Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Brésil: test simultané pour diagnostiquer la dengue, le Zika et le chikungunya



Le Brésil a annoncé samedi un nouveau test pour diagnostiquer en même temps les virus Zika, chikungunya et de la dengue transmis par les moustiques, alors qu'une explosion de cas de microcéphalie liés au Zika chez des nourrissons inquiète les autorités.
"La priorité des tests sera pour les femmes enceintes", a déclaré le ministre de la Santé, Marcelo Castro en présentant le nouveau test à Rio, dénommé Kit NAT.
En 2015, 3.174 cas de microcéphalie chez des nourrissons, une malformation de la tête qui altère le développement intellectuel, ont été recensés au Brésil et sont liés au virus Zika contracté par la mère, selon le ministère de la Santé.
Le nouveau test qui permettra de faire les trois diagnostics simultanément et non plus séparément, réduira les coûts et commencera à être appliqué au cours des six prochains mois.
Vendredi, les Etats-Unis ont recommandé aux femmes enceintes d'éviter de voyager dans 14 pays et territoires des Caraïbes et d'Amérique latine - dont le Brésil- en raison du virus Zika alors que les jeux Olympiques se tiendront à Rio de Janeiro en août prochain.
Le ministre brésilien de la Santé a estimé que la recommandation américaine était "prudente".
"Ce n'est pas exagéré puisque nous recommandons la même chose", a souligné le ministre cité par le quotidien Estado de S. Paulo. Les autorités brésiliennes de santé ont recommandé aux femmes d'éviter de tomber enceintes en ce moment.
La dengue, transmise aussi par le moustique Aedes Aegypti, a fait 863 morts en 2015 au Brésil, en hausse de 82,4% sur un an, a annoncé vendredi le gouvernement.
La moitié des cas de 2015 (454) ont été enregistrés dans l'Etat de Sao Paulo (sud-est).
A Rio de Janeiro, où se tiendront les JO, 25 personnes sont décédées, 15 de plus qu'en 2014.
Le Brésil est devenu fin décembre le troisième pays du monde à autoriser un vaccin contre la dengue, après le Mexique et les Philippines.
La dengue provoque des symptômes comparables à la grippe et peut entraîner la mort dans sa forme sévère. Cette maladie virale est en expansion "spectaculaire" dans le monde, selon l'OMS.

Avec AFP

le Lundi 18 Janvier 2016 à 04:11 | Lu 299 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies