Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Calédonie: la compagnie Aircal menacée de dépôt de bilan



Calédonie: la compagnie Aircal menacée de dépôt de bilan
NOUMEA, 5 août 2011 (AFP) - La compagnie domestique de Nouvelle-Calédonie, Aircal, est menacée de dépôt de bilan, à la suite d'un mouvement de grogne des usagers qui paralyse le trafic, a indiqué vendredi la direction.

"On est clairement menacé de dépôt de bilan. Il n'y a plus de rentrées d'argent et d'ici un mois, on peut se retrouver en cessation de paiement", a déclaré à l'AFP Olivier Testemalle, directeur des ressources humaines de la compagnie.

"Le conflit coûte 10 millions CFP (83.000 euros) par jour depuis le 22 juillet, sans compter les remboursements", a-t-il également indiqué.

Aircal, qui est déjà l'objet d'un "plan de sauvetage", a d'abord été confronté à un conflit social avec une partie de ses salariés, qui s'est résolu par un protocole d'accord le 29 juillet.

Ce sont parallèlement des collectifs d'usagers, qui ont entrepris de bloquer les aéroports dans les îles Loyauté et à l'île des Pins, pour protester notamment contre la nouvelle politique tarifaire de la compagnie.

Vendredi, seules les îles d'Ouvéa et de Tiga et le nord de l'archipel étaient desservis.

En revanche, aucun avion ne vole en direction de Maré, ni de Lifou et de l'île des Pins, les destinations les plus rentables.

Compte tenu des menaces sur la sûreté des vols, la direction a suspendu le trafic avec ces trois îles jusqu'au 10 août, date à laquelle doit se tenir une table ronde sous l'égide du gouvernement calédonien.

Le comité d'entreprise d'Aircal a fait part dans un communiqué de ses "inquiétudes pour l'emploi" et a demandé "aux collectivités et à l'Etat de mettre tout en oeuvre pour que l'exploitation reprenne dans les meilleurs délais". Aircal, qui possède trois avions ATR, est une compagnie publique qui appartient aux collectivités locales.

Ces blocages ont en outre des conséquences catastrophiques pour l'industrie touristique.

"C'est dramatique. Les pertes de chiffres d'affaires sont considérables et les touristes sont dépités. Cela entache l'image de la Nouvelle-Calédonie, qui a déjà du mal à percer", a déclaré la gérante d'un hôtel de l'île des Pins.

cw/dar

Rédigé par AFP le Jeudi 4 Août 2011 à 14:53 | Lu 1751 fois






1.Posté par Rick le 05/08/2011 08:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ahaha mort de rire pour la photo qui illustre votre reportage...!!! chacun sait que Air Calédonie n'a pas de 737 !!!

2.Posté par poaraoupoepoe le 05/08/2011 08:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais comment se fait il que tout les ans air çal est toujours deficitaire. ces que le problème est quelque par voir la paye des employes jusqu\' aux pilotes et ce n est pas les loyaltiens des payer les pots cassés

3.Posté par Tahiti Infos le 05/08/2011 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Rick, c'était pour voir si nos lecteurs sont attentifs! ;-)
Notre regrettable erreur est corrigée, merci à toi

4.Posté par hanapilot le 06/08/2011 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens ! Tiens ! Et si les usagers d'Air Tahiti faisaient de même ?
Qu'en penseraient tous nos responsables de notre compagnie "Nationale" qui se gavent sur le dos des iliens obligés de se déplacer !
Surtout lorsque les gouvernements qui se sont succédés interdisent les transports par bateau "pas cher" au pretexte qu'ils transportent des combustibles... Il me semblent qu'il y a une vingtaine d'années, ces mêmes bateaux avaient le droit de prendre des passagers... Ils transportaient pourtant des fûts et autre citernes hautement inflammables. Mais nos politiciens veulent prendre soin de notre santé même malgré nous si nécessaire !

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués