Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Avoir l’alcool mauvais peut mener en prison



PAPEETE, le 3 septembre 2019 - Un agriculteur de 35 ans a été présenté en comparution immédiate hier pour répondre de violences commises sur deux gendarmes et sur une infirmière du CHPF. Déjà condamné à plusieurs reprises, l’homme a cette fois écopé d’un an de prison dont six mois avec sursis.

Le 23 août dernier, les gendarmes sont avisés d’une bagarre qui a eu lieu à la stèle de Faa’a. Arrivés sur les lieux, les forces de l’ordre interpellent un homme ivre qui titube et qui présente des blessures au visage. Alors qu’il se montre calme, l’individu est emmené au CHPF afin d’être soigné. Admis aux urgences, il s’emporte violemment, se met à crier et à se débattre. Après avoir tenté de donner deux coups de tête à des gendarmes, le trentenaire s’en prend à l’infirmière qui était venue prendre ses constantes en lui assénant un violent coup de pied.

Sept mois d’abstinence

L’auteur de ces faits a été présenté en comparution immédiate hier au terme d’une semaine passée en détention provisoire. A la barre, cet agriculteur père d’un enfant a indiqué que, le jour de son arrestation, il venait de se faire rosser et qu’il était donc une victime. L’homme a ensuite expliqué sa rechute dans l’alcool après sept mois d’abstinence.

Le procureur de la République a requis un an de prison dont six mois avec sursis à l’encontre du prévenu, dont “la problématique” est surtout liée à la “violence” qui est une composante récurrente des condamnations qui jalonnent son casier judicaire.

Selon l’avocate du trentenaire, le soir des faits, son client, qui venait de se “faire rosser” était “alcoolisé” et “très en colère”. Face au tribunal, il a cependant présenté des “excuses” en expliquant tentant d’expliquer son comportement.

Après en avoir délibéré, le tribunal a suivi les réquisitions du procureur de la République. Le prévenu a été condamné à un an de prison dont six mois avec sursis et devra se soumettre à une obligation de soins.

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 3 Septembre 2019 à 07:35 | Lu 1919 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués