Tahiti Infos

Bilan de la conférence Tahiti Aquaculture 2010


Bilan de la conférence Tahiti Aquaculture 2010
Le ministre des ressources maritimes, Temauri Foster, a présenté le bilan de la conférence-ateliers Tahiti Aquaculture 2010 organisée du 6 au 10 décembre dernier à Arue.

Cette conférence a réuni plus de cent quatre-vingt dix participants venus des îles du Pacifique, de la Réunion, de la Martinique, de la Guadeloupe, de Mayotte, de St Pierre et Miquelon, d’Europe, des Etats-Unis, de Hawaii, du Mexique, d’Australie, des îles Caïman, des Iles Vierges Britanniques et de Polynésie française.

Dix-huit pays ou territoires insulaires ont présenté l’état et les perspectives actuelles de leur programme d'aquaculture. Sept experts renommés ont décrit la problématique, les enjeux et leur expérience dans le domaine de l’aquaculture, notamment au niveau insulaire.

Ces échanges ont permis de dégager deux pistes de travail pour l'aquaculture insulaire dans le Pacifique, d’une part en vue d’un renforcement des capacités de gestion de la santé des animaux aquatiques dans les pays et territoires océaniens, d’autre part pour la mise en place d'un outil d'aide à la décision en matière de développement de la crevetticulture en milieu insulaire tropical qui doit être finalisé par la CPS. Il s'agirait d'un guide régional permettant aux décideurs et investisseurs d'identifier les facteurs clefs à prendre en compte dans leurs pays et territoires.

Par ailleurs il a été reconnu que les pays et territoires insulaires possèdent trois atouts majeurs à préserver par rapport à l'aquaculture continentale :
-la qualité de l'environnement ;
-la non prolifération de maladies graves ;
-la biodiversité qui offre des potentiels intéressants en ressources endogènes.

Rédigé par extrait du conseil des ministres le Mercredi 29 Décembre 2010 à 21:11 | Lu 1214 fois