Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Billabong Pro Tahiti 2011 : 1ère journée surfée sur 4, la compétition promet d’être grandiose !



C’est avant même les premiers rayons du soleil, que des visions de vagues tubulaires nous ont été livrées par l’unique spot connu de Teahupoo !
La compétition Billabong Pro Tahiti 2011, cinquième épreuve de la saison du World Tour de l’ASP, a débuté ce matin dans de superbes conditions, avec un plan d’eau quasi parfait, très peu de vent et une houle de Sud Est variant entre 1,5 mètre et 2,5 mètres.

Le lancement fut ordonné à 7h30 par les organisateurs, et a permis de boucler l’intégralité du Round 1, tôt dans l’après midi, laissant aux riders l’opportunité de profiter des vagues de fin de journée, sans encombrer le déroulement de la compétition.

Première journée, et déjà un très beau spectacle que nous ont délivré l’ensemble des inscrits du World Tour (le Top 32), ainsi que les trois wildcards de cette année à savoir : Ricardo Dos Santos (vainqueur des Air Tahiti Nui VonZipper Trials 2011), Heiarii Williams (meilleur local des Trials) et Cory Lopez (remplacant). Mentionnons aussi la présence du Sud Africain Travis Logie, qui accède à la compétition suite aux désistements de Bobby Martinez et Dane Reynolds.

Du côté des étrangers, nous retiendrons tout particulièrement les prestations de CJ Hobgood, qui semblait sur une aire de jeu en marge de la pression qu’une telle compétition peut apporter, mais également de Julian Wilson, qui dans la dernière série de la journée, a frôlé le « perfect ten » (vague notée 9,83 alors que la vague parfaite est notée 10/10).

Quant à nos 2 représentants et enfants du fenua, Heiarii Williams et Michel Bourez concourraient respectivement dans la série 6 (face à Kelly Slater et Daniel Ross) et dans la série 11 (face à Kieren Perrow et Dusty Payne).
Nos deux locaux ne s’en sont pas trop mal sorti, mais n’ont malheureusement pas pu se qualifier pour le round 3 et devront passer tous les deux par le round 2 dans l’espoir de continuer l’aventure.

La compétition ne fait que commencer certes, mais malgré une déception des notes acquises par Heiarii Williams (5,37 et 5,30), nous savons que ce dernier est un compétiteur redoutable et dont la plupart des surfeurs internationaux le craignent.
Kelly Slater (dont les deux meilleures vagues ont été noté 6,63 et 7,33) l’affirmait lui même l’an dernier !
Pour Michel BOUREZ, c’est un mauvais choix de vagues qui serait à l’origine de sa 3ème place. Ses meilleures vagues, notées 6,67 et 8,50, auraient manqué de hauteur, comparées à celles de ses adversaires, en dépit sa puissance notoire et de sa technique évidente.

Il est clair que nos deux locaux n’ont pas pu montrer tous leurs talents aujourd’hui, mais il va sans dire qu’ils feront bien mieux les prochains jours !
Quant à notre représentant français, Jérémy Flores, il finira troisième de sa série. Sur un total de 8 vagues, ses meilleurs résultats s’élèvent à 6,33 et 5,40 tandis que Travis Logie, arrivé premier de cette même série, n’a eu besoin que de 4 vagues pour obtenir son 7,50 et son 8,57 qualificatifs.

En résumé, pour le round 2, nous retrouverons Jérémie Florès face à Heiarii Williams dans la série 1, et nous pouvons d’ores et déjà regretter que l’un de ces deux favoris devra quitter la compétition à son issue. Michel Bourez affrontera de son côté l’Australien Daniel Ross dans la série 7.

Ayant fait appel aux prévisionnistes de Surfline, les organisateurs Billabong annonçaient aujourd’hui, des prévisions de houle à la hausse pour la semaine prochaine, avec des conditions de surf favorables. Les mercredi 24, jeudi 25 et vendredi 26, les vagues devraient considérablement gonfler et atteindre le dimanche 28, les 3,5 mètres. Apparemment, ce serait une tempête prévue au large de la Nouvelle Zélande qui serait à l’origine de ce phénomène, et ce n’est pas pour déplaire les compétiteurs qui lors des précédentes éditions de la Billabong Pro Tahiti étaient restés sur leur faim.

Patacchia defeated Australian surfers Matt Wilkinson and Taj Burrow to advance straight to round three.
The Billabong Pro Tahiti is event Stop No. 5 of 11 on the men’s ASP World Title Tour featuring the World's Top 34 surfers plus two wildcards.

Hawaii's Fred Patacchia surfed superbly to win his round one heat at the Billabong Pro Tahiti. Image Credit: © ASP/ Robertson
Hawaii's Fred Patacchia surfed superbly to win his round one heat at the Billabong Pro Tahiti. Image Credit: © ASP/ Robertson

Wilson advances to round three and with a 15 feet swell being predicted for later this week can look forward to some massive surf for the finals!
The Billabong Pro Tahiti is event Stop No. 5 of 11 on the men’s ASP World Title Tour featuring the World's Top 34 surfers plus two wildcards.

The men’s Billabong Pro Tahiti holds a waiting period from August 20 through 31 and is webcast LIVE via http://billabongpro.com/tahiti11/
Billabong Pro Tahiti 2011 : 1ère journée surfée sur 4, la compétition promet d’être grandiose !

Rédigé par FTS et ASP le Dimanche 21 Août 2011 à 06:50 | Lu 1287 fois

Tags : SURF





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 29 Mai 2020 - 00:01 Et maintenant, le Méridien Bora

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus