Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Blues Hôtel" : deux concerts exceptionnels avec Gaëlle Buswel et Honeymen



Auteur, compositeur, interprète et guitariste de Paris, Gaëlle Buswel est considérée comme une véritable "bête de scène".
Auteur, compositeur, interprète et guitariste de Paris, Gaëlle Buswel est considérée comme une véritable "bête de scène".
PUNAAUIA, le 10 novembre 2016 - Le Collectif Tahiti Rock co-organise avec Artnow la deuxième édition de "Blues Hôtel" au Méridien Tahiti, les 25 et 26 novembre. Deux soirées musicales pour les amoureux du blues avec une affiche exceptionnelle : Gaëlle Buswel et Honeymen. Dress code : lunettes noires et chapeau !


Face au succès de la première édition, le Collectif Tahiti Rock réitère, en partenariat avec Artnow, les soirées "Blues Hôtel" au Méridien Tahiti. Un rendez-vous musical qui envisage de revenir tous les ans, en parallèle du Tahiti Festival Guitare. C'est une affiche exceptionnelle que découvriront les mélomanes les 25 et 26 novembre prochains, avec la présence de deux pointures du genre.

Gaëlle Buswel est LA star française du blues, elle a justement remporté le prix Cognac Passions de la Révélation française 2016 grâce à sa voix en or. Avec ses quatre musiciens talentueux, l'artiste assure notamment les premières parties d'Iggy Pop et a fait la Une du magazine "Jazz Mag". Quant au duo Honeymen, composé de deux frères bretons, il a 30 années de carrière au compteur. Contrairement à la jeune femme, adepte de l'univers "Americana", les deux hommes jouent plutôt du blues épuré à l'ancienne, aux sonorités de jazz libre.

"En 2015, environ 600 personnes ont participé aux concerts Blues Hôtel, et nous espérons en voir encore plus lors de cette deuxième édition. L'objectif de ces soirées est de venir manger, boire un verre… tout en écoutant du blues. Le public pourra aussi gagner des cadeaux, et des surprises sont également au programme. C'est l'événement à ne pas manquer fin novembre !", s'enthousiasme Léo Marais, membre du Collectif Tahiti Rock. Et d'ajouter : "Un groupe local aura même l'honneur de jouer aux côtés de ces stars du blues." Ne manquez pas ces deux concerts pour que vive encore et toujours le blues.

Léo Marais, membre du Collectif Tahiti Rock, invite le public polynésien à suivre un dress code : lunettes noires et chapeau !
Léo Marais, membre du Collectif Tahiti Rock, invite le public polynésien à suivre un dress code : lunettes noires et chapeau !

Gaëlle Buswel, une voix en or

Auteur, compositeur, interprète et guitariste de Paris, Gaëlle Buswel est considérée comme une véritable "bête de scène", avec déjà plus de 500 concerts en Europe à son actif. Depuis l'âge de 13 ans, elle se produit en "live", notamment avec le groupe Cam On, et parcourt la métropole. En 2012, elle sort un premier album acoustique, "Yesterday’s Shadow", le fruit d'une collaboration avec Neal Black, aux couleurs blues folk. Bientôt, elle est à l’affiche de nombreux événements musicaux et festivals tels que le Festival d’Ete de Québec (Canada), le New Morning… ouvrant pour des artistes comme UB 40, Louis Bertignac, Nina Attal, Elliot Murphy, Mountain Men, etc.
À la sortie de son deuxième opus "Black to Blue", en 2014, elle entame une tournée en Amérique du Nord, se forgeant une solide expérience. En 2015, elle reçoit le prix All That Jazz et Coup de Cœur 2015 au Cahors Festival lors du Challenge National France Blues. Puis c'est la consécration, lorsqu'elle gagne le prix Cognac Passions de la Révélation française 2016, et ce juste avant le concert d’Iggy Pop. Grâce à son prix France Blues, la jeune femme représentera même la France à Horsens (Danemark) lors du 7e European Blues Challenge en avril 2017.

Honeymen, ou la passion de deux frères bretons

Non, le duo ne fait pas du miel, mais bien du blues. Ce nom de scène est en réalité un clin d'œil au chanteur-harmoniciste Slim Harpo. Les deux frangins quimpérois ont, eux aussi, remporté le prestigieux prix Cognac Passions en 2010. Une récompense saluant une carrière entamée au début des années 90 au sein du groupe Doo The Doo, créé avec deux autres copains. Un tournant s'opère lorsque la formation se produit au Cricketers, club mythique de Bordeaux, partageant l'affiche avec les plus grands noms du blues français, voire mondial. Dès lors, Doo The Doo est programmé en France, Suisse, Allemagne, Hollande, Belgique… jusqu'au Canada. Leurs albums "It Stands to Reason" et "Hex" sont notamment salués par la critique. Mais, bien qu'élu meilleur groupe de blues français en 1999 et de blues européen l'année suivante, le quartet se dissout en 2002 et laisse place aux Honeymen.
Elmore (harmonica et chant) et Jimmy Jazz (guitare et chant) enregistrent alors "Joint Juke Box" (2004), "Du blues dans mon quartier" (2006), puis "High Rise Fever" (2009). Les deux hommes, qui parlent aujourd'hui d'une seule et même voix, composent à quatre mains ; ils se sont produits lors de 2 000 concerts et ont vendu plus de 35 000 albums.

Infos pratiques

Vendredi 25 et samedi 26 novembre
18h30 : Honeymen
20h30 : Gaëlle Buswel
Méridien Tahiti
Tarif : 3 000 Fcfp (avec conso)
Billets en vente à Carrefour, Radio1 et sur www.radio1.pf
Contact : 87 73 50 55

Rédigé par Dominique Schmitt le Jeudi 10 Novembre 2016 à 16:54 | Lu 2084 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués