Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Cadets de la République : Les futurs policiers nationaux polynésiens font leur rentrée



Les cadets ne sont pas formés qu'à leur futur métier de policier, des professeurs de l'Education nationale se chargent aussi de leur remise à niveau scolaire.
Les cadets ne sont pas formés qu'à leur futur métier de policier, des professeurs de l'Education nationale se chargent aussi de leur remise à niveau scolaire.
PAPEETE, le 14 septembre 2015 - Le centre régional de Formation de la Police nationale accueille depuis le 1er septembre la 5e promotion des cadets de la République.

Dans la cour du centre régional de Formation de la Police nationale (CRFPN), au tout début du quartier Saint Amélie à deux pas de la présidence de la Polynésie française, les ordres et les pas raisonnent déjà avec rigueur en ce lundi matin. Si la cérémonie de la levée des couleurs fait l'objet d'une telle attention, c'est que le CRFPN accueille depuis le 1er septembre la 5e promotion des cadets de la République. L'évènement n'est pas anodin puisqu'il a lieu seulement tous les deux ans.

Le dispositif des cadets de la République existe en métropole depuis l'an 2005 et en Polynésie française depuis l'an 2007.
Si l'objectif final énoncé très simplement par le capitaine Luc Roattino, chef du CRFPN, est de former les futurs policiers de la Police nationale, la méthode employée mérite d'être expliquée.

Des professeurs du lycée Aorai mis à contribution

En effet, la formation des cadets de la République a ceci de très particulier dans le fait que la police nationale est assistée pour cette mission du ministère de l'Education. Ainsi, pendant les douze mois de formation, les cadets de la République suivront alternativement les cours dispensés par des formateurs du CRFPN et des cours dispensés par des professeurs du Lycée Aorai de Pirae, établissement partenaire sur ce dispositif.

Les cours dispensés par les formateurs du CRFPN traitent à la fois de l'aspect théorique du métier de policier (cadres légaux, régime d'emploi des armes, règles de déontologie, etc...) et de l'aspect pratique (usage des armes et techniques de sécurité et d'intervention).
Les cours dispensés par les professeurs du Lycée Aorai sont une remise à niveau scolaire sur les matières comme le français, les mathématiques, l'histoire et géographie, l'anglais, l'informatique ou encore le sport.

Cette remise à niveau doit permettre de donner toutes les chances aux cadets pour les prochains concours de la fonction publique.
Car si les cadets sortent du CRFPN au bout d'un an avec un emploi d'adjoint de sécurité au profit de la direction de la Sécurité publique (DSP) ou de la Police aux frontières, l'objectif est aussi de réussir à court et moyen terme le concours de gardien de la paix.

Capitaine Luc Roattino, chef du CRFPN : "Donner une seconde chance aux personnes peu ou pas diplômées"

Le capitaine Luc Roattino (à g.), chef du centre régional de Formation de la police nationale, ce lundi matin avec les cadets pour la levée des couleurs.
Le capitaine Luc Roattino (à g.), chef du centre régional de Formation de la police nationale, ce lundi matin avec les cadets pour la levée des couleurs.
Quel est le profil de cette nouvelle promotion de cadets de la République ?
"La 5ème promotion des cadets de la République est composée de sept cadets, deux femmes et cinq hommes. Le plus âgé a 28 ans et le benjamin de promotion a 20 ans."

Quel est le profil recherché pour les cadets de la République ?
"Nous recherchons avant toute chose des personnes motivées pour exercer le métier de policier. Pour cela, les qualités recherchées sont la probité, la capacité à s'inscrire dans un système hiérarchique tout en ayant le sens des initiatives. Le dispositif des cadets ayant vocation à intégrer des jeunes n'ayant pas forcément obtenu de hauts diplômes, nous veillons à donner également une seconde chance aux personnes peu ou pas diplômées".

Le public aura-t-il l'occasion de voir les cadets en ville ?
"Oui, il est en effet prévu des stages pratiques en alternance dans les deux services de police que sont la direction de la Sécurité publique et la Police aux frontières. Au cours de ces stages, les cadets pourront se confronter à la réalité du terrain et des missions quotidiennes du policier. Le cadet portant un uniforme spécifique, il sera aisé pour le public de les identifier."

Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 14 Septembre 2015 à 12:35 | Lu 2692 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus