dotées d’un balcon ou d’une terrasse, et d’un accès direct au lagon pour les pilotis.
Le restaurant Haere Mai est le lieu de rendez-vous du matin pour un solide petit déjeuner. Face au lagon, en style traditionnel avec charpente apparente en bois de fer (ou aito) et toiture végétale, le Tama’a Maitai est ouvert toute la journée pour des snacks, burgers ou pizzas, comme pour des plats plus élaborés au dîner, dans une ambiance décontractée. Un excellent rapport qualité/prix.
Séjour Vol + 1 nuit à partir de 38 853 Fcfp/pers. avec petit-déjeuner

Hôtel Sofitel Bora Bora Marara Beach Resort (3 étoiles)

Au sud de Bora Bora, le Sofitel est lové sur l'une des plus belles plages de l'île. C’est un univers original qui attend les visiteurs : les toitures en pandanus et le bois brut s’allient élégamment avec le style contemporain, pour offrir une atmosphère unique aux 55 bungalows de luxe érigés sur l’eau, la plage ou au cœur du jardin tropical verdoyant. Le restaurant "Lattitude 16", bâti sur pilotis, propose un buffet différent tous les soirs en présentant une cuisine polynésienne et internationale, agrémentée à l'occasion par des animations et spectacles traditionnels. Un espace est également dédié au bien-être et dispense, sur rendez-vous, des massages et des soins, dans un cadre des plus reposants…
Séjour Vol + 1 nuit à partir de 47 293 Fcfp/pers. avec demi-pension
Après une telle ascension, une seule façon de se délasser, un bon bain dans le lagon ou une piscine ; ici celle de l’hôtel Sofitel Marara
Après une telle ascension, une seule façon de se délasser, un bon bain dans le lagon ou une piscine ; ici celle de l’hôtel Sofitel Marara


Rédigé par Daniel Pardon le Vendredi 11 Décembre 2015 à 12:19 | Lu 3222 fois







1.Posté par circonspect le 12/12/2015 05:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci à Eric Pellé de developper ce genre de loisir !

Les chemins de randonnées en montagne doivent se développer,
merci aux municipalités et associations qui nettoies et entretienne les chemins ( Aorai etc … )
Le chemin de randonnée de Vaipahi est une vrais réussite.
Il faut créer de nouveaux chemins propres et sécurisés ( exemple ) à la Papenoo et sur ces plateaux .
Merci aux amoureux de la nature

2.Posté par http://toprunning.blog4ever.com/ le 18/12/2015 03:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je trouve que c'est vraiment une bonne adresse pour une vacance inoubliable en famille. J'aimerai beaucoup m'y rendre pour passer des séjours inédits. Comme circonspect a dit juste au-dessus le chemin de randonnée de Vaipahi est une vrai incroyable. La vue qu'offre la grotte est vraiment magnifique et la grimpette est un activité qui est fascinant. Merci pour tous ceux qui contribuent au bien être de cette grotte de loisir.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 10 Janvier 2019 - 12:50 Carnet de voyage - Ces nouveaux fruits de Tahiti

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies