Tahiti Infos

"Caliméro Flosse continue de pleurnicher", répond le Tapura au parti orange


Communiqué adressé vendredi par le parti Tapura Huiraatira, en réponse à une interpellation publique faite à Edouard Fritch par le Tahoera'a : "L’outrance du communiqué du Tahoeraa Huiraatira en réaction à celui du Tapura Huiraatira démontre bien que Gaston Flosse a été particulièrement affecté par la description d’une réalité qui le concerne. Encore une fois, c’est Caliméro qui réagit : « c’est vraiment trop injuste ».
Encore une fois, Gaston Flosse veut faire croire qu’Edouard Fritch est à l’origine de ses problèmes judiciaires. Caliméro oublie que toutes ses condamnations trouvent leur origine dans des faits bien précis et bien antérieurs à l’élection de l’actuel président.
Mais Caliméro Flosse sait, mieux que ses avocats, manier le comique de répétition. Dire qu’Edouard Fritch est un menteur, c’est oublier la constance du mensonge de Flosse. C’est oublier qu’il a été l’ambassadeur de la France pour les essais « propres ». C’est oublier le serment en 2008 de Flosse devant les électeurs de ne jamais s’allier aux indépendantistes avant de s’allier à Oscar Temaru pour reprendre son palais, de manière éphémère. Ça ne lui a pas réussi, son allié de circonstance l’ayant rapidement trahi. Evidemment puisque c’est lui qui avait déposé les plaintes contre Flosse. Un pauvre Flosse qui avait trouvé son maître, mais il ne le savait pas.
Gaston Flosse, c’est celui qui n’a cessé de mentir en affirmant qu’il s’occupait des pauvres et des déshérités alors qu’il n’a eu de cesse de démarcher les hommes d’affaires pour payer ses pensions alimentaires, sa vaisselle à 7 millions, ses diners fastueux ou son actuel train de vie de retraité en délicatesse avec la justice qui lui a saisi une partie de son patrimoine
Caliméro Flosse n’a aucune pudeur. Il pleurniche, il pleurniche. Et c’est toujours la faute des autres…. Mais c’est bien lui qui est condamné…
"

Rédigé par Communiqué du Tapura Huiraatira le Vendredi 12 Août 2016 à 07:34 | Lu 665 fois