Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Bruno Barrillot est décédé ce samedi



Bruno Barrillot est décédé ce samedi
PAPEETE, le 25/03/2017 - Il était un ardent opposant des essais nucléaires en Polynésie française. Bruno Barrillot nous a quittés ce samedi matin. L'annonce a été faite par Oscar Temaru, lors du congrès du Tavini Huiraatira. Bruno Barrillot avait notamment repris ses fonctions en tant que délégué au suivi des conséquences des essais nucléaires, le 15 août 2016. Les obsèques de Bruno Barrillot auront lieu ce lundi au temple protestant de Punaauia à 14 h suivies de l'enterrement à 16 h au cimetière de Papeari.

Cette annonce a fait l'effet d'une bombe ce samedi matin à Fa'a'a. Durant le congrès du Tavini Huiraatira, à Faa'a, le président du parti interrompt le programme pour annoncer le décès de Bruno Barrillot, un ardent défenseur contre les essais nucléaires en Polynésie française. "J'avais l'intention de le rencontrer prochainement, mais ce ne sera plus possible", a lâché Oscar Temaru devant ses militants. Pour rendre hommage à "son ami", le leader indépendantiste a demandé à ce qu'une minute de silence soit observée.

Bruno Barrillot était bien connu en Polynésie dans le domaine du nucléaire. Il était depuis le 15 août 2016, délégué au suivi des conséquences des essais nucléaires. Un poste qu'il occupait déjà de 2009 à 2013, avant d'être débarqué de ce poste par Gaston Flosse.

Bruno Barrillot a donc dirigé durant de longues années la Délégation polynésienne pour le suivi des conséquences des essais nucléaires (DSCEN). Une instance du Pays qui a été créée en décembre 2007.

Les missions de la DSCEN sont nombreuses : assurer le secrétariat général, technique et scientifique du Conseil d'orientation pour le suivi des conséquences des essais nucléaires (COSCEN) ; de coordonner l'action des services administratifs et établissements publics en ce qu'ils interviennent dans le suivi des conséquences nucléaires des essais ; de faire toutes propositions et recommandations en matière environnementale, sanitaire, sociale, économique, foncière, immobilière et culturelle, dans ce domaine de compétence ; et d'être l'interlocuteur du Délégué de l'Etat pour le suivi de ce dossier ainsi que du Comité de liaison pour la coordination du suivi sanitaire des essais nucléaires français (CSSEN).

Pour le gouvernement d'Edouard Fritch, Bruno Barrillot avait le profil idéal pour diriger la délégation. "Expert indépendant, spécialiste des armements et notamment des armes nucléaires, il est co-fondateur, en 1984, du Centre de Documentation et de Recherche sur la Paix et les Conflits, devenu depuis l’Observatoire des armements", indiquait un communiqué du conseil des ministres daté du 27 juillet 2016.

Les obsèques de Bruno Barrillot auront lieu ce lundi au temple protestant de Punaauia à 14 h suivies de l'enterrement à 16 h au cimetière de Papeari.

L'ensemble du personnel de Tahiti Infos adresse ses condoléances aux familles touchées par cette disparition.

"Un homme de paix et de justice" pour Edouard Fritch

"Bruno Barrillot, jusqu'à ses dernières forces a été un combattant pour la vérité, la justice et la paix" a réagi la présidence dans un communiqué diffusé aux rédactions. "Expert indépendant et remarquable sur les questions de paix et de conflits et sur les armements notamment nucléaires, Bruno Barrillot s'était intéressé à la Polynésie française dès les années 1990 où lors de ses premiers séjours ici il séjournait chez les époux Danielsson".
"En quelques mois Bruno Barrillot a su conseiller le gouvernement et les élus polynésiens de manière précise et déterminante notamment pour argumenter encore une fois et jusqu'au succès la levée du risque négligeable de la loi Morin. Ce natif de Lyon où demeurent tous ses plus proches nous a fait l'honneur de choisir Tahiti pour y mourir. Selon ses dernières volontés il sera inhumé à Papeari auprès de son ami et frère de lutte John Doom. Le président Édouard Fritch et son gouvernement adressent leurs sincères condoléances à son fils adoptif Michel, à ses frères Christian, Gérard et Alain, à ses amis de l'Observatoire des armements à Lyon, particulièrement à Patrice Bouveret, ainsi qu'à tous ses amis de Polynésie, de France et à travers le monde".

Rédigé par Corinne Tehetia le Samedi 25 Mars 2017 à 14:33 | Lu 5478 fois







1.Posté par Cicero Bernard le 25/03/2017 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous allez nous manquer , Monsieur Bruno Barillot , reposez en paix dans la maison de Dieu !

2.Posté par Jean-Paul vimare le 25/03/2017 23:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un grand ami, un des plus grands défenseur de notre cause. Bruno, que j'ai eu l'occasion de connaitre par téléphone, était mon mentor, et celui de temps d'autres. Un grand, le plus grand. Reposez en paix Monsieur Bruno, après une vie entièrement consacrée à la défense des victimes du nucléaire. Personne dans notre monde, concerné par ces tirs ne vous oubliera. Au revoir, vous restez présent, où que vous soyez.

3.Posté par Paindavoine le 26/03/2017 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au delà de l'oeuvre de Monsieur Bruno Barillot et des condoléances adressées à ses proches, moins proches et tout ceux à qui il va manquer maintenant ; Je m’interroge sur le nombre impressionnant de disparition brutale mois après être entré dans votre hôpital. Chez nous en France, on les voit arriver puis repartir, puis revenir et ça dur encore 10 ans chez vous il semblerai que votre caisse maladie fasse très vite des économies de traitement aux conséquences immédiates. Vos médecins ne sont probablement pas en cause, ils ont apprit et pratiqué pendant longtemps avec les meilleurs, par contre leur faible résistance à défendre le coût d'un traitement probablement de peur de prendre le premier avion pour Paris comme tout ceux engagés dans ce sens tient, compte tenu de vos statistiques, de l'assassinat en bande organisée. La santé de votre population ne doit pas dépendre d'un agent comptable, c'est lui qu'il faut remplacer si vous voulez vivre !

4.Posté par Chaval le 27/03/2017 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscarito : "J'avais l'intention de le rencontrer prochainement, mais ce ne sera plus possible" alors ça il fallait le dire !!!!

5.Posté par simone grand le 27/03/2017 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salutations et révérence à cet homme de dévouement.

6.Posté par Aminot Louis le 27/03/2017 12:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bruno Barrillot était un ami. Nous nous étions rencontrés dans les années 1985-86. Son charme et sa discrétion suscitaient le respect. Érudit, précis, il savait prendre le temps d''expliquer. Merci à vous. Adieu Bruno. Brest

7.Posté par Erick Monod le 27/03/2017 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bruno , tu étais un exemple superbe de courage et de probité scientifique . Personne n'était plus solide dans ses convictions et son désir de se battre pour un monde meilleur .
Tu as été mon frère et tu savais à quel point je t'aimais et te respectais . Garde-moi une place là où tu es maintenant , j'arrive....

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 18:01 L'impression 3D pour lutter contre le handicap

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués