Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



CSPE : J-P Tuaiva défend son amendement ce mardi à l'Assemblée nationale



Le député Jean-Paul Tuaiva est l'un des membres de la commission spéciale sur la transition énergétique composée au sein de l'Assemblée nationale.
Le député Jean-Paul Tuaiva est l'un des membres de la commission spéciale sur la transition énergétique composée au sein de l'Assemblée nationale.
PAPEETE, le 6 octobre 2014. Pour demander à ce que les territoires français du Pacifique puissent bénéficier de la CSPE (contribution au service public de l’électricité), le député polynésien, Jean-Paul Tuaiva défendra ce mardi, à l’Assemblée nationale, un amendement dont il est co-auteur, au cours du débat sur le projet de loi de transition énergétique. En France métropolitaine, dans les DOM et même certaines COM, cette CSPE permet aux usagers raccordés au réseau de payer un tarif de l’électricité unique, même s’il est plus cher par exemple pour EDF de produire de l’électricité en Martinique que dans une région française, connectée au réseau national.

Le texte de l’amendement porté par Jean-Paul Tuaiva est très prudent, il demande qu’un rapport national soit fait, deux ans après la promulgation de la loi afin d’étudier «l’opportunité pour les trois territoires du Pacifique de bénéficier de la contribution au service public de l’électricité». Pour le député polynésien, la question est abordée en douceur par nécessité. En effet, les comptes de la CSPE sont dans le rouge depuis plusieurs années : plus de 5 milliards d’euros de déficit fin 2012. En 2014, l’Etat a donc pris le parti d’augmenter de 3 euros cette taxe perçue sur les factures EDF des usagers : elle est désormais de 16,5 euros/MWh.
Dans ce contexte de déficit chronique, le député polynésien a choisi avant tout d’ouvrir le dialogue sur cette question d’égalité de traitement des citoyens pour ne pas risquer une fin de non recevoir, alors que pour l’instant cette taxe n’est pas perçue localement.

Rédigé par Mireille Loubet le Dimanche 5 Octobre 2014 à 18:39 | Lu 1251 fois







1.Posté par Gabs le 06/10/2014 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Heureusement qu'un rédacteur lui a rédigé le texte et l'a briefé autrement, sa seule contribution est........... sa signature ! MDRRRRRRRRR

2.Posté par Mathius le 06/10/2014 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis 20 ans les essais nucléaires sont terminés et les non dit sur le comportement dégradant de la classe politique Polynésienne perdurent avec la complicité des électeurs mais surtout de l’État.
Scandaleusement les historiens de l’université du pacifique sont complices du secret sociétal qu’est la vérité politique sur l’histoire de la Polynésie de 1958 à 2014. Pourtant, ce qui était explicable en matière socio-économique durant les essais nucléaires ne l’est absolument plus aujourd’hui.
Pour mémoire, si la France a réussi à faire tranquillement ses essais nucléaires en Polynésie c’est que la majorité des polynésiens pour des raisons exclusivement de cupidité l’ont accepté.

3.Posté par Mathius le 06/10/2014 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour preuve, le complot organisé en 1958 par les autorités françaises pour que la Polynésie devienne entièrement française par un référendum, doit sa réussite aux hommes politiques polynésiens corrompus .
Gaston Flosse est un des symboles encore vivant de ces élus qui ont trahi Pouvanaa Oopa, et lorsqu’il exige la grâce présidentielle au nom de son asservissement comme marionnette de l’état pendant 50 ans, il révèle son profond mépris pour les polynésiens contaminés par les essais nucléaires et déracinés par la violence de son système politique.
Par ailleurs, aujourd’hui Gaston Flosse persuadé que l’État français lui doit une totale impunité judiciaire est toujours le président du parti politique, Tahoeraa huiraatira, ayant mis en place un système sociologie économique mafieux empêchant ainsi tout développement durable de ce Pays.

4.Posté par tivava le 06/10/2014 11:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le comportement du bébé dictateur Oscar qui choisit la morale des électeurs et va faire de la "mousse" à New York, le tout en se montrant prétentieux, stupide et borné explique le choix des Polynésiens
Revenir à l''époque des tribus! Ah...!

5.Posté par Mathius le 06/10/2014 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@tivava
Pas besoin d'etre devin pour savoir par l'histoire de l'humanité , que le déni sociétal fini toujours par la deliquécense de la paix par la déviance politique persistante. Et crois moi c'est bien le problème de la Polynésie.
Il y a pas de différence de fond entre Gaston et Oscar ce sont deux marionnettes d'un entourage sans moral.

6.Posté par etienne le 06/10/2014 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’idée d'en faire bénéficier la Polynésie est bonne mais soyons plus intelligent que çà!
Plutôt que d'engraisser EDT suez, il serait judicieux que cette contribution serve a équiper les ménages polynésiens afin de produire individuellement son électricité.
Dans ce schéma tout le monde est gagnant (sauf EDT suez évidemment): le consommateur qui voit sa facture fondre, le Pays qui devient moins dépendant du pétrole et l'Etat qui verra sa contribution diminuer dans le temps!!!

7.Posté par emere cunning le 06/10/2014 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mathius,
si vous voulez, dès votre 1ère phrase, nous faire croire à la toute puissance d'alors des politiques polynésiens (dont Gaston Flosse, of course) face à votre grand Général De Gaulle et vos présidents, alors vous commencez plutôt mal et nous donnez là de quoi passer aussitôt à kek chos' de plus plausible et au post suivant.
ASSUMEZ donc vos essais et arrêtez de toujours tout mettre sur le dos des autres.
En passant, j'ai pensé à vous en apprenant qu'une nouvelle information judiciaire était ouverte après que votre président Sarko ait fait payer les pénalités de ses frais de campagne par son parti. Voilà ce qui vous tombe sur le coin du bec à constamment critiquer les polynésiens et leur donner des leçons. Vous êtes MINABLE, pour ne pas changer !

8.Posté par Kedupipo le 07/10/2014 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais non Emere, c'est toi qui est MINABLE :) comme on dit c'est celui qui le dit qui l'est....

9.Posté par emere cunning le 07/10/2014 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mathius (suite),
Il y a quelques jours, vous demandiez des comptes à G Flosse exigeant de savoir s’il avait bien payé ses AMENDES qui sont PERSONNELLES. Mais, motus et bouche cousue sur celle due par votre ex-peretiteni Sarko himself, pourtant bien placé pour savoir que c'est à lui de les assumer. Vous fermez les yeux sachant qu'il n’a pas hésité à faire payer la sienne de plus de 43 millions FCP (comme ses frais de campagne) par les militants de SON parti l’UMP moyennant (à ce que j'ai lu) un crédit d’impôt et donc au préjudice de l’Etat et des citoyens. L’information judiciaire qui vient de lui tomber dessus finira à la poubelle, c’est plus que probable. Mais, ça nous rassure quand même de voir qu’il y a une Justice qui combat votre justice, tout en calculs politiciens, "payée pour nous rentrer dans le chou".

10.Posté par emere cunning le 07/10/2014 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ kedupipo,
"comme on dit c'est celui qui le dit qui l'est.... "
C'est effectivement ce qui se pipote dans les cours de récré... des bambinos à la maternelle.

11.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 07/10/2014 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le député républico-polynésie Jean-Paul TUAIVA a-t-il réellement soutenu cet amendement n° 1132? Je n'ai rien trouvé à part:
http://www.assemblee-nationale.fr/14/amendements/2188/CSENER/1132.asp ... avec la mention "non soutenu".
Merci de m'éclairer... [email protected]

12.Posté par Kedupipo le 08/10/2014 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben écoute je me mets à ton niveau, vu qu'il est très bas, ne pas reconnaître ses torts c'est bas, n'est ce pas Emere la guignol.... :)

13.Posté par Gabs le 08/10/2014 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emereeee !!! Couchée !!!!

@Kedupipo : voilà son niveau !!! Pouahahahahahahaha

14.Posté par Mathius le 08/10/2014 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment défendre un amendement qu'il comprend pas?

15.Posté par Kedupipo le 08/10/2014 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Heureusement que l'on a pas demandé à notre député Jonas d'y aller, déjà il faut lui faire comprendre le texte pour qu'il puisse l'expliquer aux autres. Pour lui faire déjà comprendre c'est pas gagné....au TH on recrute vraiment n'importe qui, tant que ça lèche les bottes de papy, genre maina sage, les girouettes alphalpha et bouissou...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Août 2020 - 11:20 ​L'ex DAF obtient un délai face à TNT

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus