Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Autisme : la Haute autorité de santé ouvre une consultation publique



Autisme : la Haute autorité de santé ouvre une consultation publique
PARIS, 12 juillet 2011 (AFP) - La Haute Autorité de Santé (HAS) a ouvert une "consultation publique" via internet sur une version préliminaire de recommandations de bonne pratique de l'accompagnement et du suivi de l'autisme.

La HAS et l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) élaborent actuellement des "recommandations de bonne pratique sur les interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l'enfant et l'adolescent avec autisme ou troubles envahissants du développement".

Dans cette perspective, elles souhaitent recueillir l'avis des divers organismes, institutions et associations impliqués dans le suivi et l'accompagnement de l'autisme.

Les acteurs impliqués ont ainsi jusqu'au 9 septembre pour commenter le document préparatoire en répondant à un questionnaire via internet (www.has-sante.fr ou www.anesm.sante.gouv.fr).

Le document préparatoire souligne notamment la nécessité d'une offre de services thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques diversifiée, pour que les interventions soient adaptées "aux besoins singuliers de chaque enfant/adolescent".

"Dans l'état actuel des connaissances, aucune approche éducative ou thérapeutique ne peut prétendre restaurer un fonctionnement normal, ni même améliorer le fonctionnement et la participation de la totalité des enfants/adolescents avec troubles envahissants du développement", indique-t-il.

Le document recommande aux parents "d'être particulièrement prudents vis-à-vis d'interventions présentées, par des professionnels ou des associations, soit comme une intervention exclusive, soit comme une intervention permettant de supprimer complètement les manifestations des troubles envahissants du développement, voire de guérir totalement leur enfant".

Un enfant sur 150 est concerné par un trouble envahissant du développement, dont l'autisme est une catégorie, selon un rapport de la HAS publié en mars 2010.

vm/jca/ed

Rédigé par AFP le Mardi 12 Juillet 2011 à 06:23 | Lu 313 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies