Tahiti Infos

Arue: 52 enfants et deux adultes victimes d'intoxication


image d'archives
image d'archives
52 enfants et deux adultes participant à un stage de voile dans le cadre de la Saga ont été victimes d'intoxication vendredi à Arue. Les enfants ont manifesté leur malaise au retour de leur sortie en mer, vers 15 heures. Vomissements, crampes à l'estomac, diarrhées, certains ont même été victimes d'évanouissement. Un vaste dispositif de secours a été mis en place et la plupart des victimes a été évacuée vers l'hôpital du Taaone et les établissements médicaux de la ville. Une enquête a été ouverte pour déterminer l'origine de l'intoxication. Il s'agit probablement d'une intoxication alimentaire, les victimes s'étant toutes restaurées de manière identique, de sandwichs poulet mayonnaise.


Rédigé par () le Samedi 12 Janvier 2013 à 06:39 | Lu 2792 fois
           



Commentaires

1.Posté par Popoti le 12/01/2013 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je souyhaite un prompt rétablissement aux intoxiqués et j'espère que tous les frais médicaux engendrés seront répercutés sur le responsable et non pris en charge par, encore une fois, la CPS.

2.Posté par Droulet le 12/01/2013 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On va rappeler aux éducateurs qu'il est ABSOLUMENT INTERDIT de donner aux groupes dont ils sont les animateurs, des aliments qui ne sont pas achetés sous emballage étanche et quand je dis étanche, ça veut dire surtout pas de sandwichs, mais des produits type boite de pâtés à ouvrir au moment de la consommation, ou tranches de jambons emballées sous vides et ouverts au moment de la consommation.
De plus, la mayonnaise, surtout si elle est de fabrication familiale, à base d’œufs est DANGEREUSE sous les climats chauds.
DOUBLE FAUTE DES ÉDUCATEURS ou des dirigeants, lesquels, pour pouvoir s'occuper d'enfants ne devraient pas méconnaître ces règles, surtout ici ou tout aliment devient dangereux à cause de la chaleur 1 heure après fabrication s'il n'est pas placé dans un frigo.
Si mon enfant avait été dans ce groupe, j'aurais déposé plainte sans remord, ce genre de connerie peut entraîner LA MORT de celui qui a mangé le sandwich, les intoxications alimentaires sont TOUJOURS DANGEREUSES.

3.Posté par vetea1 le 13/01/2013 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et si le service d'hygiène faisait son boulot et controlait tous ces vendeurs de ma'a qui pullulent.
de plus, effectivement Droulet, il y a des regles de base qui semblent ne pas être toujours respectées...
mais chut... chut....
par exemple, on attend toujours l'application d'une nouvelle reglementation sur la filière OEUFS...

4.Posté par John le 14/01/2013 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Je trouve triste et injuste de s'en prendre à l'équipe de l'école de voile qui se donne à fond pour aider les enfants défavorisés.
On ne peut rien reprocher à ces éducateurs. Selon les infos, les sandwichs ont été préparés et livrés par un traiteur patenté, Ils ont été mangés dans la demie heure qui a suivie par les enfants. J'ai entendu dire que les sandwichs étaient emballés individuellement dans du film plastique. Je ne vois pas pourquoi l'école aurait dû se méfier. Par contre on peut effectivement s'étonner qu'il n'y ait pas de contrôle plus strict de tous ces traiteurs patentés. Y a t'il même une connection automatique entre l'administration qui délivre la patente et les services d'hygiène? . A minima une vérification préalable des installations et cuisines devrait être faite avant que la patente ne soit délivrée. Je ne suis pas sûr que ce soit le cas...