Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Carnet de voyage - Ahe, passion pêche



Le bateau de Franck, spécialement équipé pour la pêche, avec des chevaux à revendre à l’arrière.
Le bateau de Franck, spécialement équipé pour la pêche, avec des chevaux à revendre à l’arrière.
AHE, le 9 mars 2017. Tourisme - Voilà maintenant dix ans que l’atoll de Ahe, grâce à la pension Cocoperle Lodge, s’affirme comme la destination phare de la pêche dans les Tuamotu et même dans toute la Polynésie française. Sur le lagon, le long du récif, au large, il se passe toujours quelque chose au bout des hameçons de Franck, le gérant de la pension, qui a su ouvrir cette activité aux débutants comme aux disciples confirmés de Saint Pierre.
Quand on “traîne”, parfois ça ne traîne pas pour mordre : le temps de mettre en batterie quatre cannes avec des leurres multicolores et bondissant et voilà déjà qu’un thon à nageoires jaunes vient de se ferrer tout seul à quelques dizaines de mètres du bateau. De là à le ramener à bord, gaffé et placé sagement dans la grande glacière, il y a loin, car la bête n’est pas décidée à se laisser ramener sans se défendre.

Une fraction de seconde…

Contrairement à certains marlins ou à l’espadon voilier, ce thon ne gratifie pas les pêcheurs de cabrioles hors de l’eau. Il maintient la ligne tendue à l’extrême, à plusieurs mètres de la surface. Quand le pêcheur gagne quinze ou vingt mètres en moulinant avec énergie, le “bestiau” ne se gêne pas, profitant du frein du moulinet, pour reprendre trente ou quarante mètres. Relever la canne puis mouliner dans la foulée ne souffre aucun dixième de seconde de “mou” ou de relâchement. C’est pourtant ce qui arrive : une fraction de seconde, le fil n’est pas tendu, fragment de temps qui suffit au thon pour se décrocher et prendre la fille de l’air, au nez et à la barbe de celui qui le travaillait depuis un bon quart d’heure. Parti ! Envolé ! Echappé ! Au large de la passe de Tiareroa, ce ne sont pas toujours les hommes qui font la loi, loin de là. Mais des mordages, il y en aura d’autres dans la journée et le retour, après une journée de grand air marin, se fera avec les honneurs, puisque la glacière contiendra ce qu’il faut de poissons frais pour nourrir la tablée de Cocoperle Lodge ce soir…

Palangrotte, traîne et lancer

Franck et Janine Testud Faatau ne sont pas les premiers venus en matière de petite hôtellerie. Leur “bébé”, Cocoperle Lodge, jouit d’une réputation plus qu’excellente, due au cadre idyllique du coin d’atoll où ont été bâties ses infrastructures, mais aussi à la qualité de la table de Janine et aux activités proposées par Franck. Celui-ci est passionné par la pêche et il fait la part belle à cette activité. De ce fait, vous ne trouverez ni cuisses de poulet congelées ni steaks surgelés sur ses menus. Quant à pêcher le poisson que l’on va manger, l’occupation procure un évident sentiment de fierté auprès de tous les visiteurs.

Evidemment, dans le monde de la pêche, il y a les “champions”, qui débarquent avec un équipement futuriste de compétition, et il y a les autres, qui ne demandent pas mieux que d’être initiés, mais qui n’y connaissent pas grand-chose. A eux les pêches à la palangrotte dans le lagon (les mérous sont assez coopératifs), avant d’être initiés à la traîne, et, plus pointu encore, aux lancers à l’extérieur de la passe. Tôt le main ou à la tombée du jour, les poppers et autres leurres sont parfois irrésistible pour les grands carnassiers. A Ahe, ils sont nombreux, voraces, combatifs en diable et ne se laissent amener au bateau qu’au terme d’épiques combats.

Une ressource bien gérée

Franck a la sagesse de ne pêcher que ce dont Cocoperle Lodge a besoin ; il n’est donc pas rare que le principe du “no kill” permette à ces seigneurs des mers de rejoindre l’océan, une fois débarrassés de leur hameçon. Bref, la ressource est gérée avec intelligence, tout comme d’ailleurs les récoltes d’oursins ou de ma’oa sur le récif. Ni surpêche, ni gaspillage sont les leitmotivs de Franck. Moyennant quoi, depuis une décennie, les pêcheurs peuvent toujours se rendre à Ahe, devenu leur temple, avec la certitude de vivre des moments intenses qu’ils n’auront pas fini de raconter à leur retour !

Textes : Daniel Pardon
Photo : D.P. et Cocoperle Lodge

La chance du débutant : premiers lancers et, en moins de cinq minutes, une belle carangue au bout du fil…
La chance du débutant : premiers lancers et, en moins de cinq minutes, une belle carangue au bout du fil…

Une carangue “uru’ati” qui ne s’est rendue qu’au terme d’un beau combat.
Une carangue “uru’ati” qui ne s’est rendue qu’au terme d’un beau combat.

Cocoperle Lodge pratique

-Six bungalows en bord de lagon
-Capacité maximum : 27 personnes (dont des enfants)
-A disposition : paddle boards, matériel de snorkeling, kayak, billard, pétanque.
Activités gratuites :
Pêche à la palangrotte, snorkeling dans le lagon, initiation au va’a.
Activités payantes :
-Pêche au gros au large sur le Cocoperle III à la journée (bateau loué avec équipage 48 000 Fcfp./journée)
-Cocolanta : on pêche et on déguste les poissons que l’on a capturés. Excursion au bout de l’île, sur un lagon de jade d’une exceptionnelle beauté. Le pique-nique paumotu se déroule confortablement, devant le hoa à côté de la pension (6 000 Fcfp/jour).
-Pêche à l’extérieur du récif au gros (pêche à la traîne, au moulinet, au moulinet électrique par grands fonds…). 9 000 Fcfp/demi-journée
-Tour découverte de l’atoll, snorkeling à l’aquarium proche de la passe Tiareroa, baignade au lagon sud, visite du village possible (6 000 Fcfp/pers, demi-journée).
-Jardin de corail : snorkeling et sandwich (2 500 Fcfp.pers.)
-Plongée au centre Dive’NCo de Gilles et Cathy, tout proche
-Transferts Ahe-Manihi avec pêche au large, sur le Cocoperle III (48 000 Fcfp).

Les tarifs
Profitez des offres Séjours dans les îles pour découvrir cet atoll du nord des Tuamotu que le navigateur Alain Moitessier avait choisi comme refuge. Séjour vol + 2 nuits à partir de 53 852 Fcfp/pers. en demi-pension.

Le contact
Cocoperle Lodge
Franck et Janine Testud Faatau
Vini : 87 731 567
Fixe : 40 964 408
Email : cocoperlelodge@mail.pf
Site : www.cocoperlelodge.com

Franck avec un beau marlin rayé.
Franck avec un beau marlin rayé.

Une superbe loche rouge, poisson comestible à Ahe où la ciguatera n’est pas présente.
Une superbe loche rouge, poisson comestible à Ahe où la ciguatera n’est pas présente.

Un petit “yellow fin” pour un tartare ou un sashimi de roi !
Un petit “yellow fin” pour un tartare ou un sashimi de roi !

Une carangue arc-en-ciel de belle taille piquée au coucher du soleil.
Une carangue arc-en-ciel de belle taille piquée au coucher du soleil.

Quand on a pris assez de poissons, on applique la règle du “no kill” ; les prises sont remises à l’eau.
Quand on a pris assez de poissons, on applique la règle du “no kill” ; les prises sont remises à l’eau.

Pêche au lancer sur le lagon ; carangues et becs de cane sont espérés.
Pêche au lancer sur le lagon ; carangues et becs de cane sont espérés.

Les enfants aussi sont à la fête et à la pêche. Ceux-ci ont capturé une belle brochette de “paru” entre 300 et 400 m de profondeur, au moulinet électrique.
Les enfants aussi sont à la fête et à la pêche. Ceux-ci ont capturé une belle brochette de “paru” entre 300 et 400 m de profondeur, au moulinet électrique.

Franck dans son univers ; la pêche se vit avant, pendant et après !
Franck dans son univers ; la pêche se vit avant, pendant et après !

En cuisine, Janine et Heilani sont toujours prêtes à faire face avec bonheur aux arrivages de poissons frais.
En cuisine, Janine et Heilani sont toujours prêtes à faire face avec bonheur aux arrivages de poissons frais.

Et une carangue bleue pour ce lanceur !
Et une carangue bleue pour ce lanceur !

Rédigé par Daniel PARDON le Jeudi 9 Mars 2017 à 14:43 | Lu 1616 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 12:20 Carnet de voyage - Dans les cimetières de Rimatara

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies