Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Australie : un jeune jihadiste condamné pour un projet de décapitation



Sydney, Australie | AFP | lundi 04/09/2016 - Un jeune jihadiste qui avait projeté de décapiter un policier en Australie lors des cérémonies de l'Anzac, en hommage aux soldats tombés pour la patrie, a été condamné lundi par la justice à 10 ans de réclusion.

Sevdet Besim, 19 ans, poursuivi pour avoir "commis un acte en préparation d'un acte terrorise" à Melbourne en 2015 a plaidé coupable de ces chefs.

Les débats devant la Cour suprême de l'Etat de Victoria ont montré que le condamné avait discuté de ce projet dans des messages codés avec un jeune Britannique âgé alors de 14 ans.

Cet adolescent avait imaginé le projet dans sa chambre dans le Lancashire, dans le nord de l'Angleterre. Il a été condamné à Londres à la prison à vie avec une période de sûreté de cinq ans pour incitation à commettre des actes terroristes.

La Cour suprême a jugé que Besim voulait faire avancer la cause du jihadisme violent, intimider le gouvernement et inspirer la peur de manière générale.

"Pour la vaste majorité des gens, il est incompréhensible qu'un garçon de 18 ans ait prévu de tuer un officier de police, de le renverser avec une voiture puis de le décapiter avec un couteau", a dit la Cour, qualifiant le projet de "putride".

"Il avait un couteau, il avait une voiture, il avait un drapeau jihadiste, il avait les encouragements (du Britannique) et un esprit corrompu par des religieux fous".

Le condamné avait été arrêté avant l'Anzac Day, du nom de l'Australia and New Zealand Army Corps, qui est célébré le 25 avril.

Cette journée commémore en particulier la sanglante bataille de Gallipoli (Dardanelles) entre les Australiens et Néo-Zélandais et l'armée ottomane en 1915, pendant la Première guerre mondiale.

Il est aussi apparu lors de l'audience que Besim était une connaissance de Numan Haider, tué par les forces antiterroristes en 2014 à Melbourne après avoir frappé deux policiers à coups de couteau.

L'Australie a relevé en septembre 2014 son niveau d'alerte à la menace terroriste.

Dix attentats ont été déjoués sur le territoire australien depuis septembre 2014 mais trois n'ont pu l'être, dont le meurtre en octobre d'un employé de la police à Sydney.

Rédigé par AFP le Lundi 5 Septembre 2016 à 05:43 | Lu 527 fois






1.Posté par simone grand le 05/09/2016 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'on les balance avec les bombes sur les positions Daech en Syrie"

2.Posté par Fiu!!! le 05/09/2016 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Décapitation...

Les politiciens et les journalistes ont de ces "pudeurs"...

En réalité, il s'agit d'égorgement.

Vous avez idée du temps qu'il faut pour égorger un être humain avec un couteau ?

Vous pensez faire croire avec le mot "décapitation" que c'est l'affaire d'une fraction de seconde, que c'est indolore ?

La décapitation, lorsqu'elle a lieu, se fait après la mort qui est longue, très douloureuse et le supplicié s'étouffant dans son propre sang. C'est comme ça que tuent les "soldats" de l'état islamique, les fous d'Allah.

Nos « élites » continuent à nous infantiliser au lieu de faire ce qui est nécessaire pour nous informer et nous protéger.

Incapables de changer la réalité, elles changent les mots.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués