Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Arue : Bilan positif pour le 7ème forum de l'emploi



Plusieurs centaines de personnes se sont déplacés ce matin pour le 7ème forum de l'emploi à Arue
Plusieurs centaines de personnes se sont déplacés ce matin pour le 7ème forum de l'emploi à Arue
ARUE, le 15/10/2015 - Ils étaient plusieurs centaines de demandeurs d'emploi à s'être déplacés ce jeudi, au gymnase de Arue. Plus d'une quarantaine de professionnels étaient présents pour guider et informer ce public particulier. Parmi ces différents partenaires, l'armée a attiré un grand nombre de jeunes. Pour le maire, cet événement est plus que nécessaire pour répondre aux attentes des entreprises, mais aussi des demandeurs d'emploi.

Le gymnase de Arue était bondé de monde ce jeudi, pour la septième édition du forum de l'emploi. Militaires, gendarmes, secouristes, administrations ou encore hôtel, le panel était large pour permettre aux demandeurs d'emploi de mieux s'orienter dans leurs démarches.

Pour le maire, Philip Schyle, ce genre d'événement est intéressant mais inquiétant également. "Ce forum est un indicateur de l'état de santé de la demande d'emploi, et là effectivement, depuis ce matin, ça ne désemplit pas. C'est vrai que c'est quand même préoccupant, quand on voit autant de demandeurs d'emploi, énormément de jeunes, mais aussi des moins jeunes".

Et justement, parmi les nombreux partenaires, les jeunes hommes se sont orientés vers l'armée. Une échappatoire intéressante pour eux. "Ça fait au moins deux ans que je cherche du travail et ce n'est pas évident d'en trouver ici. L'armée m'intéresse et je préfère m'engager pour avoir un bon avenir plus tard. Je voudrais faire de la mécanique", souligne Tahaki, 22 ans.

L'armée de terre propose 400 métiers. "Ça va du mécanicien, au cuisinier ou à l'informaticien, on a vraiment de tout", explique l'adjudant Alexandre. Chaque année, l'armée attire toujours autant de monde. "On est un des plus gros recruteurs du fenua. Pour exemple, cette année, ce sont 230 jeunes qui sont partis suivre leur formation en Métropole", précise l'adjudant, soit plus d'une cinquantaine de nouvelles recrues, par rapport à l'année dernière.

Les services du haut-commissariat ont également fait le déplacement, afin d'informer le public sur les différents concours qu'il propose, et Maunakea, 22 ans, a l'air très intéressée par le concours de secrétaire administratif. "Ca fait environ deux mois que je cherche du travail, j'ai fait une formation pendant un an dans un cabinet d'huissier. Durant cette formation, j'ai appris pas mal de choses et je me dis que c'est ce domaine-là qui pourrait me convenir".

Le secteur hôtelier n'a pas été oublié, avec la présence du "The Brando" qui a six postes à pourvoir, "des postes s'ouvrent parce que les gens viennent et restent six mois, car avec l'insularité à Tetiaroa les gens ne restent pas longtemps", prévient le directeur adjoint de l'hôtel, Christophe Daynes.

L'hôtel compte actuellement 150 employés en plus des prestataires de service. Du personnel qui est formé et logé directement sur place et cela peut poser quelques contraintes vis-à-vis des employés. "Si ce sont des Polynésiens qui viennent des Tuamotu, ça va parce qu'ils ont l'habitude de l'insularité. Par contre, les jeunes qui viennent de Tahiti restent moins de temps. Donc nous avons un peu de turn-over que nous devons combler en faisant ces forums de l'emploi", rajoute Christophe Daynes.

Et enfin, dans la commune de Arue, douze personnes ont vu leur contrat CAE renouvelé pour une nouvelle année.



Le 5ème Carrefour de l'emploi public se tiendra le 22 octobre prochain, à l'université

Plus de 1000 visiteurs sont attendus pour ce nouveau rendez-vous qui sera ouvert de 8 heures à 16 heures sur le campus de l'université, le 22 octobre prochain. Ce carrefour de l'emploi public accueillera soixante professionnels d'institutions publiques.
L’objectif est triple :
•mieux connaître les différentes fonctions publiques présentes sur le territoire (Etat, Pays, Communes) et les métiers du secteur public ;
•connaître les perspectives d’emploi, les différents modes de recrutement des administrations et les qualifications requises ;
•rencontrer en un seul lieu tous les professionnels, potentiellement recruteurs, pour des emplois ainsi que pour des stages.


le Jeudi 15 Octobre 2015 à 15:58 | Lu 696 fois







1.Posté par le penseur le 16/10/2015 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui,c'est quand même dingue que les entreprises ne soient pas aussi présentes dans ce genre de salons et que les jeunes se tournent vers l'armée.Il faut qu'on puisse créer des entreprises et usines pour renouveler l'emploi,favoriser le tourisme,l'agriculture ,la pêche ;relancer les activités porteuses pour faire baisser les prix et donc être dans une certaine autonomie alimentaire ce qui favorisera le porte feuille aussi.Baisser les charges à l'export pour développer des marchés et donc promouvoir l'emploi local et donc avoir plus de personnes qui cotisent pour pouvoir offrir un meilleur service santé et payer les retraites.Comme ça ,c'est simple mais alors qu'est ce qu'ils foutent?Pourquoi ça ne marche pas comme ça?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus