Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Assemblée de Polynésie : l’hémicycle territorial réintègre les ministres élus



Une séance plénière à l'Assemblée de Polynésie avec le premier gouvernement Flosse au complet à la tribune gouvernementale en mai 2013.
Une séance plénière à l'Assemblée de Polynésie avec le premier gouvernement Flosse au complet à la tribune gouvernementale en mai 2013.
PAPEETE, le 7 septembre 2014. La composition de l’assemblée territoriale de Polynésie va changer avec la réintégration des ministres qui avaient été élus en mai 2013. Conséquence de ces chaises musicales complexes, certains représentants vont perdre leur fauteuil à Tarahoi.
Pas facile de s’y retrouver au sein de l’hémicycle territorial qui va être revu et corrigé au cours des prochains jours. La majorité Tahoera’a garde ses 38 sièges (sur les 57) mais leur attribution aux élus va être modifiée par rapport à ce que nous connaissons du groupe orange depuis le mois de mai 2013. Tout d’abord, les ministres qui avaient été élus le 5 mai 2013 vont reprendre leur place au sein de l’hémicycle.

Fin mai 2013, les entrées au gouvernement de Gaston Flosse, Marcel Tuihani, Nuihau Laurey, Thomas Moutame et Tearii Alpha avaient entraîné l’intégration des suivants de la liste orange dans les différentes sections : en l’occurrence Jacquie Graffe, Juliette Nuupure, Puta’i Taae, Maina Sage, Noela Greig. Le retour des ministres entraine la sortie de l’hémicycle des quatre derniers élus. Seul Jacquie Graffe tire son épingle du jeu puisque Gaston Flosse inéligible et déchu de ses mandats locaux doit céder la place au suivant de la liste dans la section 2 des Îles du Vent. Pour sa part, Maina Sage devenue entre-temps la nouvelle députée Tahoera’a pour remplacer Edouard Fritch touché par le cumul des mandats pourra dès lors se consacrer pleinement à son rôle d’élue nationale, mais elle ne siégera plus au sein de l’assemblée territoriale.

Cette nouvelle composition de l’assemblée territoriale se réunira en session extraordinaire ce jeudi, 11 septembre, afin de procéder au sein des 57 élus à l'élection du Président de la Polynésie française. Dans les jours prochains, la composition du nouveau gouvernement pourra entraîner encore des modifications du groupe orange au sein de l’hémicycle territorial si des élus territoriaux accédaient à des fonctions exécutives. Ainsi l’ascension probable et annoncée d’Edouard Fritch comme chef du prochain gouvernement devrait permettre l’entrée au sein de l’assemblée territoriale d’Alice Tinorua qui était la dernière candidate non élue en mai 2013 dans la première section des Îles du Vent. A ce moment-là seulement, la composition de l’assemblée devrait rester stable jusqu’à la fin du mandat en 2018, à moins que de nouveaux remaniements ministériels interviennent avant la fin de l’échéance.

Rédigé par Mireille Loubet le Dimanche 7 Septembre 2014 à 17:56 | Lu 1491 fois






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Octobre 2021 - 18:05 ​Du yoga pour la bonne cause à Taahiamanu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers