Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Aucune fermeture d'école et d'hôpital" jusqu'à la fin du quinquennat



Paris, France | AFP | mardi 16/04/2019 - Emmanuel Macron ne veut plus "aucune fermeture d'école et d'hôpital jusqu'à la fin du quinquennat", "sauf demande des maires", selon le projet d'allocution que le chef de l'Etat devait prononcer lundi soir et dont l'AFP a obtenu copie mardi.

Prenant acte que "beaucoup de nos concitoyens ont le sentiment que leur territoire est abandonné" et du "besoin de proximité, d'enracinement", le chef de l'Etat souhaite "assurer la présence des services publics". "Jusqu'à la fin du quinquennat, sauf demande des maires, il n'y aura plus aucune fermeture d'école, aucune fermeture d'hôpital sur notre sol", selon le texte.
Pour les mêmes raisons, M. Macron, qui a reporté son allocution à une date ultérieure en raison de l'incendie de Notre-Dame, veut "ouvrir un nouvel acte de notre décentralisation", expliquant: "Je crois en l'État, qui en France a construit la Nation. Mais nous avons besoin sur tous les sujets du quotidien, de décider plus vite, plus simplement, plus clairement, au plus près de nos concitoyens".
"Nous allons dans chaque région lancer un travail profond avec les élus et les forces vives afin de simplifier le millefeuille de notre organisation selon le modèle adapté à chacun", détaille-t-il, annonçant "d'ici à la fin de l'année" ce "nouveau projet de décentralisation et de différenciation".
"Je veux plus de fonctionnaires présents sur le terrain, avec davantage de responsabilités afin de prendre des décisions et d'apporter des solutions concrètes pour nos concitoyens, et moins de fonctionnaires à Paris pour écrire des normes ou créer des règles", dit-il.
"L'Elysée ne confirme ni ne commente les fuites dans la presse au sujet de la sortie du grand débat national", a réagi la présidence, après la diffusion du texte par plusieurs médias.

le Mardi 16 Avril 2019 à 07:27 | Lu 131 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net