Tahiti Infos

Bio Fetia s'implante aux Gambier


Dix participants ont suivi la formation SPG Bio Fetia à Rikitea. Les agriculteurs des Gambier pourront ainsi être certifiés Bio Pacifika. (© SPG Bio Fetia)
Dix participants ont suivi la formation SPG Bio Fetia à Rikitea. Les agriculteurs des Gambier pourront ainsi être certifiés Bio Pacifika. (© SPG Bio Fetia)
Mangareva, le 14 décembre 2021 - Deux membres de l’association Bio Fetia étaient présents à Rikitea pour sensibiliser la population à l’agriculture bio et y créer la première antenne relais qui permettra aux agriculteurs mangaréviens d'obtenir le label Bio Pacifika.
 
Deux représentants de l’association au système participatif de garantie (SPG) Bio Fetia étaient en mission à Mangareva, du 7 au 13 décembre, dans le but de créer leur toute première antenne relais aux Gambier. Heiva Faatauira, animatrice de Bio Fetia, accompagnée de Tereva, explique qu’ils sont aux Gambier "pour créer un groupe local, une antenne relais du SPG pour permettre aux agriculteurs d’avoir le label Bio Pacifika". 
 
Au total, dix personnes se sont portées volontaires pour participer à la formation et former ainsi le groupe local. "On a eu une bonne dynamique pour ce groupe… c’est la première fois que l’on va créer une antenne aux Gambier. Pour créer le label, il faut des consommateurs et des producteurs." Acquérir le label Bio Pacifika permettra aux agriculteurs de certifier leurs produits naturels et sans pesticides. La formation a permis de répondre à une demande faite par la mairie de Rikitea. "La population était très intéressée de savoir comment avoir le label", précise Heiva Faatauira.
 
Cours théoriques et pratiques

La formation s’est déroulée sur deux journées, la première plus théorique avec la présentation du SPG, la seconde destinée à la mise en pratique des apprentissages de la veille, dans les districts de l’île. Cette phase de la formation sur le terrain consistait à se mettre en situation d’inspection, pour permettre aux stagiaires de maîtriser le processus de garantie Bio Fetia, connaître la norme océanienne d’agriculture biologique, savoir mener et faire le bilan d’une inspection.
 
Stéphane Paeamara, adjoint au maire des Gambier et participant à la formation, revient sur son expérience : "Le but était de créer un groupe local composé de consommateurs et de producteurs. On a pu visiter les agriculteurs, apiculteurs et même des éleveurs de poules. Pour être certifié bio, il faut répondre aux critères énoncés par Bio Fetia. C’est un avantage pour nous les producteurs. Nous pourrons vendre des produits de meilleure qualité et a un meilleur prix."  Bruno Raoulx, un autre participant, regrette la trop courte durée de la formation : "Ça s’est très bien passé, mais on n'a pas eu assez de temps pour tout assimiler et c’est dommage."


Rédigé par Shana Boosie-Mu le Mardi 14 Décembre 2021 à 14:36 | Lu 717 fois