Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Avoir un animal de compagnie n'est pas si bon qu'on le pense pour la santé



Avoir un animal de compagnie n'est pas si bon qu'on le pense pour la santé
WASHINGTON, 3 août 2011 (AFP) - Avoir un animal de compagnie n'est pas si bon qu'on le pense pour la santé, contrairement à ce que disent nombre d'études et d'enquêtes très médiatisées, a affirmé mercredi une étude américaine qui estime que la recherche scientifique doit se poursuivre sur le sujet.

Howard Herzog, professeur de psychologie à l'université Western Carolina, en Caroline du Nord, affirme dans cette étude publiée dans le numéro d'août de Tendances en Psychologie (Current Directions in Psychological Science), que toutes les études publiées sur le sujet "ont montré des résultats contradictoires".

"Avoir un animal familier est incontestablement bon pour certaines personnes, mais il n'y a pas assez de preuves pour dire que ceux qui ont un animal familier sont en meilleure santé ou vivent plus longtemps que ceux qui n'en ont pas", écrit-il.

"Des chercheurs disent qu'avoir un animal à ses côtés a un effet positif, d'autres disent qu'il n'y en a aucun, ou que quelquefois c'est pire que de ne pas en avoir", ajoute-t-il.

"Les journaux abondent d'articles montrant l'effet bénéfique de l'animal, mais les études qui disent le contraire, ou qui disent que l'effet est nul, ne font jamais les grands titres", dénonce-t-il.

Il cite ainsi une étude de l'an dernier montrant que les possesseurs d'animaux avaient plus de risques que les autres d'avoir une crise cardiaque, contrairement aux affirmations d'une étude antérieure.

Des études conduites aux Etats-Unis, Australie, Suède ou Finlande montrent que le bénéfice est minime, affirme-t-il.

M. Herzog ne condamne pas le fait d'avoir un animal et assure que c'est excellent pour traiter l'autisme ou les problèmes psychologiques chez les enfants, mais il voudrait plus de recherche scientifique. Tant que cela ne sera pas fait, "l'effet bénéfique de l'animal sur la santé humaine reste une hypothèse qui doit être confirmée, ce n'est pas un fait établi", dit-il.

kdz/ff/cel

Rédigé par AFP le Jeudi 4 Août 2011 à 06:15 | Lu 759 fois






1.Posté par zorro le 04/08/2011 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Certains scientifiques n'ont vraiment pas grand chose a faire ,le sujet qu'il veulent nous vendre est aussi ridicule que
"qui est apparu le premier ? la poule ou l'oeuf?" .
J'ai eu, pour ma part depuis l'age de 5 ans des animaux de compagnie de toutes sortes,et Je suis en parfaite santé physique
et mentale ! Une chose est certaine la fidèlité que m'ont apporté certains d'entre eux a été immensément plus indéfectible
que celle de certains bipèdes dit 'intelligents' .
ZORRO

2.Posté par Rick le 04/08/2011 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Est-ce qu'on a la preuve, que leur preuve prouve quelque chose, tout à fait d'accord avec le commentaires précédent, il y a des études scientifique dont on peut s'interroger sur leur pertinence ..

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies